"Un Jour En France"

Un site utilisant WordPress.com

La Gauche à travers les âges ( Ier chapitre)

with 16 comments

Le fabuleux voyage que nous vous proposons d’effectuer en moult étapes pittoresques et édifiantes ne se prétend nullement exhaustif mais il m’a paru important de retracer succinctement l’itinéraire cahoteux de la Gauche à travers les âges. Je dis « gauche » par convention histoire de ne pas vous embrouiller, parce qu’évidemment « la gauche » ne s’est pas toujours appelée « la gauche » et d’ailleurs en italien ça se dit « la sinistra » ce qui est morbide ou alors il faut rajouter « Franck » devant pour que ça devienne glamour.

Le sujet ainsi si brillamment exposé plongeons à présent et à cœur joie dans le premier âge de « la gauche ». Le premier innovateur du progrès social en marche reste à ce jour complètement inconnu et c’est d’autant plus injuste qu’il était unijambiste suite à un accident de chasse. Traquant le phacochère à couilles caduques il avait malencontreusement glissé sur une peau de banane laineuse. Une espèce très répandue au néolithique.

Petit intermède culturel : le néolithique est la période qui suit immédiatement le lithique et se caractérise surtout par le fait qu’elle est en tous point semblable sauf qu’elle est nouvelle. C’est en tous cas ce qu’arguèrent les commerciaux de l’époque pour la fourguer aux crétins lithiques.

Notre héros s’appelait Ledru-Rollin mais après son accident on se contenta de l’appeler « Patte Brisée », «  N’a Qu’une Jambe » ou, plus rarement faute de temps, «  Putain d’Enfoiré de Bouche Inutile à Nourrir ». Et certes c’est bien triste mais personne n’avait vu « Intouchables » aussi.

Condamné à la fois par ses collègues et par la science balbutiante, qui avaient en commun l’utilisation fanatique du gourdin pour seule médication connue, Patte-Brisée voyait son avenir un tantinet compromis. Fort heureusement la perspective de sa transmutation prochaine sous forme d’esquilles d’os concassées que l’on donnerait à mâcher aux enfants en attendant l’invention du chewing-gum provoqua en lui un choc intellectuel salutaire. En un mot comme en cent : il eut une idée.

  • Et si, proposa t-il, au lieu de courir après le phacochère au risque de choper des points de côté et des ampoules au pieds nous en capturions un couple afin qu’il copulât et dont nous tirerions de l’engeance pitance jour après jour sans nous soucier de rien sinon de notre bien-être ? Outre une parfaite maitrise de la concordance des temps et du vocabulaire, on le voit, notre héros avait oublié d’être con.
  • Ah ouais… tiens c’est pas con, renchérit à l’unisson la meute de ses collègues de travail percluse des plaies et bosses inhérente à son activité professionnelle abêtissante.

Ainsi fut-il fait et plus jamais n’eut à courir au cul du phacochère aucun homme. Ce n’est qu’ensuite que l’on se rendit compte que l’animal bouffait littéralement comme un porc et qu’il fallait, pour subvenir à ses besoins, courir la brousse sous le soleil ardu des heures durant en quête de baies. On en vint, plus tard, avec la même logique, à planter des baies à l’orée du village et c’est presque sans s’en rendre compte que ces cons-là inventèrent l’agriculture et son lot d’échardes aux mains. Le progrès était en marche et d’ailleurs, comme par solidarité darwinienne, le phacochère cessa de perdre ses couilles à la morte saison. Ledru-Rollin devait succomber peu après d’hyperglycémie suite à l’ingestion de quantités de rôtis de phacochère farci aux baies dans l’espoir d’une repousse de jambe. On ne peut pas avoir raison à tous les coups.

De cet opus on apprendra qu’un des objectifs de la gauche est de faciliter la vie des gens. C’est bien. Et aussi que faciliter la vie des gens se révèle souvent un travail ingrat et que, tout pesé, les ampoules aux pieds valent bien les échardes aux mains. Ce qui constitue une pensée réactionnaire de la pire espèce à moins d’avoir lu Marx.

Publicités

Written by saiphilippe

10 décembre 2011 à 15 h 08 min

Publié dans Divertissement, Humour

Tagged with , ,

16 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. gauche et de faciliter la vie … je suppose que tu as voulu écrire EST au lieu de ET ?
    sinon , tu as aussi mis un S de trop , là « Patte Brissée »

    jojo

    10 décembre 2011 at 16 h 58 min

  2. bon , me revoilà , la correction de tes fautes est gratuite ….c’est juste pour rendre service 🙂
    Tu emploies un nombre impressionnant de mots un peu compliqués _ vocabulaire très riche du sieur Philippe _ mais ce qui m’épate , c’est que j’arrive à tout comprendre . Même s’il me faut parfois relire 2 ou 3 fois la phrase …
    C’est que quand monsieur part dans ses délires ça devient un peu ardu à suivre 🙂
    Je m’éclate à te lire , je suis contente de voir que tu as retrouvé le chemin de ton blog .
    bises

    jojo

    10 décembre 2011 at 18 h 07 min

  3. Puis la police « rose fuchsia » sucée, n’est pas sinistre du tout, vas-y !!!
    Biz Phi.

    klima47

    10 décembre 2011 at 18 h 50 min

  4. Je croyais que Ledru-Rollin avait inventé le paralithique à la suite de son accident.

    ashdee, gorille sauvage

    10 décembre 2011 at 23 h 11 min

  5. Et y a t-il une association d’idée entre le lithique et la franc-maçonnerie ? 😉
    Super billet comme dab, une lecture qui ne tombera pas dans l’oubli comme certaines couilles !
    Bises….

    NiNne

    10 décembre 2011 at 23 h 37 min

  6. j’ai hâte de lire la suite jusqu’à l’arrivée de DSK dans l’histoire !!!! çà promet du juteux…..enfin si j’ose dire !

    mimi pinson

    11 décembre 2011 at 7 h 41 min

  7. Tu crois qu’à l’époque de ces crétins lithiques ils voulaient déjà faire voter les étrangers?

    caiçara

    12 décembre 2011 at 10 h 30 min

  8. oh, tu es revenu en ces lieux néo-mythiques ?

    fais juste attention, par l’élan entraîné, de ne pas passer l’arme à gauche…

    necjugiter

    15 décembre 2011 at 11 h 31 min

  9. ce qui me pose question c’est de savoir si la gauche est adroite ?

    LOOFY

    16 décembre 2011 at 8 h 30 min

  10. Et moi, pourquoi la droite est si mal adroite ces temps-ci.

    caiçara

    16 décembre 2011 at 20 h 13 min

    • Certes, Caiçara, mais si le faux mage de Hollande est élu, nous verrons, de nouveau, à quel point la Gauche peut être gauche quand elle est au pouvoir.

      Charlie B

      28 décembre 2011 at 16 h 41 min

  11. Donc, Ledru-Rollin, c’était en somme un autre « grand corps malade ».
    Surnom parfait pour la Gogôche française…

    Charlie B

    26 décembre 2011 at 18 h 39 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :