"Un Jour En France"

Un site utilisant WordPress.com

La dernière Bataille

with 9 comments

Durant des siècles et des siècles -amen- les hommes n’ont eu de cesse que de s’entretuer de toutes les manières possibles, pour un nombre considérables de raisons aussi peu valables les unes que les autres. Cela commença dès l’age de Pierre – ou Paul ou Jacques pour ce que j’en ai à foutre- lorsque le premier sapiens (nommons le Caen) s’avisa qu’il serait plus facile et bien moins fatiguant de chiper l’auroch d’autrui ( au hasard…euh: Abel)  que de passer des journées à lui cavaler au cul ( là, je parle de l’auroch, vous suivez?). Et ce pour le modeste prix d’un bon coup de gourdin à travers la face de ce crétin d’ Abel. Quant aux femmes des uns et des autres leur rôle se résumait à torcher les mômes et à cuisiner pour leur grand con de mari, que celui ci fut chasseur ou  pilleur.

Les vaches étaient bien gardées, l’ordre du monde bien en place et cette situation perdura pendant des siècles et des siècles -re amen-. Bien sûr, il y eut des évolutions, les chasseurs s’associèrent, les pilleurs également, formant les premières civilisations et à la fin plus rien ne distinguait les fils de cette pauvre victime d’Abel et ceux du si peu recommandable Caen. Les uns adoptèrent les comportements des autres, et inversement, tant et si bien que tout dégénéra dans la plus folle sarabande de coups d’épées, de lances et moult autres instruments contondants. Les hommes se jetaient milliers par milliers dans de gigantesques mêlées, pour la plus grande joie des fabricants de cercueils. La guerre était inventée! Applaudissons!. Mais toujours, bobonne torchait les gosses, préparait la tambouille de cette multitude de guerriers goguenards et brailleurs, que la peur de la mort poussaient à copuler plus que de raison.  Ainsi la population augmentait sans que les guerres incessantes parvinssent à enrayer cet exponentiel accroissement. D’ailleurs la Bible ne dit-elle pas: "croissez et multipliez ( et accessoirement, foutez vous sur la gueule)"? La preuve que tout ceci répondait exactement au dessein Divin. Mais bon, vous comme moi, connaissons la nature humaine, le besoin de dépassement, de se prouver tout un tas de conneries puériles, d’aller voir là bas si l’herbe est plus verte. Et voilà, un jour les hommes constatèrent qu’ils ne parvenaient plus à produire suffisamment d’armes pour se péter la figure en toute sérénité. Ils étaient beaucoup trop nombreux, leur technologie avait évolué au delà du raisonnable, leurs besoin de violence risquait de ne plus être assouvi. Alors, ils trouvèrent la solution: Mettre les femmes au boulot. Dorénavant, en plus de nettoyer le popotin de leur progéniture, celles ci devraient aller turbiner dans les diverses usines d’armements afin que leur époux ne manquassent point de projectiles à s’envoyer à la face. Erreur stratégique, funeste, mortelle même. L’ordre du monde vacillait sur ses saines base. Le travail des femmes, et le pognon qui allait avec, leur ouvrait de nouvelles voies autres que celles de la maternité et de pourvoyeuse de repos du guerrier. Il ne se passa pas longtemps avant qu’elles ne disposent des mêmes droits que les hommes. Bien que leur salaires fussent en général inférieur, bien que leurs positions sociales soient restés subalternes durant des années, le mâle était fait!!!

Bientôt elles prendront le pouvoir. Bientôt le seul avenir de l’homme sera de torcher les enfants, d’animer des réunions Tuperware, de discuter de la dernière crème anti-vieillissement entre copains pères au foyer…La bataille est perdue, messieurs, l’honneur aussi. Diable!. Nous seront réduits, pour les siècles et les siècles, à n’être que les faire-valoir de nos chères épouses conquérantes. Amen.

Publicités

Written by saiphilippe

9 décembre 2008 à 15 h 19 min

Publié dans Chronique

9 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Ainsi soit il!En attendant, c’est surement un couillu qui a pondu les nouveauté de nos blogs…grrr, si je le tenais il s’en prendrait un de coup de gourdin en travers de sa tronche de cake!Oh les cons…je sais je me répète !!!*Bises !

    Mata

    9 décembre 2008 at 15 h 50 min

  2. Je vois que notre petite conversation t’a effectivement positivement inspiré ! :-D"La femme est l’avenir de l’homme", dit-on, non ?De toute façon, à l’heure du clonage, la couille est superflue…PTDR !

    Michel

    9 décembre 2008 at 15 h 50 min

  3. je vous passe le tablier de suite messieurs,ainsi que la boite de mouchoirs en papier(ça sera toujours ça en moins à repasser devant TF1 ce soir)….et au fait,n’oubliez pas de graver sur vos tablettes le rendez vous chez le dentiste pour le petit dernier que vous porterez dans vos bourses pendant que nous remplirons les nôtres….et le cadeau pour mamie,noel approche,alors cette année,je ne voudrais pas courir les magasins le 24 dans l’après midi,ok,j’ai posé une RTT pour vous aider à mettre la table….mais va falloir,je le sens bien que je règle mon porte jarretelle pour les bas que vous m’offrez chaque année!!!!je ris,mais je ris,à la lecture de ce billet.Philippe,t’es très,très bon,j’adore ton ironie cinglante !!!!!bisousbisous

    claire

    9 décembre 2008 at 16 h 25 min

  4. Tu me sembles tout à fait lucde quant au passé et au présent mais pour le moins pessimiste pour ce qui est de l’avenir, de notre avenir. Tout n’est pas perdu et il nous reste une chance de recouvrer notre dignité et notre vrai place au sein de l’organisation humaine. Nous devons agir, sans cesse et insidieusement, pour que nos blanches colombes aient envie de goûter aux plaisirs de la guerre. Malgré leur lenteur congénitale, dans deux ou trois conflits, elles prendront conscience qu’il est bien plus sûr de battre une omelette que de se battre pour un coup de gnôle et de se faire touer la peau pour une poignée de mitraille; lentes mais pas idiotes… A ce moment, on pourra négocier…Amitiés

    Pascal

    9 décembre 2008 at 16 h 52 min

  5. Ça existe encore les réunions boîtes plastiques ? ^^;o)Bravo !!!Belle synthèse de l’avenir !!! Bonne soirée !Bises !Ps: Il semblerait que mon espace n’est plus accessible ? Si c’est vrai je n’y comprends rien , je n’ai rien touché !!! Juré!! Craché !!! ^^;o)

    Elisa

    9 décembre 2008 at 17 h 59 min

  6. Crois-tu , vraiment , que ces femmes -là te laisseront même le derrière de leur môme à torcher ? Pas sûr , car bientôt , que dis-je , déjà , certaines se font faire des mômes sans l’aide du mâle , juste avec quelques petits asticots congelés et HOP ! l’affaire est dans le sac . Les réunions Tupperware , oui , ça existe encore , j’ai envoyé paître il n’y a pas longtemps une nana qui voulait absolument que j’en fasse une chez moi !ça va pas dans sa tête ? j’en achète même pas moi , de cette marque , sont trop chers !Bon je crois que t’as quand même du mourron à te faire , jeune phillipe , car les femmes comme moi , qui aiment être sous la protection de son home sweet home , euh , homme doux homme , le moule est cassé , et je fais déjà partie des dinosaures .pis j’aime pô la bagarre … enfin , faut pas trop m’chercher quand même … mais comme le dis si bien Pascal , étant d’une lenteur congénitale …. enfin chez moi , c’est normal : je suis une tortue AVEC carapace … p’têt’ pour ça j’éprouve pas trop le besoin de me battre d’ailleurs ?!?

    jojo

    9 décembre 2008 at 21 h 04 min

  7. Gracias por tus buenos deseos Philippe, y por tu sentido del humor tan especial, yo espero estar batallando mi ultima guerra, y aqui las reuniones de Tupperware ahora se hacen con otros elementos que no son especificamente para cocinar, lol , gross bissous et bonne week end, Cris

    Cris

    13 décembre 2008 at 2 h 37 min

  8. c honteux!!! il faut se ressaisir!! ;-)je préfére la prison, a une réunion tupperware!!!

    lionel

    27 décembre 2008 at 21 h 45 min

  9. amen !RA

    richalex

    27 décembre 2008 at 23 h 15 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :