"Un Jour En France"

Un site utilisant WordPress.com

Escapades: La jamaïque ( IIème partie)

with 16 comments

A
quelque temps de ma première intrusion à la Jamaïque,  voilà t-y pas
que je fus contraint d’y retourner , à mon grand dam. Cette fois là,
pas de piège, la couleur avait été annoncée par mes amis: Il avait été
convenu qu’après le repas nous irions terminer la soirée dans ce bouge
infect tout maculé de fange , selon mon avis; cet endroit bien sous
tous rapports selon mes amis qui n’y connaissent rien en matière de bon goût. Ne voulant pas pourrir l’ambiance, ce qu’au demeurant je sais
fort bien faire, je décidai de fermer ma grande gueule, ce que je fais
très bien aussi. J’espérai bien  qu’un événement imprévu, genre
invasion extraterrestre ou révolution bolchevique,  m’épargnerait cette
nouvelle épreuve, mais nenni mes gueux, rien de tout cela n’advint et
votre serviteur dut se résoudre à emboiter le pas et suivre le
mouvement, ce pour quoi je n’ai strictement aucun talent,
individualiste forcené que je suis.

Poussé littéralement au
cul par mes potes mués en matons pour l’occasion, j’avançai du pas du
condamné au pied de l’échafaud. Condamné affectant une mine désinvolte
face à ses bourreaux, mais hurlant intérieurement d’un poignant cri de
désespoir et à la limite d’appeler sa môman!. Nous passâmes le rez de
chaussé et retrouvâmes ce con de bouddha qui, décidément, n’avait rien
à foutre là. Ça nous faisait au moins un point commun à tous deux, cela
dit!
 Toujours cerné, je dus me départir de ma veste et lâcher
l’astronomique somme de deux euros pour la location d’un cintre, pas
même plaqué or. Tout halluciné du tarif prohibitif, je fus conduit sur
une misérable banquette, par bonheur disponible, ce qui me permit
néanmoins de prêter attention à l’environnement, en particulier auditif
. Jusque là je m’imaginai, innocemment, que la programmation
comporterait, au moins, quelques bribes de reggae, mais va te faire
fiche oui! :   La "musique", crachée par des enceintes apocalyptiques, 
était de celles que l’on trouve au rayon lessive, en jerrican de cinq
litres de pure daube à base de boum-boum. Au milieu de la salle se
tenait un bar, cuirassé régnant sur cette mer d’humains agitée comme
houle au vent mauvais sur les fonds gris d’un sol d’usine.
Tandis
que je scrutai les environs , en ethnographe plongé en milieu hostile,
un de mes amis passa commande du cocktail maison, dont il me vantait
les mérites éthyliques et les suaves arômes depuis des lustres déjà. En
fait, une préparation à base de sucre de canne, de jus d’orange, et
d’un peu de rhum pour le coté exotique;  le tout agrémenté d’une paille
phosphorescente donnant à la boisson une aura colorée qu’elle était
bien loin de mériter. Sans être dégueulasse, ce breuvage ne valait pour
autant  pas le prix auquel les tenanciers le vendait. Quinze euros!
Rendez vous compte qu’avec cela j’aurais pu me sustenter au minimum une
semaine, mais, Dieu et mon pote merci, ce n’est pas moi qui régalai.
 Tout
en sirotant je portai, une nouvelle fois,  mon attention sur la gent
gesticulante et avinée: Cette boite regorgeait de mes ennemis de
classe, jeunes cadres dynamiques, clercs de notaires, commerciaux de
tous poils dehors,  fils et filles à papa;  plus les inévitables
poissons-pilotes de ces requins du monde moderne, pique-assiettes,
faire-valoir, gourgandines attirées par la bonne odeur du pognon.   
Tout ce que Dijon pouvait compter de petits bourgeois, selon mes
critères aristocrato-marxistes , une joyeuse bande d’épicuriens, selon
mes cognes improvisés. J’ai toujours eu horreur d’Epicure.. ça me fait
faire un mauvais sang fou ! (rires).
 Et finalement c’est en bon
stoïcien ,de tendance spartiate, que je déclinai, assez abruptement, 
les invitations outrancières à danser de mes camarades. Danser? C’est
bien simple, je ne comprends même pas qu’on danse!

 Ayant
épuisé ma patience – deux heures de plongée, tout de même!-  je
quittai, alors , la boite où ils "sortaient" pour "m’enfermer" à l’air
libre,  dehors.

A suivre…

note à benêt:
Pour de plus amples explications sur les termes "stoïcien" et
"épicurien", allez vous faire voir chez les Grecs… Ou consultez
Wikipédia. Démerdez vous quoi!

Publicités

Written by saiphilippe

12 avril 2009 à 14 h 01 min

Publié dans Chronique

16 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Quel boute-en-train tu fais y a pas à dire 😉

    bibialien

    12 avril 2009 at 14 h 08 min

  2. Bigre tu as fait des fautes d’ortographe !! Est-ce le cocktail ?

    bibialien

    12 avril 2009 at 14 h 11 min

  3. Ouais, je sais! lolJ’exagère beaucoup, je caricature quoi… tout ceci est très second degré. Je me moque surtout de moi en définitive! j’espère que cela nous vous aura point échappé.

    Philippe

    12 avril 2009 at 14 h 14 min

  4. quelles fautes?

    Philippe

    12 avril 2009 at 14 h 15 min

  5. Tu peux me tutoyer tu sais lolgout prend un chapeau : goûtce qui me permit et non permisc’est pas moi qui régalai et non régalaitje ne comprends prend un "s"Sinon c’est bien écrit hi hi

    bibialien

    12 avril 2009 at 14 h 20 min

  6. Voilà: corrigé! Merci.fautes d’inattention, ou de fatigue je ne sais…

    Philippe

    12 avril 2009 at 14 h 28 min

  7. 15 € pour la semaine, ce n’est pas digne d’un aristocrate marxiste, à moins que tu aies beaucoup de réparations à faire dans le château ! :-)Comme d’habitude on a bien ri de ta mise en boîte. Vivement la suite, peut-être enfin la rencontre amoureuse définitive ? Le destin le plus souriant nous attend parfois en un lieu des plus sombres…

    cata

    12 avril 2009 at 14 h 53 min

  8. et piqûre de rappel il y aura ! :)

    Christophe

    12 avril 2009 at 16 h 28 min

  9. Oh et bien , bravo, Philippe… tu as une façon tout à fait amusante de raconter tes sorties… Bon c vrai, ques les boîtes c un peu spécail… et encore, heureusement qu’il ne s’agissait pas d’un club libertin … Bonne soirée kiss

    Ana

    12 avril 2009 at 16 h 54 min

  10. Hey Mr fait sa pub !!! mdr!!!!J’avais lu mais pas encore commenté…Je trouve aussi très cher les 15 euros surtout pour un mec qui aime pas l’alcool !!!!Mais il m’était arrivé un truc une fois, on se retrouve dans un café concert avec une copine et 3 mecs qu’on connaissait, et l’un d’eux commande une bouteille de wisky, moi j’ai bu un jus d’orange (pask trop de couchages aux aurores suivis du boulot) et bien ce con m’a fait payé !!L’a partagé le cout entre tous… Moralité tu bois, tu bois pas, tu raque quand meme!ps 1 : le mec roulait en ferrari rouge (on l’avait surnomé "la maladie grave, pask on parlait d’une maladie grave sans en trouver le nom, un jour avec des copines, et lui etait aparu dans notre champ de vision… mdr)ps2 :il est pas beau mon "raque" avec son double sens : payer et gerber.. je dis ça pask selon les régions y’a pas forcement les meme sens aux doubles sens)ps3: je file !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Mata

    12 avril 2009 at 16 h 57 min

  11. mdr pas lu le tome1 si il y a un tome II c’est que le tome I existe einh ??? cé ça ?

    nathalie

    12 avril 2009 at 17 h 32 min

  12. joyeuses paques au passagebiz

    nathalie

    12 avril 2009 at 17 h 32 min

  13. ben oui, il est juste en dessous!

    Philippe

    12 avril 2009 at 17 h 54 min

  14. vu…me doutais bien que c’était en dessous …bon je garde le II pour demainau dodo

    nathalie

    12 avril 2009 at 22 h 49 min

  15. ouarfffff pauvre Philippe , mdr ta boite de nuit ne ressemble enrien au petit bouiboui que j’ai fréquenté entre mes 30 et 40 ans .Mais moi j’étais sur la piste de 23h à 5h du mat’ et sans alcool , malgré la prix prohibitif du coca-cola que je faisais durer toute la suite , préférant aller boire au robinet des toilettes , de l’eau sortant d’un robinet pas très net , mais quand on a soif et pas de fric , on fait ce qu’on peut

    jojo

    13 avril 2009 at 16 h 18 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :