"Un Jour En France"

Un site utilisant WordPress.com

Ex Catho-Logique ( épisode 1 )

with 3 comments

Cette histoire débute un beau soir entre fromage et dessert à la manière d’un cheveu dans la soupe ; Hubert, majordome portant beau la livrée de son état subalterne, débarrassait nonchalamment les assiettes creuses en affichant, d’un sourcil ombrageux, un air affairé quelque peu surjoué mais seyant bien dans le cadre prestigieux de cette maison de maitre. Il faut dire qu’on était chez le Bon Dieu.

Le Bon Dieu égouttait sa belle barbe blanche des restes du potage aux légumes qui s’y trouvaient, attirés sans doute par la lumière divine ; le petit Jésus, tête penchée mains jointes, semblait prier Dieu sait qui. Joseph tapait allégrement dans le clafoutis aux griottes qu’Hubert venait à peine de déposer sur la table. Marie fermait sa gueule et était au régime. Une soirée ordinaire chez la Sainte Famille et pièces jointes.

«  Jésus ! Bordel de Moi-même ! ne t’ai-je point déjà demandé de lâcher ce téléphone lorsqu’on est à table ? » s’écria le Bon Dieu dans un geyser de gouttes de potage aux légumes.

Jésus déposa le tout dernier Nokia Lumia 920, 529 euros sans abonnement, 4G disponible partout -même au paradis-, en soupirant. Son visage juvénile, quoique auréolé d’un halo contrarié, trahissait à la perfection son ascendance Divine, au grand dam de Joseph qui se sentait vraiment con dans ces moments-là. Rappelons pour mémoire aux bienheureux simples d’esprit que Jésus, fils de Dieu, est Dieu lui même, bien qu’engendré par Marie, qui est femme et donc compte pour du beurre, et par le Saint Esprit qui est Dieu et, par voie impénétrable de conséquence, Fils de Dieu. Cela s’appelle la consubstantialité. C’est un concept très beau mais très compliqué à comprendre, c’est pourquoi Joseph s’en tenait généralement à la première syllabe de ces jolis mots, surtout dans ces moments-là.

Quant au Saint-Esprit, il picorait seul dans la la Sainte Volière qu’on avait aménagé dans un recoin de la pièce. le Bon Dieu, consubstantialité ou pas, ayant estimé indigne de sa part de diner avec un pigeon. Déjà que son Fils lui tapait sur le système, alors un piaf ! Et donc étant Dieu, Fils, Divin Volatile à la fois, tous partageaient la même morosité, s’énervaient tous seuls à l’égard des uns et des autres et finalement s’encadraient avec un mal grandissant au fil que déroulaient, invariable, les siècles et les siècles. Amen. Alors, dans ces moments-là, Joseph retrouvait un regain de jovialité :

«  Qui c’est qui re-veut du clafoutis ? » tonna ,allègre, le rude charpentier de Bethléem à la rustre syntaxe.

Personne n’en manifesta la moindre velléité. Bon Dieu et Cie boudaient. Marie… mais qui s’en soucie ? Et le souper s’acheva dans un concerto pour soliste de claquements de mâchoires donné par le père Joseph, tandis que le reste de l’assemblée attendait le retour aux pénates comme le Messie. Soudain, à l’heure du café mais sans lui, Hubert déboula dans la pièce, porteur d’un plateau d’argent sur lequel sommeillait, replié et menaçant, un papier ordinaire.

«  Ça vient tout droit du standard. Un pli urgent que vous envoie Saint Pierre, Ô Mon Dieu. » S’essouffla Hubert.

Les quelques mots banals du télégramme s’agrégeaient en une lourde menace, même pas sous-jacente : «  Fin des temps est proche. Stop. Demande permission déclencher Plan Bleu. Stop. Signé : Saint Malachie. Stop et Fin.»

«  C’est qui ce con ? » demanda le Bon Dieu.

Publicités

Written by saiphilippe

25 février 2013 à 19 h 00 min

3 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. un revenu !
    cool
    un espoir de voir revivre ce blog , ça c’est une bonne nouvelle 🙂

    jojo

    26 février 2013 at 16 h 07 min

  2. ENFIN !!!
    Je te reblogue parce que tu n’es pas apparu ds mes mails, et peut-être ailleurs non plus.

    Dominique

    26 février 2013 at 20 h 52 min

  3. A reblogué ceci sur UN ESPRIT SAIN DANS UN CORSAGE.

    Dominique

    26 février 2013 at 20 h 53 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :