"Un Jour En France"

Un site utilisant WordPress.com

J’ai la grève

with 10 comments

J’ai ouï dire qu’un certain mécontentement courait les rues ces derniers temps. La « rue » s’exprimerait. Enfin, moi je vous dis ça à cause du téléviseur, du net, et de cette station-service sans essence. Sans ça je n’en saurais rien car je ne vais presque jamais dans les rues à cause du risque extrême de proximité populacière qui irrite mes sens les plus fins, en particulier l’odorat. Et que dire d’une idée de la rue sinon qu’à l’instar des amours du chien et du caniveau elle a toutes les chances de puer la merde?

 

 

Et effectivement, renseignements pris, il s’avère que les relents agitant nos belles cités sont presque aussi dégueulasses que les errements étatiques parkinsoniens de notre président du cul-culte clan.

Je m’explique.

 

J’en connais des manifestants, des manifestantes plus précisément. Elles ont seize ans, dix-sept ans et la beauté des visages sans anti-rides et pour cause. Et pour cause une opposition adolescente à toute forme d’autorité sauf la mienne, puisque je suis un saint mais c’est une autre histoire. Bref elles ont l’opposition naturelle et de principe chevillée aux ovaires comme leurs collègues masculins du même age l’ont aux couilles juste pour se prouver qu’ils en ont. La retraite n’est qu’un prétexte. Qui se soucie de sa retraite à vingt ans? Ils ont déjà du mal à s’inquiéter de trouver du boulot. Mais c’est marrant de jouer au combattant, de revenir auréolé de sa première bouffée de lacrymogène. Ils m’émouvraient presque. Ils ont encore le temps de devenir comme moi.

 

J’en connais des manifestants, des manifestants professionnels plus précisément. Ils ont l’age de leurs artères, bouchées pour certains. Comme leurs oreilles, mais là c’est pour tous. Alors ils vont, depuis des temps immémoriaux, arpentant la rue avec aux lèvres les slogans flétris mais ressortis à chaque fois du «  machin-bidule t’es foutu! Le peuple est dans la rue », «  Truc, ta réforme tu sais où on se la met? » et autres créations du plus bel effet artistique. Ils sont opposants par opposition, sans réfléchir et par principe. Leurs arguments ne tiennent pas mais n’essayez pas de leur proposer les vôtres. C’est bien pratique la posture de victime, on a toujours raison.

 

 

J’en connais des tas qui ne manifestent pas. Soit qu’ils soient trop pauvres pour se priver d’une journée de labeur, soit trop aisés pour se sentir concernés. D’autres sont tout simplement convaincus qu’il faut bien qu’une réforme se fasse, qu’on ne peut plus continuer comme ça. Peut être, je ne sais pas. Les derniers et je suis de ceux-là, pensent qu’en démocratie on s’exprime par le vote, et seulement par le vote.

Publicités

Written by saiphilippe

16 octobre 2010 à 10 h 52 min

Publié dans Chronique

10 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Et c’est ce que pense également la « bonne société » de chez nous Phi-Phi : « les francais n’ont-ils donc que ce moyen pour se faire entendre ? » disent-ils d’un air méprisant, un vilain sourire au coin des lèvres. J’ai mal pris la chose étant presque entièrement française d’éducation. Seulement voilà : ici personne ne bronche, quoiqu’il s’y passe. On avale les couleuvres en se disant que le goût est étrange -le suisse est poli- mais pour rien au monde il ne risquerait de perdre sa place ! C’est chacun pour soi.
    C’est assez terrible.
    Toutefois je crois que le résultat sera le même en fin de compte !
    Mais je préfère la mentalité française.

    dom dom

    16 octobre 2010 at 12 h 13 min

    • Il faut aussi dire que la plupart des grévistes sont quand même des fonctionnaires, c’est ce qui moi ,m’énerve le plus : les plus favorisés toujours a ce plaindre , et tous ces blaireaux avec leurs régime spéciaux ,qui d’ailleurs ne seront pas touché , font grèves aussi , juste histoire de bloquer les transports et faire ch…. le monde .
      Ce sont une bande de faignasses plus occupé a protéger des acquis sociaux injustes et obsolètes qu’a essayer de faire correctement leurs boulots.Et en plus ils entrainent leurs gamins la dedans. Vivement la dictature … on verra s’ils feront les malins….;)

      Pierre

      17 octobre 2010 at 6 h 24 min

      • cher pierre je suis fonctionnaire et je glandouille toute la journée…

        non je rigole je travaille aussi un peu
        et si ça peut rassurer : dans ma collectivité, les mots travail par objectifs, rentabilité, évaluation, management sont des mots plus souvent entendus que service au public… on nous le répète tous les jours, on doit développer des actions rentables, évaluables, travailler plus travailler vite, on me dira ben comme dans le privé… bon alors faut arrêter les raccourcis systématiques et dire certains fonctionnaires ;)… la sécurité de l’emploi se paye souvent en stress, et antidepresseurs ne vous inquiétez pas.

        je n’ai rien contre les anti fonctionnaires ; ce qui m’énerve c’est de s’appuyer sur les clichés pour faire passer la pilule…
        faire des réformes oui…mais qu’elles concernent tout le monde et n’accentue pas davantage encore les écarts scandaleux dans la société…
        ps : un député européen part à la retraite à 60 ans au lieu de 63 ans depuis 2003 celles des senateurs et deputes ne bougent pas d’un pouce http://bit.ly/c1rPfg

        la société qui se met en place ne me plaît pas… et là je ne pense pas à mes petits acquis mais à la vie qu’auront mes enfants plus tard…

        MuLM

        17 octobre 2010 at 7 h 31 min

      • La lenteur de l’administration n’est pas qu’un mythe et on ne pas dire qu’elle soit due a une surcharge de travail, mais plutôt un laxisme doublé malheureusement d’une dose d’incompétence.
        Cela dit je n’ai rien contre les fonctionnaires dans l’ensemble , il en faut, et je n’avait qu’a en être un au lieu de critiquer , mais ca me gave que ce soit toujours eux qu’on entende.
        Et heureusement que l’on vous demande enfin de la rentabilité. Vous pouvez trouver scandaleux qu’un footballeur gagne des millions ou autre , ce qui me choque le plus sont les écarts qu’y existe en bas ….

        Pierre

        17 octobre 2010 at 16 h 21 min

  2. certes, mais il faut quand même des élections ou un processus en marche qui porte à des élections, ce truc qui s’appelle référendum.

    sylviepollastri

    16 octobre 2010 at 12 h 50 min

  3. certes et j’ai d’ailleurs voté.. faut attendre les prochaines elections?
    5 ans c assez long pour foutre la merde, ^j’ai quand même envie de dire que j’en ai marre de patauger dedans….

    MuLM

    16 octobre 2010 at 12 h 55 min

  4. ben moi ce qui me gave c’est cette attitude anti-réforme. Gauche ou droite, chaque fois qu’un gouvernement envisage un changement en profondeur il y a trois millions de personnes dans la rue. Et souvent les mêmes en plus.

    saiphilippe

    16 octobre 2010 at 14 h 20 min

    • bon , c’est vrai que là , je suis un peu mal placée pour ouvrir ma g… bouche , étant déjà retraitée … mais je suis bien d’accord avec le fait qu’il faut tout de même en faire des réformes … je ne parle pas spécialement de la retraite … et que , effectivement , que le gouvernement soit de droite ou de gauche , on retrouve les mêmes à brailler dans les rues !!!

      mamijodekymael

      16 octobre 2010 at 17 h 26 min

  5. bon je lirais les coms après ..;
    Je suis d’accord avec toi sur certains points .
    Il est préférable de s’exprimer par les urnes que dans la rue .
    Les gamines qui étaient dans la rue ont _ pour certaines_ vu là une belle occasion de ne pas aller en cours . La mienne ( de gamine) ayant eu l’heureuse idée de me prévenir qu’elle comptait aller suivre le troupeau , a reçu de ma part une INTERDICTION formelle de quitter le lycée même si elle devait se retrouver toute seule en cours !!!!
    en fait elles étaient 13 en cours sur 28 élèves , ne sont pas si couillons que ça nos p’tits bretons !
    Le retraite c’est le dernier de leurs soucis , et c’est ce que j’ai expliqué à ma fille car il ne suffit pas d’interdire , faut aussi expliquer pourquoi … et surtout l’amener à trouver d’elle-même pourquoi il aurait été stupide d’aller à CETTE manif-là .
    j’arrête là sinon je vais faire plus long que ton billet !
    rires

    mamijodekymael

    16 octobre 2010 at 17 h 22 min

  6. je ne m’attendais pas à lire autant de  » lieux communs » en un seul endroit ….les clichés sur les fonctionnaires , sur les grévistes qui font chier ….( les lieux communs deviennent vite des lieux d’aisance…) , bref , les fonctionnaires ont toujours eu le dos large et les éclaboussures ne font que glisser…je demanderais juste aux usagers que vous êtes TOUS amenés à devenir un jour ou l’autre : que penserez vous d’un service public comme…. un service de soins intensifs ou de cardiologie ou il n’y aura qu’une seule infirmière pour 25 , 30 et parfois 70 patients dans certaines maisons de retraites pompeusement dénommées  » médicalisées » , que penserez vous d’un service ou le médecin ne passe que deux demi-journées par semaine , occupé le reste de la semaine dans 3 ou 4 autres structures ,que diriez vous d’un service de soins ou l’on vous demande de noter chaque coup de fil pour  » justifier de votre travail » comme si on avait que çà à foutre , un service de soins ou l’on vous rationne sur le papier-cul , le papier absorbant quand l’hygiène nous impose de nous laver les mains 50 fois par jour , quand vous saurez que , dans les hopitaux , on en revient à s’essuyer les mains avec le même torchon , comme autrefois , que diriez vous si…..la liste est trop longue de tous ces petits acquis qu’on nous a déjà supprimés…..et dont la liste n’est guère achevée….on peut choisir de faire le dos rond , faire nos bénis-oui-oui , ou protester….et le dialogue étant impossible , faire grève ou manifester reste la seule solution….
    ne pas accepter que l’on mette en avant des restrictions budgétaires  » pour le bien de tous » quand chacun de nos élus fait preuve d’une désinvolture incroyable pour dépenser les deniers de l’état , nos impôts bordel , ne pas accepter d’être les couillons qui devraient se serrer la ceinture quand notre président montre l’exemple en déplaçant toute sa cour à chaque fois qu’il est en voyage officiel….
    alors peut-être qu’on obtiendra rien , mais il faut secouer le cocotier, ne pas accepter sans lutter….
    c’est mon avis de fonctionnaire
    quand aux jeunes , point n’est besoin de les forcer pour manquer une journée de classe , on a été jeune nous aussi , alors qu’ils aillent donc manifester , de toute façon il n’y aura pas assez de monde pour faire cours…

    minik89

    18 octobre 2010 at 6 h 06 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :