"Un Jour En France"

Un site utilisant WordPress.com

Tranche de lard

with 17 comments

Il y a des jours comme ça ou l’inspiration tourne bride pour allez du coté de chez Swan ou aux putes, allez savoir. Comme ce titre qui m’est tombé de la cervelle sans que sache ni comment ni pourquoi. Un titre, ce n’est déjà pas si mal pour commencer une nouvelle chronique, mais du Diable si je sais ce dont elle va causer. J’ai pourtant toute une panoplie de phrases tourbillonnantes derrière mon front d’airain, toute une lichée de mots nichée dans les recoins de mes liaisons synaptiques. Rien ne sort. Nulle fulgurance, nulle idée géniale capable de dynamiter la douce torpeur de ce Noël  à tout autre pareil.

 Noël, c’est chiant, ça tombe tous les ans. Et puis surtout, Noël ne rime plus à rien depuis que le père éponyme est mort: Accident de traineau, provoqué par la conjugaison d’un alcoolisme chronique et d’un renne mal clouté. Et vlan, dans le sapin, la tronche éclatée au beau milieu de joujoux défoncés par milliers. La mère Noël éplorée juste ce qu’il faut, se console dans les bras du père Fouettard, cette salope. Et qui c’est qui va avoir l’air con devant le sapin, le 25 décembre prochain? Le petit Kévin, Julien, Pedrolito…Suzanne, Léa, Pimprenelle, que sais-je encore.  Pour ne pas avoir à affronter le désespoir d’enfants usuellement trop gâtés, une multitude de parents désemparés errent, à l’heure ou je vous parle, de boutiques en supermarchés à la recherche des cadeaux que ce con de père Noël ne pourra livrer, crevé qu’il est dans la plénitude de la crevaison. Si c’est pas triste ça! Et cher en plus. Car enfin, mes ouailles je vous certifie que les enfants s’amusent plus à taper dans un carton qu’avec le tout dernier robot-machin-truc, surgi du trou du cul de l’espace infini, pour futur phallocrate pourri à sa maman,  ou avec la dernière Barbouze pétasse décolorée, rêve rose bonbon de pré-pubère pré-conne à son papa. Arrêtons de polluer la planète et l’esprit de nos petits avec ces bouts de plastiques minables et moches la plupart du temps. Sauf les playmobil, qui sont un merveilleux moyen d’appréhender la réalité du monde. Pour prendre un exemple au hasard…Moi, petit : A l’aide de morceaux de maisons playmo et d’une portière de voiture "mecano" je me suis crée un merveilleux jouet…ma propre potence à exécutions capitales pour playmobils. On tirait une petite ficelle, la trappe s’ouvrait et  le condamné chutait, sous les effets associés de la pesanteur et de la justice qui passe. Que d’heures de jeu innocentes je passai à regarder se balancer ces petits suppliciés, vermines communistes, rois déchus, prisonniers de droit commun, selon les cas et mon humeur du moment.

Ah le délicieux enfant que j’étais alors, si pénétré et conscient des misères du monde et qui déjà s’en amusait. Comme quoi, je n’ai guère changé, en définitive. J’aime bien taper où ça fait mal. J’aime dépecer l’âme humaine, à commencer par la mienne et vous la livrer par bribe: Ma tranche de lard à l’étalage. 


 

Publicités

Written by saiphilippe

20 décembre 2008 à 16 h 43 min

Publié dans Chronique

17 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Alalalalalala!!!!!!!!!!comme je suis triste, je ne savais pas que le père noêl était mort….

    JiPi

    20 décembre 2008 at 16 h 50 min

  2. c’est même pô vrai d’abord !!!! le père-noël avait pas bu le soir ou il s’est planté la tronche dans le grand sapin de la défense !!! je sais : pffff j’y étais !! c’est la troisième renne arrière gauche qui a explosé un sabot !!! … pour ce billet , permets-moi de t’appeler "tranche de l’art" !! bye et …doucement ans les virages !!

    glandouille

    20 décembre 2008 at 17 h 12 min

  3. moi non plus j’aime pas Noël…enfin, encore un cette année…bonnes fêtes quand même…

    Kat

    20 décembre 2008 at 17 h 55 min

  4. j’aurais dit plutot qu’en final c’est finalement une belle tranche de ta vie de lardon que tu viens de nous raconter là…et dire ,oui,j’ose le raconter que pour ma part mes barbies rtt,je les torturais,flagellais….ah Philippe,Philippe,crois tu que ça a déterminé des pans de notre vie d’adulte?ou que c’était déjà des prémisces de ce que nous allions devenir?bon wek end….finalement au risque de s’étrangler,ya pas de quoi fouetter un chat à fêter no-elle…bises

    claire

    20 décembre 2008 at 18 h 14 min

  5. Pfff, c’est même pas vrai, le Père Noël, y peut même pas mourir, pasqu’il existe même pas. Amitiés

    Pascal

    20 décembre 2008 at 18 h 37 min

  6. Mais c’est tellement vrai tout ça ! Je me revois encore avec mes couettes, mes lunettes, mon bonnet sur la tête tenant dans chacune de mes mains (pour la photos of course !) mes deux Barbouzes pétasses décolorées et mon frère à côté avec son Gi Joe prêt à bondir en éclaireur comme s’il avait pressenti que Bush allait envoyer ses troupes en Irak 30 ans plus tard !!! Mais tu vois, 30 ans plus tard, sous mes allures de grande gueule, ben je crois encore en la magie de noël, même avec un môme de 15 ans, parce qu’il me plaît de lui raconter que mon père nous faisait croire que le père noël était passé en laissant quelques pelures d’orange et un verre de lait vide sur la table du salon. Je crois que c’est ce qui nous épatait le plus. Alors oui, je pense comme toi, mais j’aime être naïve…Salut à toi

    nata

    20 décembre 2008 at 21 h 13 min

  7. Ah la délicieuse tranche de lard ! J’en prendrais bien une autre ce soir… Un vague vague à l’âme… Je mangerais n’importe quoi…Flocerise

    Flo

    21 décembre 2008 at 0 h 33 min

  8. J’avais 13 ans quand mes parents ont "embrassé & épousé leur secte maudite"…qui ne fêtait pas Noel , ni les anniversaires, et comme on vivait à Valence depuis l’âge de mes 8 ans….mes parents tenant une épicerie, on pouvait pas descendre à Aubagne à cette période…Mais g des souvenirs de ma petite enfance qui sont en moi comme un trésor …une famille majoritairement Pied-noire…exubérante,omniprésente,,et des repas , hummmmmmmm des repas de noel …mon dieu !!!!!! .J’en ai les papilles émoustillées …par contre j’ai moins de souvenirs de mes cadeaux ..peut être étaient-ils moins important à mes yeux DEJA PHIL merci pour ton " BISES" qui vaut tous les discours @ plucheeeeeeeeBisoussssssss

    ภเภภє.ツ

    21 décembre 2008 at 7 h 32 min

  9. bon dimanche à vous, je suis quelques aminautes à la trace… à quelques détails plastiques près, ça m’aurait fait un bon sermon pour il y a 65 ans : sus aux communistes… c’est du post-post-modernisme, au moins ! du moins ce que vous donnez à manger en nous dépeçant ainsi n’est pas du prêt-à-penser, il me manque peut-être un peu de beurre sous le lard, mais c’est la crise… comme celle qui avait marqué la mémoire de ma mère : le beurre, c’est cher… ou alors sont-ce les légumes qui crient leur absence, bah, peu importe… mais vous magnerai-je tout cru ou vous ferai-je frire ?en tout cas, je me suis régalé !

    Philippe

    21 décembre 2008 at 7 h 42 min

  10. Ô cynisme quand tu nous tiens !Tiens ça me rappelle que j’avais une poupée à qui j’avais crevé les yeux, rasé la tête et tatoué sur tous les pores de sa peau des morts aux vachesSi lucide déjà à l’époque ;-)Suis contente car j’ai justement acheté ou volé hé hé des Playmobil pour mon petit neveu et oui ce sont des jeux encore asses "intelligents" car ils ne nous emmènent pas sur la lune ni ailleursJoyeux Noël Philippe

    bibialien

    21 décembre 2008 at 7 h 45 min

  11. Excellent pour quelqu’un qui se dit peu inspiré, Tronche de Lord.J’ai pensé à ça: "Mauvais qu’il était déjà au sein, avec des dents comme des herses. Comme il les rentrait après l’opération, on ne pouvait jamais les voir!" René de Obaldia. Le cosmonaute agricole.

    cata

    21 décembre 2008 at 8 h 36 min

  12. Tranche ou tronche….?Mdr mdr mdr !!!!!!Puis pour ma Ninne….Ca a du etre dur pour toi…. je connais, j’avais une copine qui en faisait partie avec ses parents, mais elle, elle etait née dedans, donc ça lui posait pas de pb à elle vu qu’elle y croyait dur comme fer….. Mais etre coupée comme ça de tout d’un coup….. dur dur!!!!!Bises!

    Mata

    21 décembre 2008 at 10 h 30 min

  13. Tu devrais faire lire ton billet sur l’air de Balavoine "La vie, ne m’apprend rien…"Avec ma tête de mouton, je te dirais que la solution ce n’est ni de taper, et encore moins depecer (quel vilain mot!), parce qu’à mon humble avis la douceur fait plus de bien.Je te souhaite une soirée faite d’agréments inattendus……Et une semaine de travail, comme tout le monde :-).Bisous.

    Ayda

    21 décembre 2008 at 15 h 51 min

  14. rooooo !décapiter tes playmobils , quel sale gosse !ça marche encore bien les playmobils et les légos aussi … pas acheté de jouet à mon petit -fils cette année .Ses parents lui ont pris une console de jeux DS , et moi je lui ai pris des accessoires pour la ranger .toutes façons , cette année : pas de sous , pas de cadeaux !

    jojo

    21 décembre 2008 at 21 h 59 min

  15. Dans Noël, tout est bon, de la tête à la queue, si Noêl à une queue bien-sur pas comme mes propos qui n’ont ni queue ni tête.Oh, ne fais pas du boudin , je te prie, ou du blanc alors : c’est Noël…

    .Emma

    22 décembre 2008 at 19 h 27 min

  16. quand aurons-nous le droit à d’autres tranches ? …lol…Joyeux Noel…bises

    Kat

    25 décembre 2008 at 14 h 25 min

  17. ah les playmobils! j’ai tjs révé d’avoir en ma possession, le bateau pirate!mais je l’ai jamais eu!trop cher qu’ils disaient mes parents qd j’ai su que le pére noel….. et bienct un subterfuge des adultes!!!

    lionel

    27 décembre 2008 at 21 h 13 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :