"Un Jour En France"

Un site utilisant WordPress.com

C’est la nature!

with 27 comments

L’homme est un fleuve qui coule le long de sa pente naturelle:
se croire meilleur qu’il n’est.

Ne parlons  pas de la femme qui,  pour peu que l’on dise "Homme",  ne se sent pas concernée.
Ou alors coule sous lui lorsqu’il s’avère  un peu meilleur qu’elle ne l’avait cru.

Publicités

Written by saiphilippe

18 mars 2010 à 11 h 34 min

Publié dans Pensée

27 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Une erreur comportementale P R… ou alors ‘se’ coule… pour notre joie… je ne suis pas d’accord pour le reste, mais tu n’en es pas surpris… je direais même qu’il me semble que tu l’aies fait intentionnellement… provocateur va !

    Jean Baptiste Lucchini

    18 mars 2010 at 12 h 09 min

  2. Moi je m’écroule sur lui. L’homme est un fleuve pas tranquille qui coule le long de sa perte naturelle. Bises

    Caiçara

    18 mars 2010 at 12 h 13 min

  3. L’allégorie classique identifie un fleuve à un homme ou une femme et non l’inverse… impossible métaphore entre homme et oued… fleuve quoi… la vie, à la rigueur… et toc ! J’aime bien le coté coquin ! sauf que c’est à l’homme de répondre aux attentes… la femme se contentant de se couler… sexisme où trouves tu à loger ?

    Jean Baptiste Lucchini

    18 mars 2010 at 12 h 14 min

  4. Caïçara hyperbolise avec talent ta provoc… ça va être dur pour toi…

    Jean Baptiste Lucchini

    18 mars 2010 at 12 h 15 min

  5. Avec talent… et surtout avec brio…

    Jean Baptiste Lucchini

    18 mars 2010 at 12 h 23 min

  6. Je ne veux rien savoir de ce vénard de lui ! lol… on sait !

    Jean Baptiste Lucchini

    18 mars 2010 at 12 h 24 min

  7. ce "de ce qu’elle n’avait cru" est doté d’un machiavélisme que je n’ai point…. hélas! Alors, oui, je coule…

    Sylvie...

    18 mars 2010 at 15 h 42 min

  8. La nature est bien faite : quand l’homme coule, la femme l’écouleLes fleuves et les femmes se livrent à des débordements : les premiers en sortant de leur lit, les secondes en y entrantBizzzz

    bibialien

    18 mars 2010 at 16 h 29 min

  9. Je ne sais pas pourquoi vous tous voyez là une métaphore d’ordre sexuel. Il y a bien des façons de prendre la chose pourtant.

    Philippe

    18 mars 2010 at 16 h 41 min

  10. Ma première phrase n’est pas d’ordre sexuelL’homme a souvent une haute opinion de lui-même, c’est inné

    bibialien

    18 mars 2010 at 16 h 48 min

  11. Bibi : excellent.

    Dom

    18 mars 2010 at 16 h 50 min

  12. Et tu as raison il y a bien des façons de prendre la "chose"

    bibialien

    18 mars 2010 at 16 h 54 min

  13. De là je conclus que le motDoit être mis avant la chose…L’Abbé de Lattaignant

    Caiçara

    18 mars 2010 at 17 h 10 min

  14. et qui dit le contraire?

    Sylvie...

    18 mars 2010 at 17 h 16 min

  15. Juste pour le poème.

    Caiçara

    18 mars 2010 at 17 h 18 min

  16. elle fait la gueule , la nature

    jojo

    18 mars 2010 at 17 h 53 min

  17. Heu… désolée mais c’est bien souvent après s’être "coulée sous lui" que la femme se rend compte qu’il est pire qu’elle n’avait cru…Turlututu chapeau pointu….Quand au fait que l’homme soit un fleuve qui coule le long …etc….On sait bien ça, dès qu’on veut aller aux toilettes après vous……Gouzou gouzou….Putain, je vais morfler !!!!Mdr!!!

    Mata

    18 mars 2010 at 20 h 18 min

  18. euhhhh! il va morfler avec moi le poème ……….moi c’est la dernière phrase qui me laisse dubitative ; mes soeurs et mes soeurs , cet homme là a fait une expérience avec une femme fontaine….ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh, ahhhhhhhhhhhhhhhhhhh

    ภเภภє.ツ

    18 mars 2010 at 21 h 17 min

  19. Après on va nous bassiner avec la sêcheresse… pffffft ….. !!!!

    Mata

    18 mars 2010 at 21 h 22 min

  20. Mon dieu, que d’eau, queue d’Ô ! :)

    Christophe

    18 mars 2010 at 22 h 20 min

  21. Bon, eh bien j’ai pris la "chose" de plusieurs façons et j’en arrive à la même conclusion que Bibi, ça c’est une vraie connaisseuse ! lolBizzz

    Annick

    19 mars 2010 at 2 h 12 min

  22. la poésie y a son compte… il faut toujours prendre la chose avec powésie… et en ri-th-mes coulé(e)s….

    Sylvie...

    19 mars 2010 at 7 h 28 min

  23. Bise Manik et bon We à tous!

    Caiçara

    19 mars 2010 at 8 h 33 min

  24. je passe en coulant .. heu en courant … paske moi j’aime juste que le rosé coule dans mon verre lolll bisesss

    Odha

    19 mars 2010 at 11 h 03 min

  25. http://chanhell23.spaces.live.com/ je te rassure , c’est pas loin et c’est sec comme le Ru du fond du jardin , pas besoin de mettre tes bottes……grrrrrrrrrrrr

    ภเภภє.ツ

    19 mars 2010 at 12 h 03 min

  26. ce qui est sûr c’est qu’il ne pourrait pas se croire moins bon qu’il n’est… ce ne serait même pas possible…. 😉

    Loofy

    19 mars 2010 at 12 h 39 min

  27. Tu as reçu une formation de pyromanie Manik… avec tes courbes qui se faufilent pour mieux à leurs croisements nous exploser de leur sens… douloureux… qui ne nous laisse que le mot. JB

    Jean Baptiste Lucchini

    19 mars 2010 at 13 h 04 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :