"Un Jour En France"

Un site utilisant WordPress.com

Holocauste.

with 23 comments

A la Noël, des nuées noires recouvrent les belles âmes de milliers de créatures : le dindon et sa dinde frétillent de peur et du croupion à l’approche des marrons, tandis que la truffe mutine se terre en Périgord sourde d’angoisse aux humeurs fongicides de rougeauds assassins. L’oie et le canard ont les foies, mais nul Dieu ne les protège. De vénérables nains barbus affublés de salopettes à chier vont passer les fêtes à se geler les couilles sur des buches glacées. O Noël que de crimes commet-on en ton nom!

 

Et le soir, au fond des bois, le calibre 12 bien en pogne, le regard perdu d’une irrémédiable haine, rode, avide, le chasseur d’escargot. Le petit gris, innocente créature, fuit bave au ventre et ventre à terre aussi loin que ses cornes le portent à la recherche de la feuille de salade – probablement transie de gel- qui voudra bien le masquer. Mais hélas voilà que la poitrine de l’homme s’enfle et que sort de sa lippe le souffle cruel d’un chant antique et mélodieux auquel nul gastéropode ne saurait résister : «  Youhou, escargot de bourgogne-euh, montre nous tes cornes-euh » . Alors le petit gris épris d’art et de musique, bercé par la poésie des mots, hisse ses beaux yeux périscopiques et reçoit pour tout prix une bien vilaine balle dans la tronche. Ou dans la bedaine, c’est selon et du pareil au même. Puis l’homme, au paroxysme du sadisme et du racisme réunis, ne trouve rien de mieux à faire que de farcir le p’tit gris au p’tit beur. C’est peut-être halal Ali, n’empêche que c’est ignoble!

 

 

Au plus profond des tréfonds de l’océan mystérieux, là où nulle lumière n’ose aller de peur de se noyer, là encore où il y peu Paul le Poulpe officiait, l’huitre chafouine sait ses beaux jours terminés. C’en est fini des colliers de perles pour son amie la moule marine, Florence Arthaud. C’en est terminé des parties de nacre-nacre avec Thierry Lhermitte , à moins que ce ne soit Bernard, la douleur m’égare. Car l’homme, le même, masque et tuba ornés d’une tête de mort traine dans son sillage prédateur son humeur carnassière. Armé d’un citron il chasse les pauvres bêtes qui ne peuvent fuir attendu qu’elles n’ont pas , au contraire des petits bateaux, de jambes. Et le fait qu’elles ne possédassent point d’yeux non plus n’empêche pas cette brute immonde de leur envoyer de grandes giclées de citron à travers la gueule pour les aveugler, soi-disant. Puis il mordille la chair tendre, l’aspire, la triture, enroule sa langue autour comme Rachida Dati avec les inflations.

 

Je ne m’étendrai pas davantage sur les affres que subissent les saumons, les grenouilles et les œufs d’esturgeon. Noël est une fête sanglante et carnivore, mais que pouvait-on attendre d’autre d’une religion qui offre en libation chaque dimanche le corps et le sang de son Dieu? D’ailleurs le Jésus, c’est bien un saucisson non?

 

Publicités

Written by saiphilippe

11 décembre 2010 à 12 h 11 min

23 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. pas le temps de te lire , mais j’ai vu , alors je repasserai
    bises

    mamijodekymael

    11 décembre 2010 at 12 h 26 min

  2. le jésus c’est un saucisson du Haut-Doubs !

    hé hé

    Papa Noël est un sérial killer
    qui lutine autant qu’il ne mutile

    pour autant est-il utile ?

    oui ! pour révéler toute cette merveilleuse
    haine vicérale qui nous concerne tous au moment
    des (soi-disant) fêtes… viandards et morphales
    nous redevenons pour notre plus grand plaisir

    merci de ce superbe texte, Phil
    excellentissme !

    LOOFY

    11 décembre 2010 at 12 h 27 min

  3. oh! je sens que je vais être au pain sec et à l’eau… déjà que je ne mange pas les trois-quart de ce dont tu as fait la liste.

    Sylvie...

    11 décembre 2010 at 13 h 01 min

    • moi non plus en fait. Je me contente de bœuf en général, et d’une patate, comme dit Florence Foresti.

      saiphilippe

      11 décembre 2010 at 13 h 04 min

  4. Je hais tout ce qui se rapporte à ces fêtes organisées…..
    je plonge dans le monde très noir, mais très vrai de Jean Claude Izzo…………..
    à chacun sa nourriture………….

    carhibouline

    11 décembre 2010 at 13 h 08 min

  5. Personnellement je m’insurge contre la pratique du cunnilingus uniquement les mois en R.

    ashdee, gorille sauvage

    11 décembre 2010 at 14 h 16 min

  6. toujours aussi saignant (ou à point ?) vos articles :-), allez je vous rajoute dans mes blogs préférés… après tout c’est Noël 😉

    Jean-Baptiste Messier

    11 décembre 2010 at 15 h 58 min

  7. Jean-Baptiste a déjà 6,3 milliard de blogs préférés
    (je le soupçonne d’être un humaniste de grande valeur…)
    😉

    en tout cas c’est grand et mérité honneur qu’il te fait, Philippe…

    ça mérite le champagne tout ça !

    LOOFY

    11 décembre 2010 at 19 h 02 min

  8. merci Phil pour ces éclats de rire !
    Ce texte est aussi excellent que quelques fines du Belon exécutées au citron frais ,accompagnées d’une tranche de pain de seigle tartinée de beurre demi-sel , le tout arrosé d’une flûte de champagne.
    mmmh j’en ai l’eau à la bouche

    mamijodekymael

    11 décembre 2010 at 21 h 45 min

  9. Que te dire Philippe, sinon, que le délice de te lire renvoie les agapes de réveillon au fond du placard !
    Merci de me faire réveillonner de ton délicieux festin verbal.

    babycake

    11 décembre 2010 at 23 h 31 min

  10. l’homme est un loup pour l’homme mais on ne dira jamais assez combien il est un redoutable prédateur de menus de fêtes…..oui….d’ailleurs , le représentant de la ligue  » sauvez les sapins de noel  » me fait dire que tu les as oubliés dans ta liste des pourfendus et je m’insurge , en leur nom , pour dénoncer cette barbarie qui consiste à leur couper les pieds , leur filer les boules et les enguirlander….noméo !

    mimi pinson

    12 décembre 2010 at 7 h 48 min

    • c’est vrai, j’y ai pensé d’ailleurs mais parler de sapin m’aurait contraint à parler aussi de sa pinne ce que je ne ferai jamais parce que je suis un être extrêmement raffiné.

      saiphilippe

      12 décembre 2010 at 8 h 34 min

  11. noêl sanglant…
    il faut faire ripailles, violence pour fêter la fin d’un cycle et le début d’un autre (identique au précédent 😦
    des cendres, des cadavres et du sang (d’où la couleur rouge triomphante 🙂

    ps : un escargot tué par balle n’offre qu’une bouillie, y a plus rien à farcir 😉

    MuLM

    12 décembre 2010 at 10 h 59 min

    • mais enfin c’est ça qui est marrant!

      saiphilippe

      12 décembre 2010 at 12 h 15 min

      • ouais c’est vrai… mais bon on a le droit de faire des remarques premier degre merde 🙂

        MuLM

        12 décembre 2010 at 19 h 48 min

  12. Les petits gris au taser c’est ignoble, je suis d’accord avec toi mais d’après les dernières nouvelles les escargots de bourgogne parlent polonais. J’suis pas très concerné par ce massacre, à Noël j’achète des fruits de mer déjà morts et prépares, mais j’aime bien voir les autres se farcir la dinde. Obrigado pour cette façon de nous présenter Noël. J’adddore!

    caicara1855

    12 décembre 2010 at 19 h 53 min

    • Merde! Les fruits de mer sont des être vivants!!!

      caicara1855

      12 décembre 2010 at 19 h 57 min

      • et Florence Arthaud aussi! je m’étonne que personne n’ai relevé l’allusion à la moule marine. Vous faiblissez mesdames.

        saiphilippe

        12 décembre 2010 at 20 h 10 min

  13. boh , Florence Arthaud n’est pas une référence très féminine … elle fait la, pardon , elle faisait la tournée des bars avec toute la bande de voileux et sortait complètement beurrée ( comme les escargots )et n’a jamais hésité à faire le coup de poing .
    Alors si ça t’amuses de la traiter de moule , je te dirais juste que ce n’est pas l’animal approprié la concernant !
    … ce qui n’enlève rien à son courage et son talent de navigatrice !!!

    mamijodekymael

    14 décembre 2010 at 7 h 51 min

  14. […] de concert pour finir dans des estomacs avides sortant d’une diète d’une année. L’holocauste de Sir Philippe. D’autres iront à la montagne, parce-que Noël sans la neige, c’est pas Noël. Et […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :