"Un Jour En France"

Un site utilisant WordPress.com

The Wall

with 8 comments

« The Wall » le film d’Alan Parker revêt une signification particulière pour moi. Peu-être y ai-je trouvé quelques points communs entre mon histoire personnelle et celle que conte la magistrale bande son de Pink Floyd. Pourtant mon père n’est pas mort à Anzio, comme celui du héros de l’histoire : Pink, une rock star assommée de drogues qui  revit son passé dans une chambre d’hôtel sordide, hanté par ses démons personnels, en proie au délire. Alors qu’il plonge dans des profondeurs abyssales il se voit assailli de visions funestes, de tranches dégueulasses de sa vie. Il réalise, un peu tard peut-être, qu’il s’est, en quelque sorte retranché du monde. Derrière un mur donc.  Sort débilitant auquel sa mère n’est pas étrangère.

On peut supposer que le docteur Freud aurait apprécié. Moi aussi.

 

Quoiqu’il en soit, puisque j’ai dégoté la version intégrale -non sous-titrée- je vous la livre au cas où vous auriez 1h35 à tuer ce soir. Et vous les avez car il n’y a rien à la télé. Toutefois, si vous vous sentez d’humeur maussade ou que vous craigniez par trop les introspections douloureuses ce n’est certainement pas un film qui vous remontera le moral. Pour ça vous avez l’intégrale de mon œuvre, qui est fraiche et guillerette comme un champ de coquelicots au printemps, et où pourriraient mille chevaux crevés.

 

Le mien va très bien, je vous remercie.

 

 

 

 

Publicités

Written by saiphilippe

12 décembre 2010 à 18 h 17 min

Publié dans Divertissement, Série Noire

Tagged with , ,

8 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. COMME DANS UN LIVRE
    PHIL SE LIVRE

    POURTANT PEU LACHE AU COMBAT
    ON LE SENT FRAGILE
    PRESQUE HUMAIN

    PHIL SE LIVRE

    IL EST AU PIED DU MUR…

    IL A FRANCHIT LE MUR DU CON
    POUR SE RETROUVER DU BON COTE
    DU COTE DU SON, DE LA MUSIQUE

    PHIL SE LIVRE EN VIDEO
    C’EST TOUJOURS MIEUX QUE
    PHIL SE VIDE HE HO EN LIVRE

    A+
    😉

    LOOFY

    12 décembre 2010 at 18 h 54 min

  2. Du film, je me souvenais les effets dolby et une profonde sensation de solitude…
    Merci de me le faire revoir (mais si à la 35e minute, ça a commencé à s’interrompre).
    C’est bien moins délirant que tu ne le laisses entendre… cette histoire d’écorché vif.
    (plus le reste)

    Sylvie...

    12 décembre 2010 at 19 h 13 min

  3. Ça donne envie d’écouter les Pink Floyd…

    Zoe Bonhomme

    12 décembre 2010 at 19 h 33 min

  4. J’ai vu le film au ciné… un super souvenir grâce à un petit ciné qui diffusait des films d’auteur. La musique et les images sont magnifiques.

    Jean-Baptiste Messier

    12 décembre 2010 at 20 h 02 min

  5. Je n’ai pas le temps de regarder The Walll que j’ai vu au ciné à sa sortie et j’ai eu de la chance de voir Les Pink Floyds à cette époque ( que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître ) rire
    Néanmoins , je visionnerais quand je rentrerais du travail 🙂
    Douce journée Philippe

    Marie

    13 décembre 2010 at 6 h 23 min

  6. papa Freud aurait gouté c’est sûr….moi , je déguste une fois encore avec un arrière-gout sucré-salé….
    une piqûre de rappel….

    mimi pinson

    13 décembre 2010 at 7 h 40 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :