"Un Jour En France"

Un site utilisant WordPress.com

J’ai bien l’honneur de vous saluer.

with 23 comments

« Tout est perdu fors l’honneur »
dit François Ier un sombre soir de février 1525 alors que hachée
par la mousqueterie impériale l’orgueilleuse cavalerie française
se prenait, une fois de plus et une centaine d’années après
Azincourt, une pile mémorable. Je pourrai parler des jours entiers
des mérites comparées des troupes engagées, de l’age du capitaine,
des tactiques et des bourdes militaires, mais là n’est pas le sujet
qui me préoccupe céans. Non je voudrai vous toucher deux mots de
l’honneur. Et subséquemment du nombre considérable, abyssal même,
de vilénies communes, de basses exactions, qu’il recouvre de sa cape
chatoyante.


L’honneur est une parure qu’aime à
revêtir aussi bien le dictateur bananier que le truand de bas étage.
Tous les policiers vous le diront, l’honneur du brigand se déballonne
bien vite à l’orée des prétoires, enclin qu’il est à sauver sa
misérable peau de vermine. Oh je sais bien l’affection délirante
que portent les gueux à ceux-ci. Serait-ce le lointain, très
lointain, parrainage de Mandrin ou Cartouche qui inciterait le commun
à voir dans le dernier des salaud un Robin des Bois en puissance? Et
quand le cinéma s’emmêle, sans jeu de mots, et fait bombance
d’histoires de gangsters bouffis de nobles principes , doit-on s’étonner que l’honneur devienne
la plus stupide justification du crime crapuleux? Mais il n’y a pas
d’honneur chez les bandits, pas de grandeur. Croyez-vous que Mesrine
reversa ses gains à la Croix-Rouge?


S’il encore il ne s’agissait que de ça,
mais figurez vous que l’honneur, sous certains soleils poussiéreux,
sert , comme par hasard , à l’asservissement de la femme et
éventuellement son meurtre lorsqu’elle commet la faute
impardonnable de se croire autonome. Culture clanique dit-on, honneur
familial et assassinat en corolaire. Statut de la femme et misère.
Mais la misère qui cogne à l’huis explique t-elle que lui la cogne?
Pauvres types vaincus d’avance n’ayant rien compris à la marche du
monde, vivant repliés sur de vieilles certitudes et surtout sur la
connerie solide qui vous tient lieu de raisonnement. L’honneur et la
culture ont bon dos, décidément. Pourtant, considérant un point du
vue strictement darwinien, hors de toute morale , tuer vos femmes,
sous quelque prétexte que ce soit, revient à condamner votre
culture à plus ou moins long terme. C’est tout ce que je vous
souhaite, crevures infâmes.



« Tout est perdu fors l’honneur »
belle formule pour une défaite. « Mon honneur est ma
fidélité » Une devise qui siérait à merveille aux
contempteurs de la liberté de la femme. Qu’elle fût également la
devise des SS n’est pas qu’un pur hasard.

Publicités

Written by saiphilippe

9 avril 2010 à 12 h 37 min

Publié dans Chronique

23 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Si l’honneur équivaut à la fidélité, il ne doit guère rester d’Hommes d’honneurBizzzz

    bibialien

    9 avril 2010 at 12 h 47 min

  2. Bravo mon PDDD !!!!Paf!Tout ça d’un coup d’un seul!!!Re-Bravo!!!Et bises en prime(et aussi une avalanche de points d’exclamations….. je me retiens…)

    Mata

    9 avril 2010 at 12 h 48 min

  3. le seul amour fidèle est l’amour propre (heu… F Dac, je crois)mais quel est le seul honneur fidèle ?l’honneur sale ? @+

    Loofy

    9 avril 2010 at 12 h 50 min

  4. je ne suis pourtant pas connu pour mon féminisme militant et exacerbé, mais quand même!: buter une femme pour une médiocre histoire de cul ( et même pas pour tant, souvent) c’est définitivement inacceptable, inexcusable, et en plus contre-productif.( là c’est le nataliste qui cause 😉 )

    Philippe

    9 avril 2010 at 12 h 55 min

  5. woahhhhhhhhhhla Femme défendue par Phil , on ne peut qu’applaudir , surtout quand c’est si bien dit .Et ouais ; l’Honneur …. incroyable de voir à quel point les vilains de tout genre se gargarisment ( ? gargarisent ?, sans le M ?) de ce mot .Un sale type de ma connaissance se flattait de m’avoir fait l’Honneur de me donner son nom …..Le 1er GRAND plaisir de mon divorce a été de reprendre mon nom de jeune fille !!!L’honneur : mon cul !nonded’jiu !

    jojo

    9 avril 2010 at 13 h 01 min

  6. merci pour ce billet coup-de-poing, si j’ose dire, contre le détournement de certains grands mots au profit d’agissements tout simplement criminels.. que rien ne saurait justifier ou même expliquer !!!aucune religion, culture ou tradition ne devraient pouvoir garantir l’impunité à tous ceux qui perpétuent encore de nos jours de tels actes de barbarie .. je pense à ces meurtres impunis de femmes, bien sûr, mais aussi à l’excision qui continue à se pratiquer, et même dans notre douce France !

    Babel

    9 avril 2010 at 13 h 14 min

  7. Alors, honneur aux Dames…

    Pascal

    9 avril 2010 at 14 h 10 min

  8. Bl exercice Phil !!! Tu as aussi parfaitement choisi le thème qui allait avec ! Notre honneur est sauf !!! ;o))Double félicitations !!Deux bizzdeux DOM

    Dom

    9 avril 2010 at 14 h 25 min

  9. On dit bien "honnorer sa femme"….Cela se dit d’autant plus quand la manière d’honnorer se rapproche d’un viol… légal …. jusk à y’a pas longtemps….

    Mata

    9 avril 2010 at 15 h 30 min

  10. honneur-humiliation…

    Sylvie...

    9 avril 2010 at 15 h 40 min

  11. mince! voilà que je fais l’unanimité. On aura tout vu.

    Philippe

    9 avril 2010 at 18 h 02 min

  12. Quand je pense qu’un certain GUILLON se revendique être un successeur Desprogien, je trouve que le REGUILLON en est encore plus digne !!! Super, superbe !!!

    Philippe

    9 avril 2010 at 18 h 12 min

  13. oui des crevures infames

    JiPi

    9 avril 2010 at 18 h 14 min

  14. La misère qui cogne à l’huis et l’aisance qui cogne à huis clos. Bises

    Caiçara

    9 avril 2010 at 18 h 39 min

  15. ne t’inquiètes pas Philippeje peux être contre ton aviset continuer à faire circuler des rumeurscomme quoi tu es nul, pauvre cloporte !;-)

    Loofy

    9 avril 2010 at 18 h 43 min

  16. très bon texte : les crevures infâmes le liront-ils ? rien n’est moins sûr occupés qu’ils sont à affirmer leur toute puissance… et elle ne passe par les mots…

    mu

    10 avril 2010 at 11 h 51 min

  17. savent-ils seulement lire…

    Philippe

    10 avril 2010 at 12 h 07 min

  18. yoooo honneur aux femmes !!! miraaaacle … j’aime Phil merci pour elleS bisous a toi bon week end sous le soleil

    Odha

    10 avril 2010 at 12 h 12 min

  19. Oui …Je l’ai vu sur FB Mais comme tu te déplaces rarement ( il faut bien quand même le dire) on finit par avoir peur de laisser des coms chez toi par peur de faite tachealors on lit en silence et sans se manifesterpour pas dérangerperso j’aime beaucoup tout ce que tu écrisforcément puisque Desproges est mon maitre à penser et que tu es un … disciple Bonne fin de journée

    Jocelyne

    10 avril 2010 at 12 h 13 min

  20. DD serait là, il nous aurait dit un truc approchant du ""Au bonheur des dames" mais avec plus de finesse que moi …pour ma part je me joins à tout le monde pour t’encenser à l’applaudimètre…….ca va ?? je fais pas trop de bruit ???? mais j’avoue que tout ca me fout les jetons, parce que , pour les billets suivants, qu’est ce qu’on va ramasser !!!!! ouhhhhh que jy vois pas beau pour notre futur proche ……mdrrrrrrrrbises ………oui oui bisous Philou ( mais j’affute mes couteaux , on sait jamais , hé hé hé )

    ภเภภє.ツ

    10 avril 2010 at 16 h 04 min

  21. Non non, le prochain billet évoquera des souvenirs d’enfance. Il ne devrait pas y avoir trop de bouts de filles dedans… quoique.

    Philippe

    10 avril 2010 at 16 h 17 min

  22. Excellent texte! je viens tard pour lire, mais avec un réel plaisir!bise,

    CERISE

    10 avril 2010 at 22 h 10 min

  23. Edifiant ! Chapeau bas, Monsieur.

    Michel

    12 avril 2010 at 19 h 24 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :