"Un Jour En France"

Un site utilisant WordPress.com

l’habit ne fait pas le moine, surtout s’il est à poil!

with 26 comments

Que ce vieil adage respire la sagesse! Quel délicieux raccourci pour dire qu’il nous faut nous méfier des apparences. Jamais je n’aurais cru que l’on puisse se méprendre sur ma véritable nature, mais tout arrive finalement: Une récente conversation avec une mienne amie éclaira ma lanterne chancelante en m’avouant m’avoir pris pour un cavaleur.

 Moi, un cavaleur? Diable, fichtre, palsambleu, comment cela est-il possible? J’en restai ébahi dans toutes les dimensions de l’ébahissement. Sur le cul, pour parler vulgaire. Interloqué, abasourdi si vous préférez et rien que pour vous montrer que je connais des mots. Quoiqu’il en soit, je trouvai cet avis flatteur mais un brin dérangeant car, mes chers petits, on ne saurait être plus éloigné que moi des choses de la séduction. Voyez cette misère: Je n’ai jamais pu aligner deux mots censés face à une femme qui me plait; quant à celles qui ne me plaisent pas je ne vois pas l’intérêt de leur adresser la parole. Je suis incapable de soutenir un regard féminin sans me sentir rougir tel un homard, pas même musulman, plongé dans son dernier bain. Je ne pourrai inviter une dame à danser de crainte de lui écraser les pieds, ou de les lui casser pour simplement lui en avoir fait la demande. Introverti à l’extrême, mal à l’aise en toutes circonstances pour peu qu’il y ait un petit cul séduisant à proximité! Et si c’est un cul avec une tête c’est encore pire… Mon Dieu! l’horreur absolue: Une femme pensante. N’allez cependant pas penser que je préfère les écervelées finement galbées, au contraire, et c’est bien là le drame, j’adore les femmes de tête. Surtout si elles ont un beau cul, faut pas charrier quand même. Alors quoi? me sentirais-je intellectuellement inférieur au point de craindre la compagnie de dames raffinées? Nenni, je suis l’heureux propriétaire d’un quotient intellectuel n’ayant rien à voir avec les normes humaines communément admises…cette phrase tarabiscotée devrait, à elle seule, vous en convaincre. Serais-je affublé d’une tare congénitale ignoble m’empêchant de prétendre à un quelconque bonheur conjugal? ce qui peut se traduire, avec des termes moins bien choisis, pour mes éventuels lecteurs incultes par : Aurais-je une petite bite? Si vous me le permettez, j’aime mieux rester discret, sachez simplement que sur ce point, à l’instar de moult autres domaines, je ne souffre pas la médiocrité. Je vous accorde néanmoins le droit de me traiter de vantard, si cela peut vous faire plaisir.

Quelle est donc la recette infaillible de mon  incroyable insuccès donc? Rien que de très banal, j’en ai peur et à mon corps défendant:  L’absence totale de la moindre assurance. Un incommensurable manque de confiance en moi d’autant plus injustifié que je sais parfaitement qu’il l’est. Et bien que sachant les tenants et les aboutissants, ce qui me meut, pour reprendre le cri de la vache, est pour l’heure encore hors de mon contrôle. Et pourquoi ce quiproquo sur ma personne, je vous le donne en mille: Parce que vous mes lecteurs, êtes quasiment tous des femmes! Tout ça est de votre faute donc;  ça et le reste bien entendu, Adam et sa pomme! Est-ce de la mienne si les femmes lisent plus que les hommes?

Un petit ps pour mon amie qui m’a fait l’honneur de me croire charmeur…Merci, ça fait plaisir! Plein de bises à Toi.

Publicités

Written by saiphilippe

4 janvier 2009 à 18 h 41 min

Publié dans Chronique

26 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. C’est incroyable à quel point les relations humaines sont faites de mal entendus. Par moment, je me demande comment tout cela arrive à tenir ensemble. Moi aussi je souffre d’un certain manque de confiance en moi et lorsqu’un homme me fait comprendre qu’il m’aprécie au delà de mon intellecte, au contraire de m’en flater, j’ai tendance à prendre mes jambes à mon coup tellement je ne sais pas à quel sauce il veut me manger. De toute façon on ne baise que sur des malentendus…et moi j’entend trop bien.Bises

    Alexandra

    4 janvier 2009 at 19 h 18 min

  2. La vache !!! je suis la première !

    Alexandra

    4 janvier 2009 at 19 h 19 min

  3. vantaaaaaaaard !!! mdrrrr !

    glandouille

    4 janvier 2009 at 22 h 56 min

  4. meuh non !! c’est notre lôt a nous …les hommes a femmes !! ouaaarff !!

    glandouille

    4 janvier 2009 at 22 h 57 min

  5. mais tues un charmeur, lein de bises à toi aussi.

    .Emma

    4 janvier 2009 at 23 h 31 min

  6. Bois un coup ça ira mieuxPlaisanterie mise à part, il y a un nombré évident de femmes sur les blogs et lorsque nous voyons "enfin" un mec écrire tu penses qu’on se jette dessus sans même savoir à quoi il ressembleC’est aussi ça la magie du virtuel

    bibialien

    5 janvier 2009 at 2 h 35 min

  7. Fort bien troussée cette indispensable petite mise au point… Je suis d’accord avec toi, une femme de tête devrait obligatoirement avoir de belles fesses et l’inverse également. En début d’année les rêves les plus fous nous sont permis, n’est-il pas? Ha, comme le monde est beau…

    Pascal

    5 janvier 2009 at 10 h 10 min

  8. moi c pareil, les femmes qui ne me plaisent pas je ne vois pas l’interet de leur adresser la parole!bon je ne suis pas un monstre non plus, si elles tentent de m’aborder en me demandant l’heure par ex,je la leur donne, je n’aime pas faire souffrir inutilement.

    lionel

    5 janvier 2009 at 10 h 21 min

  9. """""N’allez cependant pas penser que je préfère les écervelées finement galbées, au contraire, et c’est bien là le drame, j’adore les femmes de tête. Surtout si elles ont un beau cul…..""""""""""EUHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHje m’insurge !!!!!!!!!!pour qlqun qui ruait dans les brancards parce que les femmes bavaient devant Brad Pitt !!!!!oopssssssssssss ….

    ภเภภє.ツ

    5 janvier 2009 at 10 h 38 min

  10. je re ; j’ai oublié le bisou Bisouuuuuuuuuuuuuuuuuuu

    ภเภภє.ツ

    5 janvier 2009 at 10 h 49 min

  11. oh ces misogines ma parole je ne le croit pas sachez jeune homme que ce sont toujours les femmes qui décident quand? Ou? et avec qui? non mais c’est quoi ce revirement de situation moi quand un mec me plait p

    °°°¤¤¤KIRDY

    5 janvier 2009 at 12 h 51 min

  12. pas et qu’il insiste il a des chance de prendre le verre dans la tronche sourire bisous a toi mon ami heureusement que j’ai un beau cul waouhhhhh cela me sauve mdr kirdy

    °°°¤¤¤KIRDY

    5 janvier 2009 at 12 h 52 min

  13. Faudrait voir à pas tomber dans la fausse modestie non plus….. Ceci prouve que les femmes s’interressent dab à ce que les mecs ont dans la tronche!(au reste aussi mais putain une tete de mec bien pleine c »est suffisament rare pour nous interresser!!)Bisous!

    Mata

    5 janvier 2009 at 14 h 30 min

  14. eeeeeeeh !! chuis là moi !!! en chère et en noces !!!

    glandouille

    5 janvier 2009 at 14 h 43 min

  15. si on suit le raisonnement de pascal une femme de fesse devrait aussi avoir une belle tête (c’est bizarre mais y a un sacré glissement par rapport à l’inverse lol)

    mu

    5 janvier 2009 at 17 h 40 min

  16. Non, non, si on me lit bien, j’ai dit que les femmes qui ont un magnifique postérieur devraient être aussi des femmes de tête…

    Pascal

    5 janvier 2009 at 22 h 48 min

  17. Allons allons, Philippe, pas de fausse modestie. Moi, Moâ, j’ai grave kiffé en lisant ce billet. Un des premiers que j’ai lus de toiEt cela ne m’étonne guère que tu aies un certain nombre de femmes dans des lecteurs. L’humour et le talent chez un homme, tu sais ça fait des ravages. La preuve !Je te laisse à ta cour, je file bosserBonne journée, et au plaisir de te lire

    Moâ

    6 janvier 2009 at 8 h 52 min

  18. voui voui j’avais compris pascal le magnifique, c’etait juste la jubilation du detournement….

    mu

    6 janvier 2009 at 9 h 20 min

  19. Les femmes s’intéressent à ce qu’il y a dans la tête et les hommes au corps de la femme … ça ne changera pas …. et un homme peut bien dire le contraire, c’est toujours le cul qui l’intéressera avant tout ! Donc, la femme intelligente n’a qu’à s’occuper bassement de son corps pour ressembler aux écervelées décolorées, et pouvoir te dire quand tu lui parleras ‘oh, comme tu es beau, et comme tu es fort mon chéri ! j’ai jamais vu un garçon aussi doué et intelligent que toi" et tu sais quoi ? tu la croiras, parce qu’au font de toi tu te diras ‘enfin une femme qui me reconnait à ma juste valeur" …. Parce que comme tous les autres hommes, tu te penses au fond vraiment exceptionnel ! N’est-ce pas ?Amicalement.RAPS : très bonne année 2009

    richalex

    6 janvier 2009 at 12 h 51 min

  20. ah ben moi, je ne le pense pas…je le suis! lolCela dit, chère Richalex, il ne t’auras point échappé que je dis peu ou prou la même chose que toi dans ce texte à vocation humoristique. Et au fond de moi je ne me dis rien de ce que tu suggères , et là est bien mon problème.Amicalement aussi

    Philippe

    6 janvier 2009 at 13 h 41 min

  21. Dur d’être incompris, n’est-ce pas Philippe…tout cela n’est pas bien grave…le monde fonctionne sur des représentations, et certains ne peuvent en sortir.

    JiPi

    6 janvier 2009 at 13 h 48 min

  22. O Kay dac, mu Im, je m’excuse de t’avoir pris pour une belle blonde; Bisesss

    Pascal

    6 janvier 2009 at 14 h 06 min

  23. Je comprends farpaitement… 😉

    Michel

    8 janvier 2009 at 15 h 17 min

  24. diantre !dire que j’avais raté ce billet heureusement , je suis la passante qui passe et qui repasse ( oui , le linge aussi , ça me réchauffe ) , et donc me revoilou chez Philippe et cet excellent billet , où moi je vois un grand jeune homme plutôt bien de sa personne mais qui n’a pas confiance en lui Attends … j’réfléchis un peu … tu fais pas partie de ma fratrie pourtant Ta mère serait-elle un sosie psychologique de la mienne ?Je ne te le souhaite pas .Moi j’ai mis cinquante ans avant de me dire que c’est pas vrai que je suis moche , que je suis nulle , que je rate tout … etc ..Ben non ; c’est pas vrai .Alors un petit conseil de grande soeur ( vu ton âge par rapport au mien ) , n’attends pas d’avoir 50 balais pour te dire que tu es quelqu’un de bien … et mes escuses à madame ta mère d’avoir une seule seconde oser penser qu’elle pouvait ressembler à la mienne … en caractère

    jojo

    8 janvier 2009 at 20 h 33 min

  25. encore un billet que j’avais loupé…Pourtant qu’est ce qu’il est bien ! Bises

    Kat

    10 janvier 2009 at 15 h 43 min

  26. profitant de mon passage en bourgogne , je découvre tes écrits ,( il n’était pas raisonnable que je restasse sur cette anti-apologie bourguignone ) et je protesterai désormais avec la plus extrème violence contre ceux qui affirmeront que sport et intellect ne font pas bon ménage !!! et comme je ne mâche ni mes mots ni les cols de mon chemisier ( c’est tres mal vu ) et que je discerne bien cet humour desprogien dont je fus également abreuvée , je dis : bravo ! tres beau blog ! au réel plaisir de te lire !

    Mimi pinson

    16 janvier 2009 at 9 h 43 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :