"Un Jour En France"

Un site utilisant WordPress.com

Du racisme

with 32 comments

Qu’est ce que le racisme d’abord? Et bien mes tous petits, allez prendre un dico, surfez sur le net, demandez à votre maman, ou à Harlem Desir,  parce que je n’escompte pas perdre mon temps en définitions aisément accessibles. Je vous laisse cinq minutes afin que vous puissiez vous renseigner.

Interlude:
 
Un ange passe…

Pan!

Un ange tombe…

 fallait pas voler en Sologne, c’est plein de chasseurs!

Bon, assez rigolé. Pouf pouf. Le racisme donc:

Si vous avez lu la même chose que moi, si j’ai tout bien compris, le racisme est donc l’établissement d’une hiérarchie entre groupes humains définis en "races" distinctes. Bon. Scientifiquement, éthnologiquement parlant même,  il n’existe aucune différence génétique entre,  euh… mettons,  Christine Aaron et ma concierge, boudin pas créole du tout. Aucune différence entre Brice Hortefeux, milicien sarkozyste, et Djibril Cissé, millionnaire en short. Pas plus entre Jean Marie Le Pen, vieil éborgné détail de la lie humaine ,   et le Grand Rabbin de France, ces gens là sont partout y compris dans les synagogues.   Répétons le une fois pour toutes: Les races n’existent pas! Et pourtant, dans une acceptation plus large du terme "raciste", si l’on considère que l’appartenance à un groupe, quel qu’il soit, est un élément déterminant voire vital pour l’être humain, alors oui, l’être humain est raciste par nature. Au sens, large également,  où nous tous préférons nos proches à des inconnus. Peut être est-ce l’instinct grégaire? Je ne sais.
 
Ce que je sais par contre, c’est que si j’avais à choisir entre sauver d’une mort abominable 10.000 Français ou un milliard de Chinois, j’opterai pour les premiers et tant pis pour les autres. Pas la peine de hurler, attendez la suite. Si je devais sacrifier soit ma nièce,  soit 10.000 Français, et bien il y aurait dix-mille charognes pourrissantes. Je suis donc "raciste" car j’ai  établi une hiérarchie personnelle entre groupes humains . En de multiples cercles concentriques autour de ma petite personne et de ma famille,  à l’instar de l’onde née du caillou jeté dans l’eau.

En conclusion, au plus êtes vous proches de moi, au plus êtes vous sauvés.

Publicités

Written by saiphilippe

12 mai 2009 à 9 h 00 min

Publié dans Chronique

32 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. alors je suis morte …… à l’instar de l’onde née du caillou jeté dans l’eau. Mais ce n’est qu’une métaphore…..bien sur !!!!!

    ภเภภє.ツ

    12 mai 2009 at 9 h 09 min

  2. Alors j’accours !Flo

    Flo

    12 mai 2009 at 9 h 10 min

  3. Une seule race: humaineMais vu comme ça, nous sommes tous racistes. Tudo bem! Tout va bien!

    Caiçara

    12 mai 2009 at 9 h 23 min

  4. plus pres de toi mon fils .. plus pres de toaaaaaa …. !!!! oupss pardon je pensais me rapprocher un …. lalalala !! bon je filo courses .. bizzzzzz

    Odha

    12 mai 2009 at 9 h 25 min

  5. Mdr !!!!!J’aime bcp ton interlude!!!Le reste aussi d’ailleur………Bisous

    Mata

    12 mai 2009 at 9 h 29 min

  6. L’inverse est aussi vrai…Choisir entre 10 000 gosses à Papaouchnock ou sacrifier Sarko….D’un coup, comme ça, au plus je le connais, au plus les inconnus me semblent sympas….

    Mata

    12 mai 2009 at 9 h 32 min

  7. et la politesse tu connais lol? KIRDY

    °°°¤¤¤KIRDY

    12 mai 2009 at 9 h 40 min

  8. Oh là là… j’en connais un autre de Sauveur 😉 Je cours vers Lui ! Désolé pour toi, de toute façon, à me voir courir, le prof de gym que tu es se fâcherait, comme mon sergent instructeur d’il y a 25 ans… ceci étant, si la race n’a aucun fondement dans la biologie, elle reste une façon de classer les gens, par groupes plus ou moins reconnus. C’est un fait de l’histoire de l’humanité, ce me semble. Qu’on veuille bannir ce réflexe de la tête des gens… bon courage ! On trouvera autre chose pour se réunir par bandes et groupes… Quant à la préférence, est-ce que le critère est de proximité, je ne suis pas sûr : les albinos sont-ils de la même race que leurs frères ? et pourquoi certains sont marginaux, voire mouton noir, alors qu’ils sont du même groupe ??? Est-ce uniquement une question de différences à accepter ? Plutôt à mon sens, une façon de se poser des questions existentielles (;-)) sur soi. et c’était mon propos dans mon billet elliptique et énigmatique, dont je te remercie d’avoir posé un commentaire dans le même genre.

    Philippe

    12 mai 2009 at 9 h 46 min

  9. Ne sommes nous tous pas frères et soeurs comme dirait Barack et dans ce cas de la même race !!Pas le temps là, je reviendrai lire tout ça

    bibialien

    12 mai 2009 at 9 h 56 min

  10. ah ben chouette , j’ai une petite chance de survie , faisant partie de ta sphère de groupies !lol**je comprends pour ta nièce et j’approuve !

    jojo

    12 mai 2009 at 14 h 44 min

  11. … pour être un peu plus sérieuse , le rascisme , quand il est dirigé vers ceux que tu aimes , provoque une souffrance aigue , comme un coup de poignard , comme la brûlure d’un éclair , comme une flèche plantée en plein milieu de ton estomac et que tu n’ose pas retirer de peur de mourir d’hémorragie ….Comme femme blanche , dans un pays de noirs , je me suis faite insultée , et c’est incroyable comme je sentais celà "normal et mérité" alors que franchement , je ne méritais pas ces injures … mais tellement honte du comportement des békés en guadeloupe que j’aurais mis une burka sur moi si j’en avais eu une sous la main …. et pourtant , Dieu sait ce que je pense de la burka !!!!!

    jojo

    12 mai 2009 at 14 h 52 min

  12. tu passeras me vor a la fin de la messe mon chéri …Une petite con…fesse…ion s impose …Raciste toi ..maintenant !

    LA DAME

    12 mai 2009 at 19 h 32 min

  13. C’est juste pour pointer le fait que nous sommes tous sensibles à des préjugés, même sans critères "racistes" au sens premier du terme.

    Philippe

    12 mai 2009 at 20 h 25 min

  14. Très intéressante ton approche !

    Michel

    12 mai 2009 at 20 h 33 min

  15. je pense que tout le monde est "un peu" raciste… a des degrés divers bien entendu… ;-)je pense que certains l’affirment haut et fort quand d’autres le pensent tout bas….mais la société française l’est de moins en moins… je crois.. (je peux me tromper)les nvelles générations sont "habituées" a ce métissage de la nation française….et chaque vague d’immigration a connu son "rejet"….les polonais, les italiens…. ma gd mére maternelle née en 1906 en italie et arrivée en france en 1925 a été victime "du racisme anti italien"…mais ce que j’ai tjs trouvé "enorme"!!! ;-)c’est qu’elle meme n’a jamais eu de mots assez "durs" contre "les calabrais"!!! mdr(elle était piémontaise et considérait les sudistes italiens comme des sous italiens)….;-)mais elle m’aimait beaucoup….. ;-)mdr

    lionel

    12 mai 2009 at 20 h 43 min

  16. Le racisme c’est peut-être l’impossibilité de penser positivement l’altérité. A+

    Pascal

    13 mai 2009 at 1 h 35 min

  17. Qu’est-ce que le racisme?Le racisme est une théorie.D’après elle, il existerait des races humaines qui présenteraient des différences biologiques justifiant des rapports de domination entre elles et des comportements de rejet ou d’agression.Le racisme est le fait de croire en la supériorité d’un groupe humain. Défini comme une race, ce groupe serait supérieur à tous les autres. Le racisme est la haine d’un de ces groupes humains.Dans le langage courant, le terme "racisme" se rapporte le plus souvent à la xénophobie qui en est la manifestation la plus évidente.D’où vient le racisme?Depuis toujours, la notion de racisme existe : ce n’est pas une idée nouvelle. Cependant le mot racisme est entré dans le Petit Larousse en 1930.En effet, les Egyptiens s’opposaient à ceux qui ne parlaient pas leur langue. Les Romains, eux, se sentaient supérieurs à leurs voisins car leur unique but était d’envahir leurs territoires. Quant aux Chinois de cette époque, ils se sont interrogés sur le degré d’intelligence des navigateurs qui atteignaient leurs territoires, et commencèrent à "comparer" les peuples entre eux.Au XVIe siècle, les Espagnols ont instauré le racisme colonial. Ils comparaient les autochtones à des animaux, car ceux-ci ne portaient pas d’habits, soulevaient de lourdes charges, peignaient leur corps, et ne parlaient pas la même langue que la leur. Ensuite, les Portugais, les Hollandais, les Français suivirent l’exemple espagnol: Ils les obligèrent à les servir, tout en les maltraitant.En 1865, l’esclavage fut aboli aux Etats-Unis. Mais dès 1875, naissent dans plusieurs Etats américains des lois imposant la séparation, selon les races, dans les lieux publics, prônant la discrimination, interdisant les mariages mixtes … Dès le XIXe siècle, on voit apparaître le Ku Klux Klan.Le national-socialisme d’Adolf Hitler a été une des politiques les plus meurtrières entre 1933 et 1945, avec 6 millions de Juifs tués et tous les autres "non-aryens"; c’est-à-dire les Slaves, les homosexuels, les opposants aux fascistes … Jusqu’en 1993, en Afrique du Sud, les hommes et les femmes de couleur noire ont été mis dans des cités ghettos avec des carnets de contrôle. Dans ce pays, on peut indéniablement parler de ségrégation raciale.Aujourd’hui encore, même dans nos civilisations occidentales, le racisme continue. Pourtant, le racisme est intolérable, car on ne peut pas juger une personne de par la couleur de sa peau, de par ses origines, sa religion, ou sa culture. Rien d’autre à direBizzzz

    bibialien

    13 mai 2009 at 2 h 39 min

  18. "on ne peut pas juger une personne de par la couleur de sa peau, de par ses origines, sa religion, ou sa culture.Rien d’autre à dire."D’accord Bibialien. J’ajouterais juste, car cela est en train de se gagner de haute lutte, Bibialien, que nul non plus ne doit être discriminé en raison de son appartenance à un sexe ou de son orientation sexuelle.Philippe, je trouve que tes exemples à la fin du texte sont fallacieux car je les trouve complètement théoriques. Par exemple si ta nièce se trouvait être dans une ville de 10 000 Français bombardée, je pense qu’il y aurait peu de chance pour que tu puisses y faire quelque chose. De même si 1 milliard de Chinois attrapent la grippe A, je crains fort que l’épidémie ne s’arrêtera pas aux frontière de la France. La grippe ne te laisserait pas de marge de choix.Il ne me semble donc pas judicieux de se construire une éthique de vie sur des choses qui n’arrivent pas dans la vie.Le fait d’être en capacité de protéger ceux qui nous sont chers tient uniquement au pouvoir que nous avons ou pas de les protéger et cela n’a rien à voir avec le racisme ou même l’ostracisme . Il n’y a pas de contradiction selon moi à être dévoué aux "siens" et philanthrope par principe.Si j’avais à choisir entre l’être qui m’est le plus cher et 1 milliard de Chinois, je sauverais l’être de ma vie ET 1 milliard de Chinois lesquels, si ça se trouve, ne m’en seraient même pas reconnaissants, les ingrats ! 😉

    cata

    13 mai 2009 at 6 h 37 min

  19. A vous lire, moi, je trouve que j’ai fait court sans être très loin de la vérité. Je dis ça surtout pour bibialien qui a fait long pour dire absolument n’importe quoi… hi,hi.Je tiens à signaler aux Cata que leur démonstration n’est pas crédible car pour sauver un milliard de Chinois, il faut être au moins Jésus et un jour de forme, en plus. A+

    Pascal

    13 mai 2009 at 7 h 13 min

  20. Cata évidemment que c’est théorique, heureusement même. Je me suis placé de telle manière à pouvoir regarder la vérité en face, hors de toute situation réaliste. Alors je confirme… s’il me fallait de ma main tuer 10000 personnes pour sauver ma nièce, je n’aurai pas l’once d’une hésitation.

    Philippe

    13 mai 2009 at 12 h 42 min

  21. Je n’aime pas me regarder dans la glace le matin en me disant " whaou quel type bien tu es!" la vérité est que dans des situations extrêmes, extrêmement improbables certes, je suis comme tout un chacun capable du pire… J’aime mieux rester lucide sur moi et les humains.

    Philippe

    13 mai 2009 at 12 h 53 min

  22. Oui ok, mais on n’a pas besoin de recourir à des situations fortement improbables pour voir ses propres limites et ses lâchetés, la réalité nous y invite assez, hélas.Les gens qui sont racistes décomplexés ne le sont pas pour sauver leurs proches mais par, nous pensons, aveuglement.

    cata

    13 mai 2009 at 13 h 04 min

  23. Je partage ton scepticisme Philippe, et je dirais mm plus : notre pensée n’est pas faussement sceptique. 😉

    Michel

    13 mai 2009 at 13 h 16 min

  24. Tu je ferais sans doute, Philippe, comme moi d’ailleurs, mais tu le ferais dans l’épouvante. A+

    Pascal

    13 mai 2009 at 18 h 35 min

  25. je trouve que tu as tout a fait raison !le racisme c’est se protéger des autres aussi mais pas quele racisme biologique noir,rouge blanc ou jaune existe en chacun de nous !!je suis moi même métisse et je suis d’accord su le fait qu’on ne peut pas ignorerles origines des gens , puisque c’est marqué sur notre tête , nos origines,difficile de faire semblant et tout le monde a des préjugés !Rare sont ceux qui vont vers une culture qu’il ne connaisse pas ,généralement,nos amis nous ressemble!!!car qi se ressemble , s’assemble et se protège mutuellement !

    Faith

    13 mai 2009 at 20 h 40 min

  26. Le problème c’est qu’en rameutant ton fan-club ainsi, tu vas te retrouver avec autant de gens à sauver que de chinois dans ta démonstration… et du coup, le résultat s’inversera !!!Pour revenir au sujet d’origine, je me considère également comme raciste (au sens vulgaire de ce mot tel que tu l’expliques) puisque j’établis une hierarchie entre mes congénères… Un sujet vaste et dense qui a le pouvoir de semer la zizanie !Bonne fin de soirée Philippe… à moins qu’il ne faille t’appeler Dieu pour s’asseoir à ta droite…Bizzz

    Nadine

    13 mai 2009 at 21 h 13 min

  27. ça devient une habitude dans ce pays de s’assoir a la droite de tout le monde !!!!

    glandouille

    13 mai 2009 at 22 h 00 min

  28. pour ma part je demande pas à être sauver !moi je règle le problème à savoir s’il faut choisir 10 000 par ci contre un par là ou vice et versa….C’est moi que je ""couic""…radical, sans bavure, on appelle ça le racisme de l’autruche, trés peu connu par les personnes sensées, surtout les élites ……C’est zorro version zéro koi !!!!!

    ภเภภє.ツ

    13 mai 2009 at 23 h 01 min

  29. Et pour faire écho à DD, quitte à m’assoir à côté de quelqu’un je préfère le côté gauche, celui du coeur ….n’en déplaise au protocole………..

    ภเภภє.ツ

    13 mai 2009 at 23 h 04 min

  30. y a qu’à se mettre à une table ronde et ainsi chacun sera à la droite de son voisin de gauche c’est pas une bonne idée ça ?

    jojo

    14 mai 2009 at 7 h 46 min

  31. Môsieur Réguillon se prend pour dieu le sauveur…pffffff

    JiPi

    15 mai 2009 at 13 h 22 min

  32. Voila quelque chose de bien exprimé…

    Hécate

    26 mai 2009 at 8 h 32 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :