"Un Jour En France"

Un site utilisant WordPress.com

Quinze aout.

with 17 comments

Longtemps, bien longtemps avant que les touristes et les stars friquées en fassent leur terrain de jeu,  Saint-Tropez était un charmant petit village de pêcheurs. Sous l’éternel ciel d’azur, il coulait de paisibles jours, bercé par le chant des cigales bien que ces derniers temps une autre musique se soit fait entendre. Nettement moins sympathique. Un jour, bientôt, plus tard, aujourd’hui de gros allemand pâles et rougeauds s’affalent en tas sur le sable cristallin pour y abuser d’un soleil qui pourtant se montre dur aux bons Aryens.
 
En attendant ce jour, bientôt, plus tard, aujourd’hui ce sont les bottes et les casques à boulons de l’ordre noir de la race blanche qui font résonner les pavés de la cité du mot "oppression". Ils passent devant mon magasin. Dans mon magasin même. Commandent, ordonnent et gueulent tout le temps. Je ne comprends rien sinon qu’il vaut mieux se montrer diligent et soumis. Et le soir, je donne aux p’tits gars du maquis. J’ai peur, bien sûr; ils sont partout les boches.
 Mais ce matin ils sont partis comme ça!  Plus personne, la Kommandantur est vide. Personne n’est venu au magasin.
 Au loin j’entends des bruits de moteurs. Des centaines de moteurs. Une voiture, dont je ne reconnais pas la silhouette, passe l’angle de la rue en trombe et stoppe devant moi. Je ne saisis pas immédiatement ce que me dit le soldat… Il parle français! C’est le premier uniforme depuis deux ans qui parle Français, qui n’aboie pas des borborygmes incompréhensibles . C’était un quinze aout et la France rentrait chez elle.

Devant moi, il y a mon petit fils, il court en tous sens dans son magasin, heureux de ses vingt ans. Il sourit tout le temps mon petit fils. Il sert, conseille, indique et rend la monnaie. Il est bien poli aussi. "Auf wiedersehen"  dit-il au client qui s’en va. C’est un quinze aout. Je comprend l’allemand désormais. Tout à l’heure, j’irai au monument aux morts.


Publicités

Written by saiphilippe

15 août 2009 à 9 h 45 min

17 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. 15 aout 1944. Opération "Anvil" plus connue sous le nom: débarquement de Provence…

    Philippe

    15 août 2009 at 9 h 46 min

  2. De nos jours le débarquement se fait depuis l’autoroute A7

    JiPi

    15 août 2009 at 10 h 03 min

  3. joli le ".. qui pourtant se montre dur aux bons Aryens." :)

    Christophe

    15 août 2009 at 10 h 23 min

  4. merde alors , g rien compris …….

    ภเภภє.ツ

    15 août 2009 at 10 h 40 min

  5. où sont les Maures ?

    ภเภภє.ツ

    15 août 2009 at 10 h 41 min

  6. Le 15 Août, c’est la fin de la saison d’été et les boches rentrent chez eux…youpiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiSourire du Minou

    cata

    15 août 2009 at 11 h 28 min

  7. les bons ariens s’en vont … les sourire jaunes arrivent … on est cerné … sauve qui peut je reste a l’abri il fait chôôô ce 15 aout 09 ^^bisous à toi bon week end

    Odha

    15 août 2009 at 12 h 12 min

  8. Ben par chez moi ils débarquent à chaque 1er Avril.. mdr!On les reconnait à leurs chaussettes( bien montées jsk dessous le genou) dans des sandales….Pis sont en bermuda et tout ce qu’on voit de peau est rouge vif!!! mdr mdr mdr !!!!!

    Mata

    15 août 2009 at 12 h 32 min

  9. Merci Philippe pour ce beau billet très inspiré -par l’assomption de la vierge Marie, nul doute- d’une personne qui a compris que l’Histoire de France était son histoire et qui,l’air de rien, nous donne à comprendre que l’on peut passer à côté d’elle sans s’en apercevoir, simple comme un bonjour, simple comme un "Auf wiedersehen". "Je me coucherai moins con ce soir" 😉 , moi, à qui tu as fait comprendre au travers de cette "fiction" que l’histoire c’est notre culture et notre vie, la nôtre.C’est un quinze août aujourd’hui. Je ne suis allé ni à l’église ni au monument aux morts. Ingrat !Mais frustration : qui parlera enfin d’Eddie Barclay et de ses fabuleuses nuits blanches? C’est bien cela la Grande Histoire , non ? ;-)))

    cata

    15 août 2009 at 12 h 55 min

  10. tiens… on m’avait appris le débarquement près de Vallauris ou Juan les Pins… (pour l’histoire, sans parler des Maures du IXe siècle)… quant aux touristes nordiques et moins: la Provence, on sait, a un grand coeur et beaucoup de maquis…

    Sylvie...

    15 août 2009 at 14 h 17 min

  11. ben en fait ils ont débarqué sur une multitude de plages entre Cannes et Toulon. Près de 90.000 hommes en deux jours ( 50.000 rien que le 15. Les 50.000 allemands qui restaient là reçurent l’ordre de retraiter. Sauf en ce qui concerne les deux grandes villes de Marseille et Toulon oû quelques brefs et violents combats eurent lieu. A cela près ce fut un débarquement plus aisée que son grand frère de Normandie et là était bien le but: Attirer les réserves allemandes vers le nord et frapper le front dégarni au Sud. voilà voilà

    Philippe

    15 août 2009 at 14 h 47 min

  12. Et dire que de Dunkerque à Marseille on a failli parler boche. Dans le nord, J’ai fait connaissance avec un colabo. Il racontait que tout en collaborant avec les allemands, il serrait ses mains dans les poches et dans sa tête il disait "Sale boche". C’était sa façon à lui de faire la résistance. J’ai voulu en savoir plus et voyant l’intérêt que je portait à son récit, il s’est laissé aller et il a beaucoup parlé. Bises

    Caiçara

    15 août 2009 at 17 h 12 min

  13. ja! ja! oups!!! yes! yes! stratégique…

    Sylvie...

    15 août 2009 at 17 h 39 min

  14. Sylvie !!!!! les Maures !!! ct de l’humour ….Mais bon merci pour la leçon de date, pour ceux qui ne connaissaient pas …..

    ภเภภє.ツ

    15 août 2009 at 18 h 49 min

  15. En soutien du débarquement, je me permets d’ajouter le Parachutage dans la nuit du 15 Aout au Hameau du Mitan a La Motte En Provence… Merci pour cet hommage a la provence… :-)

    Thomas

    17 août 2009 at 10 h 08 min

  16. et moi , au lieu d’aller au monument au morts ( moi , on m’a toujours dit: CHEZ le monument pas AU mais bon , soyons pas plus bolchéviques que le tsar comme on dit aussi chez nous , en bourgogne , pendant les vendanges ) , pfff , c’qu’on dit comme conneries par ici !!! bref , je n’ai pas eu une seule pensée ni religieuse ni nationnaliste , ni même patriotique ou pieuse et j’ai même oublié Bardot et Barclay tu peux croire çà ???? ( vous m’ferez 3 mea culpa ) en ce 15 aout et je te remercie donc pour ce billet ! BISES !

    Mimi pinson

    22 août 2009 at 7 h 35 min

  17. et encore merci de m’avoir épargné le baiser du phacochère !!!!!

    Mimi pinson

    22 août 2009 at 7 h 36 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :