"Un Jour En France"

Un site utilisant WordPress.com

Escapades : Israël ( première partie )

with 19 comments

Israël est un tout petit état plein de Juifs situé à l’endroit où l’on aurait dû trouver un royaume Chrétien bien propre comme il faut si ces enfoirés de musulmans ne l’avait pas détruit vers 1291. C’était par un mercredi après-midi somme toute assez banal : le petit dernier de la famille, Mimile, faisait ses dents en toute sérénité grâce à la potion miracle Delabarre; je lisais avec satisfaction la rubrique nécrologique du « Jérusalem Herald Tribune »; la bonne repassait le linceul du Christ avec un bout de la Sainte-Croix et ma femme emmerdait absolument tout le monde, comme d’habitude, lorsqu’ils sont arrivés… bref, c’est un assez mauvais souvenir. Surtout la conversion, à peine forcée, de ma femme à l’Islam, prise en levrette sur le linceul du Christ et sodomisée à l’aide de la Sainte-Croix par un Mecque pervers tandis que la bonne me flagellait en gueulant : «  vive l’appropriation des moyens de production par le prolétariat ! » pour se faire bien voir des barbus. Elle avait confondu Marx et Mahomet. Ce sont des choses qui arrivent : tous les barbus se ressemblent.

Quoiqu’il en soit, dès lors et pour des siècles et des siècles, cette terre fut essentiellement peuplée par des hordes bougnoulesques sodomites et communistes, si ça se trouve, si peu reluisantes que leurs voisins, pourtant bougnoules aussi, les tinrent toutes en pâle estime. D’où le nom arabe de ce pays là : la Palestime. Ou quelque chose comme ça. On y trouvait également des Juifs, et ce de toute éternité s’il faut en croire leur bouquin sacré.

L’histoire du peuple d’Israël se confond avec les aventures de Dieu avant qu’il ne devienne antisémite en 1972 avant Moi. Au commencement des temps donc, Il prit sous sa protection les descendants d’Adam et Ève. Une bande de va-nu-pieds splendides, une joyeuse confrérie de voleurs de poules bien décidée à s’assoir sur le lit du Jourdain pour y faire des psaumes à la gloire de l’Éternel, alors que tout le monde sait bien que Monsieur Jourdain ne fait que de la prose et ne prête son lit à personne. Mais bon, apparemment les juifs ne lisent pas Molière. A cette époque Monsieur Jourdain, déjà très vieux, coulait sous lui et irriguait l’aridité du gros tas de caillasses que l’Éternel, dans son infinie mansuétude, avait désigné comme pays des Juifs. Nonobstant le fait que cette contrée croulait déjà sous les pieds sales d’une multitude de peuples, Cananéens , Pharisiens, Galiléens, plus quelques brebis que Dieu, créateur de toutes choses, ne se rappelait pourtant pas avoir foutu là. Les Juifs égorgèrent tout le monde, sauf les brebis qu’ils offrirent en holocauste à Dieu qui avait un petit creux.

Après quoi Il s’en fut à travers sa Création jouer à la pétanque, avec des soleils en guise de boules et des planètes en guise de cochonnets. Puis il inventa le flipper qui est nettement plus drôle surtout quand une planète tombait dans un trou noir et que l’univers faisait « tilt ». Et c’était une partie gratuite de gagnée ! Pour tout dire, il se désintéressa du sort des Juifs, si bien que ceux-ci de Peuple Élu avec son florilège de croyances à la con mornes comme un calendrier France-télécom devinrent la risée de tous, et des Romains en particulier.

Les Romains adoraient un panthéon de Dieux et de Déesses marrant comme tout et légèrement libidineux sur les bords. Et certes ils avaient tort les rats pesteux, mais le cœur de l’homme est ainsi fait qu’il préfère la damnation pour prix d’une bonne pipe de cinq minutes que la salvation en récompense d’une vie entière de merde et de labeur. Et donc il n’y avait plus guère de Juifs pratiquants. Et les rives du Jourdain n’étaient plus que flaques fangeuses de stupre et les temples des lupanars où régnaient des vendeurs de godemichés à l’effigie de l’Éternel. Bien que personne ne sût à quoi Il ressemblait en réalité.

Dieu, de retour de vacances, considéra tout ceci et se dit en son for intérieur : « ça va comme ça ! ». Et les anges s’attendaient à ce que, comme d’usage, Il fît pleuvoir le feu du ciel sur les hommes pour les punir. Ou une pluie d’enclumes pour changer. Ou des giclées d’Ajax-vitre pour faire moderne. Et certes ils furent bien déçus, car l’Éternel choisit d’envoyer son Fils qui était un gringalet famélique et l’on se demandait  comment cette chiffe molle pourrait bien casser la gueule des blasphémateurs et des impies.

Et qui pis est, Il ne l’envoyait pas pour flétrir l’humanité mais pour la sauver. Ça alors !?

L’Éternel était-il en train de virer tapette ? Les Juifs sauront-ils se dépatouiller de leurs contradictions ? Monsieur Jourdain résoudra t-il ses problèmes d’incontinence. Toutes questions qui ne trouveront aucune réponse sérieuse dans le prochain épisode des «  Escapades : Israël »

Publicités

Written by saiphilippe

10 février 2011 à 13 h 35 min

Publié dans Chronique, Humour

Tagged with , , , ,

19 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Excellent! Fais gaffe quand même, il en sera pour croire et dire, qu’encore une fois, tu t’en prends plus aux arabes qu’aux juifs…. Enfin, moi je me marre! lol A+

    Pascal le Magnifique

    10 février 2011 at 13 h 46 min

    • c’est faux ! je les déteste tous avec une égale cordialité.

      Note à benêts : C’est faux ! je ne déteste personne sauf ma concierge qui est femme, si peu, juive par sa mère, musulmane par son père et portugaise par ses poils.

      Note à benêts bis : C’est faux ! j’ai même pas de concierge !

      saiphilippe

      10 février 2011 at 13 h 59 min

    • de là a lui dire que son texte pu le gaz…?
      je trouve que c’est allé un peu loin mon cher P le M

      j’ajoute, en tant que bon chrétien (puisqu’il n’en existe pas de mauvais…) que tu as raison, tant qu’a détester, autant détester tout le monde si possible plus que soi-même (ce qui est déja une preuve de bonté pure et respectable)

      Haïssons nous les uns les autres… ca nous fera au moins un point de convergence pour la création d’un monde mutualiste et collective homogène… 😉

      LOOFY

      10 février 2011 at 17 h 29 min

  2. Ah c’est encore excellent !!!! Et tu t’en sors bien, très bien, excellement !!! Je le relis encore une fois avt de l’envoyer à un ami que j’entends déjà rire d’ici !!!
    Biz ! Tiens, je suis en bonté aujourd’hui : je la multiplie par un pour faire comme les petits pains !

    Dom Dom

    10 février 2011 at 14 h 18 min

  3. dialogue entendu en Israël :

    « et l’arabie, c’est où, dites ? »

    « c’est par là, Mec ! »

    LOOFY

    10 février 2011 at 17 h 26 min

  4. si je comprends bien :
    *chacun voit le mouton à sa porte…
    et la croix dans l’oeil de son voisin

    @+
    🙂

    LOOFY

    10 février 2011 at 17 h 31 min

  5. Et malgré toutes ces brebis dieu a toujours un creux. god is hollow

    caicara1855

    11 février 2011 at 6 h 53 min

  6. Tu ne parles pas des inventeurs de la scie, les Scionniste?

    ashdee, gorille sauvage

    11 février 2011 at 6 h 54 min

  7. dans son infinie bonté , dieu a tout de même eut le temps d’inventer le sexe sans quoi les vendeurs de godemichés seraient bien emmerdés pour faire commerce……

    mimi

    11 février 2011 at 7 h 40 min

  8. il est préférable de te connaître un minimum avant de lire ce genre de texte ^_^
    Les notes à benêts ne me semblent pas superflues sur ce coup-là
    Enfin moi , j’ai bien ri
    bises

    mamijodekymael

    11 février 2011 at 15 h 08 min

  9. oops… si je n’avais l’habitude de te lire, je te passerais au lance-flamme… heureusement que les chrétiens ne brûlent plus leurs opposants… et que les médias suffisent à lapider quelqu’un aujourd’hui…
    may God have mercy !

    en passant, « Cananéens , Pharisiens, Galiléens », ceci me semble une énumération très hétéroclite… dont j’ai du mal à comprendre la cohérence

    necjugiter

    11 février 2011 at 17 h 03 min

  10. C’est un vrai bijou ton texte !

    Michel P

    12 février 2011 at 19 h 52 min

  11. Excellent ….. avec ce que Zemmour se prend ds la tronche en ce moment, il devrait te citer comme témoin à charge ! je plains celui qui débarque chez toi, avec son petit coeur et ses petites hypocrisies bien ancrées ….va y avoir des malaises ds les chaumières …j’adore ( mais bon ça tu le sais )

    NiNne

    19 février 2011 at 11 h 16 min

  12. Ah ah ah j’adore, j’avais écrit une histoire absurde sur J’ai su Crriiii, l’histoire de quelqu’un qui prend la machine à voyager dans le temps pour sauver l’humanité.

    On peut lire ce délit re ici :
    http://www.inlibroveritas.net/lire/oeuvre17162.html#page_1

    Jean-Baptiste Messier

    26 février 2011 at 10 h 13 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :