"Un Jour En France"

Un site utilisant WordPress.com

Genèse d’un Présidentiable

with 37 comments

Moi,
Philippe, en mon âme ( si si j’en ai une) et conscience , me porte
candidat officiellement pour de rire, à la Présidence de la République
Française. Après mûre réflexion il m’apparait clairement que l’ensemble
de mes origines concourent toutes à me porter vers ce destin National.
En effet, je suis l’héritier d’un enchainement de circonstances
tellement improbables que seule la volonté Divine peut expliquer. Et
comme je puis aussi l’expliquer, cela montre clairement, ma propre
filiation divine. Ou alors je suis un blasphémateur de première
catégorie, de celle dont, jadis,  les bûchers se repaissait, peut être
même l’Antéchrist ( ben oui, tant qu’à faire!). Mais çà, ce n’est pas
possible, vu que celui-ci sera censé débouler de Chine, selon
Nostradamus, qui ne se trompa jamais! Il avait même prévu la victoire
de Sarkozy, rendez vous compte:

Et l’on vit, par grand hasard

Venir de Hongrie

l’esprit de busard

d’un étron moisi.



Bruni sous l’astre d’Italie

il arroit riche parage

point d’esprit,

mais la rage.



Et la royal enseigne

qu’à mol entendement

la France saigne

Et Sarko ment!

Bref,
laissez moi vous narrer la formidable histoire, pleine de bruit et de
fureur et de sombres secrets d’alcôves, de la genèse de votre serviteur.

Si je devais me définir par mes grands parents j’userai d’une métaphore
pâtissière, un quatre-quart pour être précis. Un quartier de Noblesse,
par ma grand-mère maternelle, Simone,  née Rieu, qui grandit cependant
dans la misère et la maladie qui la priva de la possibilité de porter
un enfant ( donc ma mère née d’un ventre aristocratique aussi, mais
"fautif" apparemment, fut adoptée à sa naissance, détail important pour
la suite*). Un quart de
Flic ( rires) par mon grand-père maternel, Claude Malausséna, issu lui
même d’une longue tradition policière, qui continue d’ailleurs avec mon
oncle. 25% miséreux, par mon autre grand-mère, Christianne, née
Bonjour, qui eut une enfance à la Cosette, ayant subi les vexations de
sa marâtre suite au décès de sa mère, dès ses trois ans, et contrainte
de s’occuper de ses frères et sœurs dans une ambiance délétère. Un
dernier quart ouvrier, par mon autre grand-père, Louis Réguillon, qui
fut mécanicien chef à la régie des Bus Lyonnais, bien qu’ issu d’une
tradition multi-séculaire de laboureurs et propriétaires terriens dont
il n’avait pas voulu reprendre la suite. L’exode rural , la ruée sur la
machine, idole païenne qui rejoignait le Christ en son âme.


                     Papy en 1945                                                          Pépé en 1955
Mes parents, dignes représentants de l’explosion de la classe moyenne
furent, pour l’un, chef charcutier sous l’enseigne Casino. Du vert,
partout, des colonies de vacances Casino, des arbres Noël Casino,
Casino royal à tous les étages…mon enfance? Casino! Plus qu’une
famille…une armée. Mon premier job d’étudiant? C.A.S.I.N.O! Oh
seigneur comme je hais le vert désormais. Puis, ensuite il devint
gérant d’un , faut-il vraiment que je le répète? Et ce, jusqu’à sa
retraite l’année dernière. Ma mère, elle, fut femme au foyer, mais avec
cinq gosses sur la fin tout de même. Puis, chômeuse pendant facilement,
façon de parler, dix ans, suite à un divorce inévitable. Puis
fonctionnaire,  après la réussite au concours d’adjoint administratif.
Actuellement elle est rédacteur ( classe A, ah la classe!) à la
communauté d’agglomération Dijonnaise, que l’on nomme de son petit nom,
Comadi. Ridicule.

Question études. Mon père eut le certificat d’études puis, c’est tout.
Dès douze ans, il fut placé comme apprenti chez un patron, et hop
boulot. Ensuite il rejoignit la formidable entreprise de Geoffroy
Guichard ( pas Daniel, hein) et fut dès lors, baladé de magasins en
magasins, pour gagner de l’avancement. C’est l’armée, cette boite, vous
dis-je!  Ma mère eut son bac et fit deux années de géographie à la
faculté de Magnan, à Nice, avec l’ambition de devenir institutrice.
Mais, mes grands parents préférèrent privilégier les études de mon
oncle, ne pouvant assumer la charge de deux étudiants. En fait
d’études, un bac G, dont il ne fit rien, puisque passé son service
militaire il s’empressa de signer dans la police (rires).  Et donc ma
mère travailla. Mais où donc, me demandez vous l’écume des jours aux
lèvres?… Oh surprise: Casino!!! Ben oui, il fallait bien qu’ils se
croisent quelque part, ces deux destins improbables.


               Maman en 1954                                                                                     Papa en 1967

Politiquement? Euh! C’est très compliqué. Mon grand père paternel prit
sa carte au parti socialiste, sans doute pour bien marquer sa rupture
avec la tradition familiale et paysanne qui, comme chacun sait, n’est
guère portée sur Jaurès et ses affidés. Tradition dont pourtant, son
comportement était emprunt, patriarcal, un tantinet borné et assez peu
d’empathie, euphémisme,  envers ce qui ressemblait de près ou de loin à
un métèque ou à un gosse de l’assistance (*
vous avez vu l’astérisque?). Ses relations avec ma mère se déroulèrent
le plus souvent sous le signe de l’orage. Sauf, lorsqu’il eut besoin de
son concours et de ses talents à l’écrit pour mettre ses discours au
point. Car il ambitionna, un temps, de devenir le premier maire
socialiste de sa commune. Espoir déçu, les paysans, vous savez, ne sont
guère portés… mais oui, vous le savez. On est jamais trahi que par
les siens.  Enfin bref, les années passèrent. Et il mourût, avec sa
carte du P.S, ses certitudes, et le cœur à droite, en 2007. Ce sera mon
papy, pour l’éternité, avec ses défaut, sa dureté parfois, et son sens
de la grandeur familiale. Ma grand-mère votait comme lui, pensait comme
lui, et le servait, comme toute femme digne de ce nom en ce temps là.
Mamy et Papy.
 De l’autre coté, Meditérannée,  l’ordre était la première des vertus,
De Gaulle un Dieu, puis Pompidou, puis Chirac… Nul doute que feu mon
Pépé ait soutenu Sarkozy, par conviction et habitude droitières.  Mémé
continue de faire de la sorte, comme toute femme et patati et patata.
Une anecdote me reviens: Dans les années Mitterand, Pépé se déclarait
de Nationalité Niçoise, clamant, à qui voulait l’entendre, qu’il serait
à nouveau Français lorsque les Socialos auraient dégagé. Il est mort en
Français, en 2006. Une de ses dernières paroles, sinon la dernière, sur
son lit de mort fut une question: " Et Chirac?". Si je ne l’aimais pas
tant, j’en rirai tellement c’est drôle.
Papa passa mai 68 derrière l’étal de la charcuterie, bossant douze
heures par jour et " ayant d’autres choses à faire" selon ses mots, que
de cavaler devant les CRS. Après avoir voté "Pompidou" en 69,  Il se
mit à gauche toute ( enfin pas trop quand même), et vit avec
satisfaction la victoire de Mitterand en 1981. Aujourd’hui, retraité et
conseiller municipal, il se définit comme étant au centre-gauche, ce
que je crois volontiers. D’ailleurs c’est sur une liste "d’ouverture"
qu’il fut élu. Il n’y en avait qu’une de toutes manières, comme dans bon
nombre de villages de France.
Maman, connut la joie d’être fille de flic dans les universités de
1968, pourchassée pour cette filiation par des gauchistes sectaires,
alors qu’elle même ne leur jetait pas la pierre, et encore moins le
pavé. Je crois que c’est par dépit, rejet d’une certaine gauche aussi,
qu’elle vota à droite jusqu’à 1995, où elle prit la tangente
Jospinienne. Elle a été conseillère municipale, de gauche et
d’opposition, de 2OO1 à 2008, à Chevigny St Sauveur ( tiens, Jesus,
c’est toi?) ville détenu par un maire du C.N.I, une sorte d’antenne
policée du F.N.
En résumé, on pourrait dire que les uns avaient la raison à gauche et
le cœur à droite et les autres l’exact inverse. Deux ensembles
familiaux, antagonistes quand ils n’étaient pas franchement hostiles.
Ma famille.

 Une jeunesse française, comme Mitterrand, des souvenirs de Guerre
comme De Gaulle. La France en filigrane dans tous mes gènes. La
richesse et la misère dans ma propre chair, la faim, le froid et la
galère de nos années de vache maigre. Des certitudes, des illusions, la
tradition. Je suis la France, à l’instar de l’ongle, incarnée. Il n’y a plus ,dorénavant, aucune raison objective de ne pas votez pour moi.
Pour de rire.

Publicités

Written by saiphilippe

7 mars 2009 à 18 h 02 min

Publié dans Chronique

37 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. premmmm!!!

    nathalie

    7 mars 2009 at 18 h 34 min

  2. Je vois que vous avez hérité du talent d’écriture de votre maman, et avez réussi à narrer l’histoire de votre famille que j’ai lue avec passion. Au moins, vous avez une histoire à raconter, ce qui n’est pas donné à tout le monde.

    LAURENCE

    7 mars 2009 at 18 h 36 min

  3. ouahh tout ça à lire…plus de clop , vé au tabac …je reviens

    nathalie

    7 mars 2009 at 18 h 36 min

  4. Mdr!!!!!!Haaaa, le coup de mon voisin, mais si!!!Nostradamus !!!!!Décidement il a bouffé à tous les rateliers çuilà!Même qu’il a écrit le comment faire des confitures et des fruits confits… hé ouuuuui !!!!Me suis poilée, mais poilée !!!!!A

    Mata

    7 mars 2009 at 18 h 51 min

  5. Zut!Je continue donc…..Salles gosses!M’ont fait perdre le fil de ma pensée… l’est ténu ce fil là!!!Je sais plus à quoi correspond le A…..Reflechissement cervical……..Engueulage des garçons dab…. Attention kan même!Coluche en son temps avait reçu des menaces…..Mais si tu restes vivant jusk au scrutin, malgré mon athéitée, tu pourras compter sur mon vote…Pis on est amis alors je compte bien avoir qqs avantages…. (hein???? mdr !!!)Bisous PDDD……

    Mata

    7 mars 2009 at 18 h 56 min

  6. Ben c’est pas cynique ce coup-ci, c’est même traversé de tendresse et d’affection en filigrane : vous vieillissez Monsieur Réguillon ! Mais avec l’âge vient la sagesse et cela vaut bien une élection. Nous sommes de tout isoloir avec vous Monsieur le Président et plaise au ciel que vous soyez élu vous qui saurez transformer la crise, hé cono, en crise de rire !Régalé on s’est ré-ga-lé à te lire Philippe et au moment où j’écris j’ai encore le sourire accroché aux lèvres. Merci. Un grand moment. Vive Réguillon ! Vive la France-lui-même !

    cata

    7 mars 2009 at 19 h 13 min

  7. Heuuu… je tiens à préciser que je connais le mot athéisme mais j’ai trouvé celui là rigolo…Ben quoi si j’ai envie d’inventer des mots moi!!!!Pis à force de vivre avec des gosses qui créent régulièrement…. (exple: une explosation…)Je deviens comme eux!TU vieillis et moi je rajeuni… na na nèreuuuu!!!Bonne soirée et bisous les mecs….pis les filles aussi!

    Mata

    7 mars 2009 at 19 h 42 min

  8. Bon j’ai rajouté des photos… quoi "on s’en fout"!!!! non mais ho!

    Philippe

    7 mars 2009 at 19 h 53 min

  9. Ben dis donc!Drolement beaux mecs les grand-pères!!!!!Quand à ton papa, on dirait toi… non?????Serais-tu, comme on dit par chez moi :Ton père cagué????? Une expression d’une grande finesse, je te l’accorde mais qui va si bien avec ton précédent billet!Bises !

    Mata

    7 mars 2009 at 20 h 01 min

  10. Tu serais un bon candidat, pour de vrai….

    Ana

    7 mars 2009 at 20 h 16 min

  11. Bon, d’accord, vous êtes fait de la bonne étoffe, mais je me demande si c’est le rôle d’un futur président de faire le jeu de ceux qui, sans vergogne, mettent la vie privée de nos élites sur la place publique… En un mot ce populisme ne sied ni à vos aspirations ni à votre rang futur. C’est pourquoi, je suis encore réservé quant à mon vote.

    Pascal

    7 mars 2009 at 20 h 24 min

  12. Hello !!! Je suis revenue ( pas longtemps ) Pour te bécoter les joues ^^:)

    Elisa

    7 mars 2009 at 21 h 44 min

  13. ah la famille, quelle complexité! il est bien raconté ton arbre généalogique… j’ai "un point commun" ac ta mére… (tu me l’avais dit) j’ai fréquenté la fac d’histoire de nice a magnan qq années plus tard….. ;-)il y a beaucoup de "politiciens" qd meme ds ta famille! ton gd pere, elle est "enorme" sa derniere pensée! je n’ose y croire! en tant que policier, il est vrai qu’il y en a "rarement de gauche"… je l’imagine en 1981, croyant que des hordes soviétiques allaient défiler sur les champs élysées! ;-)geoffroy guichard qui a donné son nom au stade de foot de saint etienne….et oui principal sponsor "des verts" depuis des lustres… ;-)bien, mais tout cela ne nous dit pas "quelle serait ta politique" personnelle!et oui ac une telle filiation hétéroclite…. quels sont tes tendances….?gaulliennes? pompidoliennes?mittérandiennes? réguillonesques? je m’en foutistes? vénales?etc…..avant de voter, j’aimerai qd meme mieux cerner le possible futur président…. 😉

    lionel

    7 mars 2009 at 22 h 33 min

  14. On en sait plus sur toi que Sarkozy maintenant ! Mais cela ferait-il de toi un bon PrésidentTu as l’allocution aisée certes, tu crées un auditoire plutôt favorable, tu es précis, carré, bavard comme il faut,, de souche française et eclectique, famille patriote et combative, diverse et variée….Mais toi Philippe pour qui tu votes ?

    bibialien

    8 mars 2009 at 4 h 34 min

  15. Si vous avez lu attentivement les billets précédents vous devriez avoir quelques éléments de réponses quant à mes opinions personnelles.

    Philippe

    8 mars 2009 at 10 h 28 min

  16. Nous traiterais-tu de non-attentifs 😉

    bibialien

    8 mars 2009 at 10 h 33 min

  17. oui philippe, tu as tout a fait raison, mais c’etait pour "avoir plus que qq éléments de réponse qt a tes opinions" ;-);c’etait pour avoir "un programme" ac une introduction et une conclusion! ;-)augmenterais tu par décret presidentiel mon salaire? par exemple?obligerais tu mon "patron" et ses seconds couteaux dont l’incompetence n’est plus a prouver en matiére de gestion du "personnel" a me donner "plus d’argent"? qu’en plus je mérite!ou a me faire "travailler moins alors", ce a quoi je m’emploie deja… ;-); remarques….et oui, du "clientélisme" ac moi, j’aimerais bien!!!

    lionel

    8 mars 2009 at 11 h 43 min

  18. J’ai adoré Phil …adoré !!!! ce billet !! de tous les billets que as fait et tu sais combien je suis fan, je crois que celui là m’a le plus touchée……Pas de rire, juste sourire esquissé parfois pour " la manière" …..Mais un billet que j’attendais depuis longtemps ..car sous la plage,les pavés d’une vie , de plusieurs vies , celle des tiens …comment g loupé ça moi merci Bisous NiNne

    ภเภภє.ツ

    8 mars 2009 at 11 h 44 min

  19. Et les photos sont formidables……..

    ภเภภє.ツ

    8 mars 2009 at 11 h 45 min

  20. Nine, je savais qu’il te plairait celui là… je peux retourner à mes conneries maintenant? rires.Lionel. Je suis adepte du népotisme et du clientèlisme, tu peux donc t’attendre à prendre la place de ton patron qui sera jeté aux cochons ou aux pingouins si j’en trouve quelques uns…Soit dit en passant, je ne suis pas choqué par le népotisme… quel intérêt y aurait-il pour un pays à voir ses dirigeants se tirer dans les pattes… Tant qu’à gouverner autant que ce soit avec des potes, non?

    Philippe

    8 mars 2009 at 12 h 09 min

  21. bon je vote pour toi!!! ;-)j’aime ce programme clair, concis et d’une intelligence redoutable!

    lionel

    8 mars 2009 at 12 h 13 min

  22. Il ne te reste plus qu’à former ton ministère… Hein ……?

    Mata

    8 mars 2009 at 12 h 14 min

  23. enfin je prend le temps de te lire et de découvrir ta famille que tu décris si bienje vais coller les affiches à l’école et devant casino si tu veux (j’y ai travaillé moi aussi au casino pendant mes études)j’adore les photos surtout ta maman quel joli sourire avec sa poupée cé trop craquant..un destin pas facile mais une femme de caractère .merci pour ce joli billet qui nous a fait traverser l’histoire et…ton histoire

    nathalie

    8 mars 2009 at 12 h 31 min

  24. gaffe à toi , pô sûr que Coluche soit mort par accident vraiment accidentel … si tu vois c’que j’veux dire .Ben moi , je voterai pas pour toi D’abord 1) ce ne serait pas te rendre service 2) ce serait inamical de ma part et 3) avec ton super égo tu voudrais tout pour toi !les autres aussi mais ils ne l’avouent pas alors on peut faire semblant de croire qu’ils agissent pour le bien de la France .Ceci dit : c’est un excellent billet , avec des photos de ta famille , c’est touchant … Je vois la photo de ta maman en 54 … pas beaucoup plus âgée que moi , paf , ça me fiche un coup de vieuzerie d’un coup , là .En voyant quelques lignes au dessus de mon nez ( si , quand je regarde l’écran ) , que tu as reprécisé à la fin de ton billet de voter pour toi POUR DE RIRE ; ben alors oui , je vote pour rre avec toi ça te va comme ça ?

    jojo

    8 mars 2009 at 16 h 38 min

  25. merdouille , manque une lettre , je récapépette : je vote pour rire avec toi

    jojo

    8 mars 2009 at 16 h 39 min

  26. oups, j’ai posté chez toi… je croyais que t’avais pas vu!

    Philippe

    8 mars 2009 at 16 h 41 min

  27. oui je viens de voir !lolon s’est croisés je crois ………. il te convient mon com ???.. 😉

    jojo

    8 mars 2009 at 18 h 32 min

  28. Jojo: "les autres aussi mais ils ne l’avouent pas alors on peut faire semblant de croire qu’ils agissent pour le bien de la France" . Cette phrase a attiré mon attention, donc si je te suis, vous préférez les menteurs… en gros c’est ça? lolOui sinon, ton com convient. Sauf que la théorie du complot sur la mort de Coluche me semble capilo-tractée…bises

    Philippe

    8 mars 2009 at 18 h 51 min

  29. çà a le mérite d’etre clair ! on peut pas en dire autant pour tous le monde ! voter pour toi pour de rire ???? et pourquoi pas plutot voter pour rire sous mon toit ? ou voter pour lire sous un roi ? roter pour vivre sans foi ni loi ? frotter sa vie à mes doigts ?? et merde ! oui dacodac je vote pour toi !

    Mimi pinson

    8 mars 2009 at 18 h 58 min

  30. non je ne préfère pas les menteurs … voilà ce que c’est d’écrire sans réfléchir , mais je peux pas faire 2 choses à la fois : piannoter sur mon clavier ET réfléchir en même temps !oups! y a les infos dans mon dos … et voilà encore une cata , 2 morts et 11 blessés … Bon je descend voir si ma fille n’est pas encore hypnotisée par la télé , j’aime pas qu’elle soit seule devant les infos et mon homme est sorti voir un pote .Je crois que j’éteinds l’ordi pour aujourd’hui .bonne nuit , Phil

    jojo

    8 mars 2009 at 19 h 04 min

  31. Une histoire dans l’histoire racontée avec coeur et tripes (fils de charcutier ?)Juste une question : aurais-tu un lien de famille avec une certaine Marie-Pierre de Rieu ?

    Michel

    8 mars 2009 at 19 h 51 min

  32. Non, pas à ma connaissance, Micha

    Philippe

    9 mars 2009 at 7 h 17 min

  33. je t’ai dis que je l’aimais beaucoup ce billet ; avec TON histoire , et tes photos de famille ?ben j’te l’dis : je l’aime beaucoup ce billet .

    jojo

    9 mars 2009 at 7 h 50 min

  34. tres jolie histoire familiale Phil …. d’autant que je suis de la generation de tes parents et franchement leur parcour a quelques exceptions est identique … juste qu’en 68 j’avais 18 ans pas majeure bien suret je disais a mes parents que j’etais obligée de travailler puisque je passais mon C.A.P en juin etantencore arpete … mais …. j’etais sur les barricades … rire .. ben oui les CRS casqués/ matraque au poing/"bouclier" .. ben j’en ai vu .. la seule angoisse ma faire ramasser et que mon père soit obligé de venir me cherchermamamiaaaaa …. je savais courir a l’epoque lolll merci pour ce super billet bises

    Odha

    10 mars 2009 at 12 h 20 min

  35. Parcours similaire en effet, d’autant que mes deux grand mères sont nées le même jour de la même année. Que mes deux grand pères sont nés le même jour à un an d’intervalle, et mort à 6 mois d’intervalle. enfin bon quand on cherche des signes on les trouve, je suppose…

    Philippe

    10 mars 2009 at 12 h 31 min

  36. Ne te reste plus qu’à trouver la Première Dame pour te côtoyer dans ta glorieuse destinée…Carla, étant prise, puis-je te suggérer Naomi Campbell, le noir est tendance à la présidence cette saison…Bises bises.

    .Emma

    10 mars 2009 at 15 h 56 min

  37. J’aime mieux Alicia Keys dans le genre…

    Philippe

    10 mars 2009 at 19 h 42 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :