"Un Jour En France"

Un site utilisant WordPress.com

De La Guerre

with 39 comments

J’entends dire, j’ai toujours entendu dire, combien la guerre était abominable, absurde, criminelle. Toujours mes oreilles furent saturées de ces jugements faciles, de ces phrases toutes faites, et finalement de cette hypocrisie apprise.

 Évidemment,  personne n’est pour la guerre, là n’est pas la question. Ce que je ne souffre pas, ce qui m’irrite les ouïes jusqu’à l’otite, ce qui me révulse les intestins au plus haut point des cimes himalayennes de la révulsion, c’est  l’idée fausse selon laquelle la guerre serait inhumaine. Car , bonnes consciences flétries de guimauve, il n’y a rien de plus humain que la guerre. Il n’existe rien d’aussi fondamental,  pour définir l’humanité , que sa propension à se foutre sur la gueule à la moindre occasion. Ni vous ni moi n’y pourrons jamais rien. L’humain est au faîte de la chaine alimentaire l’ultime prédateur, grâce, entre autres choses, à  sa formidable agressivité. C’est un héritage génétique, merci maman, merci papa; vous iriez demander à un loup de se mettre à la salade vous? Moi pas.

Soyez honnêtes, bonnes gens: N’avez vous jamais éprouvé, ne serait-ce qu’une fois, le désir prégnant d’exploser la tête d’un voisin de pallier, de la belle-mère, de votre patron, des gosses de la maternelle d’en face qui font rien qu’à brailler alors que vous tentez, bien inutilement,  d’effectuer une grasse et crapuleuse matinée?  Bien sûr que si! Et bien mes chers, ce désir puissant, cette envie qui laboure nos tripes, et que l’on maitrise sous les effets conjugués de la loi, de la morale, de ce putain de vernis social, mors aux dents de nos haines, ce désir disais-je,  est la base physiologique de la guerre. Ah douce adrénaline, qu’il est bon de te sentir irriguer mes veines.
Alors qu’est ce que la guerre sinon l’expression à grande échelle de nos bisbilles quotidiennes?  Que la guerre se passe entre états, à coups de citoyens tombés au champ d’honneur, bon gré mal gré , ne change pas grand chose à la problématique. Elle en pose même une autre.

L’homme a besoin d’être gouverné, même mal,  c’est une des autres caractéristiques de l’espèce. Espèce de cons? C’est une piste en effet.

Publicités

Written by saiphilippe

8 mai 2009 à 11 h 14 min

Publié dans Chronique

39 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Donnez au peuple des jeux sanglants, de belles exécutions sordides, ( la roue , le bûcher…….) et le peuple crierat à mort , le pouce bien pointé en bas , et au bord de l’orgasme……

    ภเภภє.ツ

    8 mai 2009 at 11 h 25 min

  2. Certes. Mais je ne lui jette pas la pierre, Pierre. lol

    Philippe

    8 mai 2009 at 11 h 45 min

  3. Je crois que dans ta liste de têtes à exploser, tu as omis celle de ta concierge virtuelle…Bonne journée !Flo

    Flo

    8 mai 2009 at 11 h 52 min

  4. L’horreur est humaine et je n’ai pas eu bésoin de lire les livres d’histoire pour m’en convaincre. Faudrait enlever certains gènes chez l’être humain si nous voulons un monde meilleur, mais cette hypocrisie nommé étique est là pour en empêcher. Bises

    Caiçara

    8 mai 2009 at 12 h 45 min

  5. La guerre c’est l’échec d’une société.

    sébastien

    8 mai 2009 at 12 h 50 min

  6. On dirait que mon précédent com t’as suffisement irrité pour t’inspirer…Bon, disons que je confond Humanité et Humanisme…Mais dis moi, peut etre est ce pask je suis une femme et que la guerre est bien souvent le propre de l’homme mais avec un tout petit h…..Hein??????????Dis moi que je t’agace, t’irrite etc etc………Ben je te bise quand meme!

    Mata

    8 mai 2009 at 12 h 59 min

  7. je pourrais te donner moult exemples de guerres déclenchées par des femmes, Mata. Seb: Dans bien des cas, sinon dans tous, la Guerre fût l’acte de naissance des sociétés, des civilisations . Certaines s’en nourrirent. Certaines en crevèrent effectivement. Lorsque l’on regarde l’histoire de l’humanité dans sa généralité depuis les origines, l’on ne peut s’empêcher de distinguer des cycles. La guerre est semblable au sac et ressac des marées.

    Philippe

    8 mai 2009 at 13 h 10 min

  8. Que l’agressivité soit un trait constitutif de l’homme (on peut l’étendre au règne animal et même au règne végétal) n’implique pas obligatoirement le passage à l’acte criminel ni ne justifie la guerre comme composante immanente de la condition humaine. Espérons même que l’inverse puisse être possible et que le mouvement de l’Histoire amènera un jour l’homme à concevoir un monde de paix. Des pulsions créatrices et destructrices opèrent simultanément chez l’homme (Eros & Thanatos) espérons que les pulsions de vie l’emportent sur les pulsions de mort. Ne versons ni dans l’angélisme ni dans le cynisme, la morale qui gouverne notre action devrait nous conduire plutôt à la plus grande vigilance et à l’engagement de chacun pour la démocratie et la paix.

    cata

    8 mai 2009 at 13 h 12 min

  9. Déclanchées, comment ça?Si tu prends en exemple Hélène de Troie, heu… c’est le mari cocu qui a voulu la guerre, elle non, elle a juste foutu le camp avec son amant….

    Mata

    8 mai 2009 at 13 h 19 min

  10. J’aime tout le monde, alors je me dis que si je suis capable d’oublier mon cerveau reptilien, pourquoi pas les autres…

    JiPi

    8 mai 2009 at 13 h 22 min

  11. Les reptiles ne se font pas la guerre JiPi. L’homme est le seul à disposer de trois cerveaux, le reptilien, le limbique et enfin, cause de tous nos maux mais aussi de tout le beau, le cortex.Je ne pensais pas à Hélène de Troie, mais à la lutte sanglante entre Frénégonde et Brunehaut. Aux Reines Victoria, Elizabeth, Catherine de Russie, Marie de Medicis qui n’était pas un ange non plus. Les femmes ne furent pas les dernières à adhérer massivement au nazisme. Bref la femme est un homme comme les autres, ni plus ni moins… Pas d’angélisme s’il vous plait, mesdames.

    Philippe

    8 mai 2009 at 13 h 41 min

  12. Tout ça c’est à cause de cette putain de logique phallique (qui concerne autant les femmes que les hommes). L’être humain a beaucoup de difficultés à renoncer à l’illusion de pouvoir posséder le phallus. Phallocrates du monde entier !!! je vous en conjure !! développez votre part féminine ! MEEEERDE !!!

    Alexandra

    8 mai 2009 at 14 h 05 min

  13. Ethique. Je me corrige!

    Caiçara

    8 mai 2009 at 14 h 34 min

  14. mouais … je dois reconnaître que tu n’as pas tort …mais t’énerve pas , tu vas te faire monter la tension pour rien bises

    jojo

    8 mai 2009 at 15 h 21 min

  15. Il est vrai que la guerre est humaine Philippe en ça tu as raison. Mais ne confondons pas une lutte quelconque entre 2 personnes et une guerre armée où l’on est sûr que mort il y aura. Etre énervé envers son voisin tonitruant ou les braillements d’un gosse n’a absolument rien à voir avec le fait d’aller au front, engagé ou non, et ne pas savoir si l’on reviendra vivant ou pas sans même trop savoir pourquoi.Y aurait tellement à en direSinon je suis d’accord l’Homme a besoin d’être gouverné, enfin en tout cas il lui faut une hiérarchie pour qu’il s’épanouisse naturellement (c’est con ce que je dis lol) mais encore une fois ne confondons pas le fait d’être régi par une autorité et celui d’être soumis à aller tuer ou se faire tuer dans une pseudo guerreDéfendre son territoire, ses enfants, sa vie n’est pas un devoir mais une chose tout à fait naturelle et même légitime à mes yeux, la guerre non !Bon j’arrête là ça suffit

    bibialien

    8 mai 2009 at 15 h 45 min

  16. Et les objecteurs de conscience tu y as pensé !

    bibialien

    8 mai 2009 at 16 h 04 min

  17. Dis j’ai un doute là !! toi qui manie le verbe avec brio , tu nous aurais pas fait une phrase à double tranchant à la fin de ton billet ???Rhôôôobious ki mm Philou

    ภเภภє.ツ

    8 mai 2009 at 16 h 39 min

  18. je suis d’accord avec ce billet (et même avec le com des Cata), non qu’il déroulerait une idéologie à mon goût mais parce qu’il s’appuie sur des faits. J’irai même un peu plus loin dans la provocations en disant que toutes les guerres ne sont pas injustifiables moralement. Rappelons-nous (si vous le voulez bien, mes chers frères et soeurs; je force personne) le mouvement pacifiste d’avant la guerre 39-45; que serions-nous sans cette guerre qui nous a permis de n’être pas aujourd’hui sous le joug de la paix nazie: ils voulaient nous en donner pour mille ans de la paix, ces cons!Et puis du haut de mon rocher, laisser moi vous montrer le souvenir merveilleux de madame Thatcher et de ses chères Malouines (un l ou deux?). Il me semble que l’image biblique de la femme ne pouvant qu’être tournée du côté de la vie parce qu’elle porte la vie, comme Marie, a fait son temps de mensonge. Allez les filles, redevenez féministes et prenez votre part de la monstruosité de l’espèce. Nous déjà qu’on est cons et queutards… A+

    Pascal

    8 mai 2009 at 16 h 44 min

  19. J’allais le dire Pascal. Il est vrai que le mouvement pacifiste des années 30 a été pour beaucoup dans le désastre de 1940. Il peut se comprendre eut égard aux quatre années de boue et de tranchées de la Grande Guerre, il n’en reste pas moins qu’il fut funeste pour notre pays. Bibi, je ne saisis pas bien la teneur de la dernière phrase de ton commentaire, je cite: " Défendre son territoire, ses enfants, sa vie n’est pas un devoir mais une chose tout à fait naturelle et même légitime à mes yeux, la guerre non !". Cela me parait antinomique.

    Philippe

    8 mai 2009 at 17 h 12 min

  20. C’est possible Ninne, mais je double-tranche sans même m’en rendre compte; c’est ce qui arrive quand on joue sur le fil du rasoir…

    Philippe

    8 mai 2009 at 17 h 14 min

  21. Le cerveau reptilien serait donc notre 1er cerveau. C’est celui qui régit le fonctionnement des oiseaux, des amphibiens, des poissons et des reptiles.Au niveau purement anatomique, il correspond, chez l’être humain, au tronc cérébral. Bien protégé, en profondeur, il est la structure cérébrale la plus résistante à un traumatisme crânien. Certains le considèrent plutôt comme le haut de la colonne vertébrale.Il est responsable des comportements primitifs assurant nos besoins fondamentaux. Il assure la survie de l’individu et de l’espèce. * Sa première fonction est d’assurer l’homéostasie. Il assure la régulation de notre respiration, de notre rythme cardiaque, de notre tension artérielle, de notre température, de nos échanges hydriques, gazeux et ioniques … * Il assure la satisfaction de nos besoins primaires ou besoins vitaux tels que l’alimentation, le sommeil, la reproduction … * Il est le gardien de réflexes innés tels que le vol migratoire des oiseaux, la ponte des tortues ou des saumons … * Il est responsable de notre instinct de conservation et de certains réflexes de défense comme la morsure du serpent, la fuite, l’envol des oiseaux …Ce cerveau primitif de reptile entraine des comportements stéréotypés, pré-programmés. Une même situation, un même stimulus, entrainera toujours la même réponse. Cette réponse est immédiate, semblable à un réflexe. Les comportements induits par le cerveau reptilien ne peuvent évoluer avec l’expérience, ne peuvent s’adapter à une situation, car ce cerveau n’a qu’une mémoire à court terme.Chez l’homme, ce cerveau serait responsable de certains comportements primaires comme la haine, la peur, l’hostilité à l’égard de celui qui n’appartient pas au même groupe d’appartenance que soi, l’instinct de survie, la territorialité, le respect de la hiérarchie sociale, le besoin de vivre en groupe, la confiance dans un leader … Parfois, lors de situations stressantes, cette partie de notre cerveau peut prendre le dessus sur notre néo-cortex, ce qui entraîne des comportements imprévisibles, voire animaux.

    JiPi

    8 mai 2009 at 17 h 24 min

  22. whaouuuuu Jipi !!!!!! bé ça alors …..bises

    ภเภภє.ツ

    8 mai 2009 at 17 h 33 min

  23. Certes jiPi, mais lorsque le poilu sort de la tranchée sous la mitraille dont il ne peut ignorer la létalité, il va à l’encontre de son instinct de conservation, et doit prendre le dessus sur sa peur. C’est autre chose qui le meut.

    Philippe

    8 mai 2009 at 17 h 58 min

  24. A l’époque le poilu était mu par un bon lavage de cerveau, un lavage d’estomac à coup de gnôle ou de schnaps selon le coté, et beaucoup de fatalité…

    JiPi

    8 mai 2009 at 18 h 15 min

  25. il ne faut pas oublier que les autorités militaires "dopent" souvent lesdits "poilus" ou memes combattants plus récents…les amphétamines ont été "développées" par "les alliés" pendant la seconde guerre mondiale…et je dirais que tous les stimulants alcool, morphine,amphétamines, psychotropes etc… ont été utilisé par les armées a chaque époque… pour justement contribuer a rendre "plus fort, plus courageux,plus téméraires,plus agressifs…etc" les soldats qui ne possédaient pas ces "qualités naturelles" en eux….sinon je pense egalement a "un peu de parité" au niveau de la cruauté….entre hommes et femmes…on nous bassine a longueur de journée sur LA FEMME si différente…..mais toutes les femmes qui accédent "a un role politique ou économique de premier plan" ont autant de "qualités humanistes et philantropiques que la plupart de nos gds HOMMES…" ;-)thatcher a été citée qui a mis des millions d’anglais au chomage pour "moderniser leur industrie"…;-)des segolene, des martine aubry, des laurence parisot, des rachida dati, etc etc me semblent etre "du meme métal" dont sont faits tous les décideurs masculins de tous les pays…directifs, avides de pouvoirs, et sans scrupules….entres autres… ;-))

    lionel

    8 mai 2009 at 18 h 28 min

  26. il fût un temps ou c’était l’obligation qui les "mouvait" !! …serait-ce le fric de nos jours ??? me dis pas que c’est l’idéologie hein !!!

    glandouille

    8 mai 2009 at 18 h 55 min

  27. La guerre n’est pas une affaire d’individualité (même si ce sont des individus qui la font) mais une affaire de sociétés, de nations. Les nations et les sociétés ont-elles un cerveau reptilien et les reptiles portent-ils des uniformes. Je crois que les poilus, au moins au début, partaient la fleur au fusil avec la tenace idée de se faire du bosch pour défendre la patrie, concept qu’on doit peut-être un peu au cortex méningé.

    Pascal

    8 mai 2009 at 19 h 34 min

  28. Reptile ou mouton quel importance….

    JiPi

    8 mai 2009 at 19 h 52 min

  29. J’ai l’impression qu’on l’aime bien cette guerre 14-18. Comme Brassens, finalement.

    Pascal

    8 mai 2009 at 19 h 55 min

  30. pfffffff…il faut être fou pour aimer une guerre…

    JiPi

    8 mai 2009 at 20 h 00 min

  31. Tous les prétextes sont bons pour se taper sur la gueule :les religionsles territoiresle pognon….. ou la fraicheur des poissons…Pis faut faire le distingo entre déclancher un guerre et se battre pour se defendre…Non?

    Mata

    8 mai 2009 at 21 h 12 min

  32. Je crois qu’on peut déclarer une guerre pour se défendre…

    Pascal

    9 mai 2009 at 2 h 58 min

  33. En tous cas c’est l’argument généralement employé pour les commencer, les guerres… La posture du défenseur se trouvant être plus confortable sur un plan éthique. Même les nazis se servirent de ce prétexte ( une vraie-fausse attaque polonaise, mais en réalité fomentée par la gestapo et le SD, sur un poste frontière) pour attaquer la Pologne.

    Philippe

    9 mai 2009 at 4 h 15 min

  34. Déjà levé Philippe ! T’es sur le pied de guerre ;-)Allez c’est pour rire !

    bibialien

    9 mai 2009 at 4 h 21 min

  35. exactement, je pars en compétition, et le sport c’est la guerre… enfin un produit dérivé.

    Philippe

    9 mai 2009 at 4 h 24 min

  36. Tu sais on peut tout ramener à la guerre mais je préfère nettement voir les choses d’un côté pacifique, c’est mon côté utopique faut pas m’en vouloir Alors bonne compétition et bizzzz

    bibialien

    9 mai 2009 at 4 h 26 min

  37. bon javoue, j’ai une collègue j’étais àdeux doigts de ranger sa tête ds le placard des vestiaires une fois mais bon je me maitrise…beau billet mais bon est ce necessaire de le dire ts tes billets le sont biz

    nathalie

    9 mai 2009 at 8 h 57 min

  38. Mais dis moi Philippe, ça fait un bye que je ne suis pas venu et je trouve beaucoup de réfléxions! Tu été inspirés, en plein introspection et analyse de la nature sociétale? :)

    Centelm

    14 mai 2009 at 11 h 10 min

  39. oui, on peut dire ça Centelm.

    Philippe

    14 mai 2009 at 11 h 22 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :