"Un Jour En France"

Un site utilisant WordPress.com

Prédétermination, mon amie

with 87 comments

 

Que diriez vous d’un peu de
philosophie, là tout de suite, alors que le soir pointe son gros
groin noir dans les nues? Climat propice, s’il en est, à
l’introspection la plus enflammée, profonde et … bon, je n’irai
pas plus loin ça m’excite. Ce soir, donc, posons nous la question
de la prédétermination, vaste sujet dont l’intérêt va croissant
auprès des franges les plus glauques de la population, communistes
et juifs compris. Quoique je ne sois pas certain qu’il restât
beaucoup de communistes. Non alcooliques je veux dire. Bref qu’est-ce
donc que la prédétermination hormis une excellente question que je
me remercie d’avoir posée aussi clairement?


La prédétermination
c’est la détermination par avance nous dit le Petit Robert toujours
avare de mots. Surtout lorsqu’il lutine Larousse. Disons pour épaissir le mystère que
la prédétermination nie, par son essence même, la notion de
libre-arbitre chère à Dieu et à Michel Platini. Elle suppose
que nous n’avons aucun choix véritable, que tout est écrit
d’avance. Certes, cela n’a rien de séduisant, surtout pour vos égos
sur-dimensionnés, mais n’est pas complètement absurde.

Prenez un doliprane et réfléchissez!
Notre être conscient est semblable à la partie émergée de
l’iceberg, qui, contrairement à ce que son nom indique, n’est pas
juif. Il est fort probable que ce qui nous constitue soit, en grande
partie, inaccessible à notre entendement. J’entends par là que
nous serions donc influencés par tout un salmigondis de données
inconscientes sur lesquelles nous n’avons aucun contrôle. Comment
affirmer dans ces conditions que les choix que nous faisons sont bien
les nôtres, et non pas déterminés en amont, comme Marcel? Prenez deux dolipranes. Chez Spinoza,
qui avait oublié d’être con mais pas d’être juif, l’homme est
constitué par les relations qu’il noue. Il serait une passerelle
entre son for intérieur et l’extérieur. Ce qui ne répond
d’ailleurs pas à la question de la prédétermination mais me permet
d’en rajouter une couche concernant mon flagrant manque d’humilité.
Essayez donc de placer « Spinoza » dans une conversation
pour voir!


Je finirai par un exemple concret. J’ai
commencé ce billet il y a trois jours, sans trop savoir pourquoi, et
hier une amie , enfin le croyais-je, a mis fin à nos relations sous
un prétexte dont la puérilité semble une insulte même au mot
immaturité. Elle était plutôt froide ces derniers temps et je
m’attendais, certes, à un coup de ce genre, grâce à ma
perspicacité coutumière bien sûr, et aussi ma profonde défiance
envers tout ce qui n’est pas de mon sang. La sombre connasse fit donc
exactement ce qu’elle était censée faire, se plaquant derrière ses
faux-semblants, assumant si peu ses choix que c’en était une piteuse
négation des luttes féministes, et finalement me donnant raison
sans le savoir.


Cette protubérance femelle soufflée
de fatuité était  prédéterminée à la bassesse et ce n’est foutrement pas la première que je rencontre qui soit dans ce cas là. Se pourrait-il que je sois prédéterminé aussi, malgré mon essence divine? ( sans plomb, je vous rassure).

Publicités

Written by saiphilippe

25 février 2010 à 9 h 40 min

Publié dans Chronique

87 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Il n’est pas facile Mon cher de mettre fin à une relation, et coté maturité les hommes ne font pas mieux. Ton exemple bien concret peut se mettre au masculin , je repartirai donc du point : le sombre connard fit donc exactement ce qu’il étatit cencé faire, se plaquant derrière des faux semblants, assumant si peu ses choix que c’en était une piteuse négation des luttes masculines, et finalement me donnant raison sans le savoir.

    .

    25 février 2010 at 9 h 59 min

  2. Oups Phil, ça parait mal parti ! J’observe un peu et je reviendrai dès que j’aurais retrouvé un ordi à squatter !

    Dom

    25 février 2010 at 10 h 17 min

  3. bon, le vrai sujet cela dit reste la prédétermination. Alors? des volontaires?

    Philippe

    25 février 2010 at 10 h 23 min

  4. Rien n’est prédéterminée, non faisons nos propres choix et nous sommes sensés les assumer.Bises

    .

    25 février 2010 at 10 h 31 min

  5. Bon, déjà, je trouve que si on avait le choix de sa prédétermination, ce serait un progrès social non-négligeable….

    Pascal

    25 février 2010 at 11 h 02 min

  6. mais nous avons le choix, ton histoire c’est toi qui l’écrit, seulement, nous laissons souvent les autres prendrent les décisions à notre place.Bises

    .

    25 février 2010 at 11 h 07 min

  7. Si je dis, Calviniste, j’ai gagné?

    Sylvie...

    25 février 2010 at 11 h 15 min

  8. et pour la suite… si je me dis calviniste, j’essaierai d’être moins conne

    Sylvie...

    25 février 2010 at 11 h 17 min

  9. je ne parle pas de religion là. C’est la somme de ce que nous recevons qui influe sur nous sans que nous en ayons conscience, partant, nous n’avons pas vraiment le choix. Enfin je crois.

    Philippe

    25 février 2010 at 11 h 19 min

  10. j’ai dit ça (1er com) parce que ta prédetermination est proche de la prédestination… qui en rajoute en matière d’actes hors de nous qui agissent en nous à travers nos relations avec l’extérieur (en général d’autres hommes embarqués dans la même sale histoire – merci Spinoza)

    Sylvie...

    25 février 2010 at 11 h 20 min

  11. Nous recevons effectivement des informations par divers moyens qui nous enregistrons dans notre subconscient et effectivement certain actes que nous faisons ou disons ne sont pas toujours ce que nous souhaitons.

    .

    25 février 2010 at 11 h 34 min

  12. Oui mais le concept de prédestination ou de prédétermination se situe en amont de toute expérience. Il ferait de nous ce que nous sommes appelé à être quelques soient les influences extérieures.

    Pascal

    25 février 2010 at 11 h 48 min

  13. appelés

    Pascal

    25 février 2010 at 11 h 49 min

  14. D’accord sur le principe, mais je ne croix pas en la destinée, pour moi cela voudrait que je doit croire en un être vivant ou mort, et la ma tête dit non.Pour moi, nous faisons ce que nous sommes et deviendrons ce que nous voulons être. Nous avons bien un nabot à l’elysée, il a tous fait pour y arriver …………

    .

    25 février 2010 at 12 h 01 min

  15. Question : comment savoir en amont ce qui été prévue pour moi par exemple ? à l’heure d’aujourd’hui .

    .

    25 février 2010 at 12 h 10 min

  16. aprés avoir pris une boite de dolipranne une boite d’advil et quatre boites d’efferalgans je me suis penchée sur ta question et non je ne croit vraiment pas a la prédestination ,pour ma part je pense que nous sommes les seuls maitres de notre vie,certe elle nous reserve des surprises plus ou moin joyeuse mais c’est nos reactions face a ces aléas qui font le reste.En gros c’est a nous de faire en sorte que notre vie sois la plus belle possible.VOILA C TOUT BISOUS!!!!!

    MAT

    25 février 2010 at 12 h 15 min

  17. au fait c pas mamath c anne guenin

    MAT

    25 février 2010 at 12 h 15 min

  18. Moi non plus je ne crois guère à la prédétermination, je penche plutôt du côté du hasard et de la nécessité.

    Pascal

    25 février 2010 at 12 h 16 min

  19. Je rejoint les propos de Mat Math. Nos vies ne sont que des chemins qui se croisent, nos choix, effectivement la nécessité et le hasard des rencontres bonnes ou mauvaises, nos attitudes faces aux aléas de la vie, à savoir de faire en sorte que notre vie sois la plus belle possible c’est suivant ce que nous recherchons et si nous avons trouvé ce que nous cherchonsBises

    .

    25 février 2010 at 12 h 29 min

  20. le hasard ou la théorie du chaos?salut Anne!

    Philippe

    25 février 2010 at 12 h 31 min

  21. Je ne crois pas vraiment que nos choix soient les notres.Ils dépendent de plein de paramètres et nos réactions pourraient être prédéterminées par notre éducation, notre culture.Je dis cela aussi pask jamais de la vie je n’aurais imaginé me faire autant avoir par un mec…Puis, la psy que j’allais voir suite à la séparation m’a dit que généralement on avait inconsciemment un schema dans la tete ce qui expliquerait nos choix amoureux.Certains ont de bons schemas pas d’autres…Comme toi et ta copine…Du coup, j’ai décidé que pour éviter un nouveau plantage il etait mieux pour ma sérénité de renoncer …Notre subconscient plus fort que le conscient.Je pense.Mais tout peut etre vrai ainsi que son contraire…C’était la petite minute inutile de moi… mdr!

    Mata

    25 février 2010 at 12 h 31 min

  22. Disons que la nécessité d’être fait que le hasard ne tourne pas au chaos. ( ha, bah, ça, on peut dire que c’est clair et concret!!! lol)

    Pascal

    25 février 2010 at 12 h 41 min

  23. D’accord avec toi Mata certain paramêtre rentre dans le cadre mais pas en amont.Des notre naissance, suivant nos parents, notre culture, l ‘education fait partie des aléas de la vie qui faconne notre personnalité et qui permet en temps qu’adulte de faire nos choix en toute légimité. (nous avons tous une tendance à reproduire ce que nos parents ont vécu ou fait dans leur vie – le couple de ma soeur ressemble étrangement à celui de mes parents – moi j’ai pris tout l’opposé).

    .

    25 février 2010 at 12 h 43 min

  24. le pire, c’est que je me comprends… lol

    Pascal

    25 février 2010 at 12 h 44 min

  25. Pascal Clair et concret pas sur –

    .

    25 février 2010 at 12 h 44 min

  26. hum, me manque quelques centilitres de whisky pour aller chercher mon avis au fond de mon être complexe mais je tente qque chose. Si prédétermination il y a, c’est qu’un certain but est poursuivi. Par moi, par toi, par l’humanité ou même l’univers dans son ensemble. Or n’ayant ni les capacités intellectuelles, ni le point de vue adéquat pour avoir conscience ou connaissance de ce but ultime, je ne peux m’empêcher d’être convaincu que tous les sus cites n’en visent aucun. Que le chaos règne et que mon existence en tant qu’être humain n’est que fortuite, temporaire et vaine. Ou alors je suis prédéterminé a ne servir a rien. Ce qui n’est pas exclu…

    Thomas

    25 février 2010 at 12 h 44 min

  27. Voilà une bonne nouvelle !!!!!!!!!!!Mais parfois le choas s’invite et pas par hasard

    .

    25 février 2010 at 12 h 45 min

  28. Nous avons aucune information en amont, aucun livre, aucune chanson ou autre qui nous dit ce que nous serons des l’instant de notre conception.Thomas ton jugement est juste.

    .

    25 février 2010 at 12 h 50 min

  29. ce que j’en conclue c’est que si toutes nos actions ou comportements sont prédéterminés, il te faudra pardonner à cette "protubérance femelle" qui s’avère donc être totalement irresponsable de ses agissements ! ;)"Le retour à la conscience, l’évasion hors du sommeil quotidien figurent les premières démarches de la liberté absurde." Camus (le mythe de Sysiphe)

    Babel

    25 février 2010 at 12 h 58 min

  30. Prince Jean est, lui, prédeterminé à être pistonné…. hi hi hi !!!!Une chose est sûre, nous sommes tous prédéterminés à mourir un jour..Et si, Black rose, tu continue à dire que nous n’avons rien en amont genre "aucun livre" tu vas voir débouler chantoune et sa bible… si si !!!!L’Homme, au départ, est prédéterminé, comme tout animal, à naitre, chasser, pecher, cueillir et se reproduire… Depuis qu’on a fait évoluer nos cerveaux on passe du temps à discourir sur le sexe des anges…

    Mata

    25 février 2010 at 13 h 03 min

  31. Philippe lui pardonne tu à la sombre connasse "cette protubérance femelle" ?

    .

    25 février 2010 at 13 h 04 min

  32. suis prédétermine au pardon? Sans aller jusqu’à cette extrémité là, il me semble parfaitement vain, voire nocif, de m’engager sur le chemin de la rancœur, aussi je ne lui en veux pas trop. D’autant que , comme je l’ai écrit, je m’attendais à ce que ça finisse comme çà.Comment lui en vouloir alors d’être exactement comme je pensais qu’elle était?

    Philippe

    25 février 2010 at 13 h 05 min

  33. Oui, sauf, par exemple que la vie est nécessaire à elle-même sans qu’il soit besoin qu’elle soit utile. C’est qu’il n’y avait pas d’autre solution compte tenu des éléments aléatoires de départ.

    Pascal

    25 février 2010 at 13 h 05 min

  34. Eh les keufs eh les meufs dans le RERLa banlieue c’est pas rose,La banlieue c’est moroseAlors prends-toi en mainC’est ton destin, c’est ton destinPrends, prends, prends-toi en main, c’est ton destinInstitution, immigrationMoi, je dis nonCe sont des mots que tu refuses en blocOh, ça c’est sûrOn ne se soumettra pas à ta vos loisOuais, t’as bien pris noteAlors prends-toi en mainC’est ton destin, C’est ton destinAlors prends-toi z’en mainC’est ton destinEcoute mon frèreTe laisse pas faireEcoute bien ce qu’il te ditOuais, c’est le monde à l’enversFaut pas qu’tu désespèresLa vie, c’est la jungleIl faut se battre pour y arriverTu peux le faire mon frèreAlors retiens bien ce qu’y te ditC’est pour ton bien, c’est ton destin, c’est ton destin !Hé Manu ! Tu descends ?Et pour quoi faire ?Bas, c’est ton destin !Eh les keufs eh les meufs dans le RERLa banlieue c’est pas rose,la banlieue c’est moroseAlors prends-toi en mainC’est ton destin ! C’est ton destin !Prends, prends, prends toi en mainEst-il utile de te redire le refrainOuais, C’est ton destin !Alors Prends, prends, prends toi en mainC’est ton destin !Moi, j’ai rien à te dire de plusQue te dire, que c’est ton destinT’as entendu, t’es sourd z’ou quoi ?Si tu as bien retiendu la leçon,C’est ton destinNew-York, Los Angeles, Boston ou SarcellesC’est le même destin !Aller mes frères et mes sœurs, tous ensemble !C’est ton destin !Eh les keufs eh les meufs dans le RERLa banlieue c’est pas rose,La banlieue c’est moroseOn ne se soumettra pas à ta vos loisOuais, C’est ton destin !Eh les keufs eh les meufs dans le RERLa banlieue c’est pas rose,La banlieue c’est moroseAlors Prends, prends, prends toi z’en mainC’est ton destin !Eh les keufs eh les meufs dans le RERLa banlieue c’est pas rose,La banlieue c’est moroseAlors retiens bien ce qu’y te ditC’est ton destin !Eh les keufs eh les meufs dans le RERLa banlieue c’est pas rose,La banlieue c’est moroseEst-il utile de te redire le refrainC’est ton destin !Eh les keufs eh les meufs dans le RERLa banlieue c’est pas rose,La banlieue c’est moroseT’as entendu, t’es sourd z’ou quoi?C’est ton destin !Eh les keufs eh les meufs dans le RERLa banlieue c’est pas rose,La banlieue c’est moroseSi tu as bien retiendu la leçonC’est ton destin !Eh les keufs eh les meufs dans le RERLa banlieue c’est pas rose,La banlieue c’est moroseCe que j’aimerais bien connaître, c’est le foutu prétexte que ladite connasse, protubérante femelle soufflée de fatuité t’a donné et pourquoi a-t-elle mis fin à votre relation si chère à tes yeux ?La prédertimation dans mon dicco veut dire vocation voire destinBizzzzzz

    bibialien

    25 février 2010 at 13 h 07 min

  35. Pourquoi "protubérance femelle "???Je pensais que ladite protubérance arrivait à la vision de la femelle…A moins que la donzelle n’ait été difforme ????Pffft, j’en dit des conneries!

    Mata

    25 février 2010 at 13 h 09 min

  36. En fait la vie n’a pas de sens mais c’est la vie et c’est peut-être la seule réponse à la question "pourquoi?"

    Pascal

    25 février 2010 at 13 h 09 min

  37. Bonne question Bibi ? Philippe ?

    .

    25 février 2010 at 13 h 09 min

  38. oui mais la physique quantique ?

    Jean-Baptiste

    25 février 2010 at 13 h 11 min

  39. Peut-être mais la vie a un sens dans la mesure ou c’est toi qui la dirige. ton passe, ton présent et ton avenir il ne sont pas tombé du ciel ………

    .

    25 février 2010 at 13 h 13 min

  40. la physique quantique ?

    .

    25 février 2010 at 13 h 14 min

  41. Ce sont les météorites qui sont tombées du ciel.

    Mata

    25 février 2010 at 13 h 14 min

  42. Alors c’était quoi le fumeux prétexte ???"Je suis pas prête"?"Ca va trop vite" ?"Tu es trop bien pour moi "?????

    Mata

    25 février 2010 at 13 h 16 min

  43. la vie préserve la vie mais sans pour cela lui donner de sens. Dans la notion de prédétermination le sens est prépondérant.

    Pascal

    25 février 2010 at 13 h 18 min

  44. La physique quantique c’est quand tu vas à la messe et qu’on te dis "levez vous" ou "asseyez vous" tout en chantant des louanges à ton père ???

    Mata

    25 février 2010 at 13 h 19 min

  45. Je préfére les météorites. …. le débout/assis dans une église ou on se les peles et chanter des louanges à un Père qui ne peut rien pour nous. Pas preneuse.

    .

    25 février 2010 at 13 h 22 min

  46. Lol!Ca m’a toujours fait penser au dressage des chiens….

    Mata

    25 février 2010 at 13 h 23 min

  47. Et en guise de su-sucre on te refile un hostie…

    Mata

    25 février 2010 at 13 h 24 min

  48. "elle te plaque dans Terre" comme dit mon dentistemerci de ta réflexion philipposophique…@+

    Loofy

    25 février 2010 at 13 h 25 min

  49. C’est un peu ma pensée

    .

    25 février 2010 at 13 h 26 min

  50. c’était une amie, pas une petite amie. Ce n’était pas non plus une relation chère à mes yeux. C’est juste que ça tombait pile poil pour faire une chute au présent texte. Ce qui prouve soit que 1) rien n’arrive par hasard 2) que la Divine Providence me comble de ses bienfaits 3) que l’univers a une fâcheuse tendance à tourner autour de moi.4) que j’ai un talent certain pour éluder les questions.5) que vraiment elle ne vaut pas la peine d’un débat.biffer les mentions inutiles.

    Philippe

    25 février 2010 at 13 h 31 min

  51. La 4 te va bien…

    Mata

    25 février 2010 at 13 h 33 min

  52. Je confirme la 4 eme, elle te va comme un gant ……..

    .

    25 février 2010 at 13 h 36 min

  53. Ce qui prouve surtout que tu gardes une animosité farouche et inconvenante à l’égard des femmes, PhilippeLa soustraction adroite est innée chez l’homme, aucun mérite à en tirer

    bibialien

    25 février 2010 at 13 h 38 min

  54. Pour ce que cette relation n’était pas plus chère à tes yeux que ça, je trouve quand meme que les termes que tu emploies envers cette fille sont durs…Je me demande ce que tu aurais dit si tu avais été amoureux d’elle…En tout cas on dirait que ton amour propre en a pris un coup…Ou alors t’es un indécrotable mysogine…. ?Toutes des garces sauf les femmes de ta famille ????

    Mata

    25 février 2010 at 13 h 45 min

  55. Moi je dis les 5, avec un petit doute pour la 2.

    Pascal

    25 février 2010 at 13 h 46 min

  56. Choisirais tu tes relations feminines selon certains critères qui te permettraient par la suite de dire "je le savais!" .?

    Mata

    25 février 2010 at 13 h 48 min

  57. biffer la 6) reviendrait à se demander pourquoi 56 coms mais donnerait un bon exemple de prédétermination…

    Sylvie...

    25 février 2010 at 13 h 55 min

  58. … euh! je voulais dire "biffer la 5)"

    Sylvie...

    25 février 2010 at 13 h 56 min

  59. sacré débat !si tu rencontre de préférence des "femelleS souffléeS de fatuité et prédéterminéeS à la bassesse ", j’ai ajouté les S , c’est sans doute que TU as trouvé ce moyen de ne PAS tomber amoureux afin de ne pas souffrir .Une ou plusieurs nana(s) t’a ( t’ont) fait des misères et depuis tu te protèges comme tu peux . C ‘est humain , c’est même carrément un réflexe animal de survie .Je ne crois pas que l’on soit prédéterminés ou programmés à quelque chose . On avance dans la vie avec son vécu … et des rencontres . Ensuite on choisit son chemin … influencé certes par son passé , mais pas prédéterminé .Voilà , c’est mon avis .bises

    jojo

    25 février 2010 at 14 h 01 min

  60. Hum…. J’ai l’impression que Sylvie fayote un peu sur les bords….. lol

    Pascal

    25 février 2010 at 14 h 07 min

  61. Je pense comme Jojo – Tu as trouvé un moyen de ne pas te caser !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    .

    25 février 2010 at 14 h 08 min

  62. si j’avais été amoureux d’elle je n’aurais rien dit. Parce que les grandes douleurs sont muettes.Et oui je suis Incasable, d’ailleurs on en a fait un film: Incassable! je ne sais pas pourquoi ils ont rajouté un "s" par contre…

    Philippe

    25 février 2010 at 14 h 12 min

  63. C’est un des S de Jojo qui s’etait perdu…

    Mata

    25 février 2010 at 14 h 15 min

  64. tu est peut-être incasable et incassable, et si tu avais été amoureux d’elle pas sur que tu n’aurais rien dit ……….. les grandes douleurs sont muettes pas mais dans ce domaine làBises

    .

    25 février 2010 at 14 h 16 min

  65. je sais quand même comment je suis non?Et la meilleure preuve de ce que j’avance c’est qu’à aucun moment vous ne supposez que je sois déjà passé par là. Mon silence est symptôme de pudeur pas d’inexpérience. 😉

    Philippe

    25 février 2010 at 14 h 25 min

  66. Ah ne niveau je n’ai rien dit – pas assez longtemps sur le net pour savoir

    .

    25 février 2010 at 14 h 29 min

  67. la meilleure preuve de ce que j’avance c’est qu’à aucun moment vous ne supposez que je sois déjà passé par là … dis -tu .Comment ça ?J’arrête pas de dire que si tu en veux autant à la gente féminine , c’est parce que tu as souffert et que tu ne veux plus que ça t’arrives !Tu ne lis que ce qui t’arranges toi !mdr

    jojo

    25 février 2010 at 14 h 29 min

  68. c’était pour Black Rose. Mais c’est dit gentiment, hein. Faut pas prendre la mouche surtout.

    Philippe

    25 février 2010 at 14 h 43 min

  69. Reste pas là, Philippe, elles vont finir par te caser contre ton gré!!!

    Pascal

    25 février 2010 at 14 h 48 min

  70. je comprend pas tous ce que vous ecrivez ca doit etre a cause de mes meches blondes qui nuisent a mon cerveau de brune mais jsuis d’accord avec la 5.De plus t pas encore grabataire tu finira bien par en trouver une qui te merite , faut pas desepérer tout vient a point a qui sais attendre(en attendant rien telle qu’une bonne chouille avec tes potes)bisous!!

    MAT

    25 février 2010 at 14 h 58 min

  71. ni fayoter, ni amadouer…… je rejoins, avec pudeur, le gentiment dit de Philippe. Il y en a qui eructent, d’autre qu’un TGV leur passe dessus puis se relèvent en se disant: était-ce prédéterminé?

    Sylvie...

    25 février 2010 at 15 h 34 min

  72. Philippe : je sais quand même comment je suis non?Et la meilleure preuve de ce que j’avance c’est qu’à aucun moment vous ne supposez que je sois déjà passé par là. Mon silence est symptôme de pudeur pas d’inexpérience. 😉 Moi : Ah ne niveau je n’ai rien dit – pas assez longtemps sur le net pour savoirComment veux tu que je sache si c’est par pudeur ou par inexpérience, nous ne nous connaissons pas depuis assez longtemps,mais si tu as des confidences a faire je suis toute ouie ……………………

    .

    25 février 2010 at 16 h 05 min

  73. j’ai pas écrit sur l’oreiller.bises

    .

    25 février 2010 at 16 h 08 min

  74. Moi, c’est pareil, je n’écris jamais sur l’oreiller, c’est trop mou.

    Pascal

    25 février 2010 at 16 h 24 min

  75. Je lui parle, il préfére……..

    .

    25 février 2010 at 16 h 28 min

  76. Joli choix, j’aime beaucoup mais je ne te savais si narcissique

    .

    25 février 2010 at 16 h 42 min

  77. Lui? Narcissique?… non, il se cache derrière le pléonasmeJe t’aime bien aussi, mais la nuit j’embrasse d’abord mon oreiller………. est-ce un bien? est-ce un mal?

    Sylvie...

    25 février 2010 at 16 h 49 min

  78. ah si , narcissique , il l’est !mdr enfin , du moins il tente désespérément de nous le faire croire rires

    jojo

    25 février 2010 at 16 h 53 min

  79. me voilà rassurer, Philippe mon narcissique préféré t’est ou ?

    .

    25 février 2010 at 16 h 57 min

  80. Prédétermination… prédestination… ressucée du vieux fantasme d’un chemin déjà tout tracé des la naissance ? j’en ai même croisé qui parlaient de programmation… sociale… familiale… pas terrible comme perspective ! je suis à l’écoute. J’ai d’autant plus de mal à m’y retrouver que cela heurte mes tendances libertaires pas faciles à assumer dans cette discussion. Je serais en risque de tendre vers un volontarisme dont on pourrait facilement me souligner les contradictions.Libertaire et volontariste… vous imaginez !

    Jean Baptiste Lucchini

    25 février 2010 at 18 h 58 min

  81. Tu pourrais pas trouver des sujets moins casse tête Philippe ? je ne vais pas me mettre au régime poisson quotidien pour tenir mon rang quand même… et en plus Pascal qui revient avec des pbs de QI d’huitre… histoire de nous inciter à nous étalonner sans doute… pitié pour les canards boiteux et hors d’âge…

    Jean Baptiste Lucchini

    25 février 2010 at 19 h 00 min

  82. j’aime bien ce texte Manik.

    Philippe

    25 février 2010 at 20 h 19 min

  83. une bise comme un murumure…du coup, j’ai un (tout petit) peu réfléchi… la prédétermination n’est pas prédestination… la première aliène, la seconde est terrible MAIS libératoire… sauf que, bien souvent, avec nos cause/conséquence ont en est à la première… en rêvant (tout compte fait) que ce soit la seconde qui agisse……………….. sur ce, je sors 😉

    Sylvie...

    25 février 2010 at 20 h 29 min

  84. Je prends un soufflé de fatuité et deux dolipranes Sire!

    Caiçara

    26 février 2010 at 7 h 35 min

  85. Manik : Je souhaiterais connaître le nom de l’auteur de ton extrait merci

    .

    26 février 2010 at 7 h 47 min

  86. Parfait !Un alcoolique non-communiste :-D

    Michel

    19 mars 2010 at 0 h 17 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :