"Un Jour En France"

Un site utilisant WordPress.com

En bas des marches (réedition)

with 11 comments

En
préambule je dois dire qu’il s’agit d’une histoire vraie! Et pour
cause: J’en ai été le témoin. Les faits se déroulèrent en 1977 quand
j’avais quatre ou cinq ans.

Nous
vivions alors, ma famille et moi, dans un charmant duplex  sis en la
bonne ville de Montceau-les-Mines (71)… Ma famille se composait, à
l’époque, de mes parents (incroyable non?) et de ma petite sœur( les
autres membres nous ayant rejoints respectivement en 1979, 1980, 1984).


Cela
arriva un dimanche matin aux aurores. Comme toujours, je fus réveillé
le premier et fidèle à mon habitude, je pris le chemin de la cuisine
afin d’y chaparder quelques bouts de chocolats ( petit malandrin!).
Expédition périlleuse s’il en est car ,pour rejoindre le lieu de mon
délit ,  je devais franchir un escalier de bois se tenant dans la
chambre de mes parents. En effet, nos quartiers respectifs, à mes
parents et à moi, formaient la mezzanine de l’habitation.   Le moindre
bruit de ma part et j’encourrai les foudres paternelles (le genre de
foudre avec cinq phalanges si vous voyez ce que je veux dire!).

La
difficulté s’accroissait du fait qu’à cette période je portais des
"plâtres de nuit" servant à corriger une déformation  de mes genoux.
Figurez vous   des tunnels jumelés  dans lesquels mes jambes étaient
prises et liées par derrière et dont je ne savais  défaire les nœuds.
Ceux-ci rendaient ma démarche aléatoire et pinguinesque  en quelque
sorte. Imaginez donc le luxe de précautions que ces faits accumulés
entrainaient et vous aurez une idée de ce que le mot vigilance veut
dire!


Parfaitement
éveillé et vigilant donc, j’entamai mon périple…La tanière parentale
avalée sans problèmes je me retrouvais face à ce gigantesque escalier
que ces maudits plâtres m’imposaient de franchir de la seule manière
possible, à savoir… sur le cul! Après un temps considérable j’arrivai
en bas: Sauvé! Il ne me restait qu’a rejoindre la cuisine, ce qui ne
serait qu’une simple formalité. Tournant le dos à l’escalier,
j’entrepris la dernière étape de cette aventure. Las ,ma joie se trouva
soudainement tempérée par une sensation bizarre! Un je-ne-sais-quoi de
pas net! Bref un truc n’allait pas!… Mon œil avait capté quelque
chose… Lentement, je me retournai …


Sous
cet escalier se tenait une forme vaporeuse ,mais nettement humanoïde,
nonchalamment allongée sur le coffre qui meublait cet espace. D’abord,
elle ne sembla pas remarquer ma présence tandis que moi je restai
immobile, éprouvant pour la première fois de ma jeune vie la notion de
sang-froid: Surtout ne pas bouger, ne pas crier!. Puis, elle
m’aperçut…se redressa lentement, pour s’assoir et là… elle me
sourit! Un sourire étrange, énigmatique. !. Quand à moi, je n’osai le
moindre geste, la moindre parole…Mais la peur, elle, avait disparue
car plus je regardais  cet être éthéré, plus il me semblait familier…
Je me reconnaissait dans cette âme désincarnée et hors du temps, malgré
mes cinq petites années d’altitude. L’évidence se fit jour: Cette
chose… c’était quelqu’un de ma famille!?…Non, personne n’était mort
depuis mon arrière grand-père, que je n’avais pas connu.  Et puis les
fantômes n’existent pas non!!? C’était plus que cela… C’était..
comme…mon double… Quelque chose d’Ailleurs.  Puis la vision
s’estompa… La normalité revînt… Si tant est qu’il y en ait une! Ma
première pensée, après ces évènements  fut de lutter contre l’envie
irrépressible d’en parler à mes parents de peur qu’ils ne m’envoient
chez les fous.
Enfin je repris le fil de mon existence: J’ai bien chipé du chocolat ce matin là!

Un
jour, je retournerai là bas, je me posterai sous l’escalier et
peut-être verrai-je passer un tout petit spectre, ma réplique de l’autre
coté du temps.

Publicités

Written by saiphilippe

27 novembre 2008 à 9 h 56 min

11 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Tu es comme bernadette tu as des visionssssssssss oula faut aller a Lourdes a savoir c’est un signe bisous le marabout kirdy

    °°°¤¤¤KIRDY

    27 novembre 2008 at 10 h 14 min

  2. Etrange, étrange… Pour le coup, je n’ai aucune explication rationnelle à te soumettre. Ca tombe assez bien je crois, car quelque chose me dit que tu n’en voudrais pas. Amitiés

    Pascal

    27 novembre 2008 at 10 h 35 min

  3. Je reviendrai te lire plus longuement, je suis au collège…
    Mais, mon histoire sur mon blog…n’est pas une fiction…brrrrrr…

    Stéphanie-Emmanuelle

    27 novembre 2008 at 10 h 45 min

  4. J’ai bien aimé cette confrontation de l’enfant et de l’adulte.

    Michel

    27 novembre 2008 at 11 h 35 min

  5. c’est beau,ce coté intemporel…ou tout se dissout…dans l’absolu rêverie de l’imaginaire…ou d’une réalité que nous adultes,nous réfutons…

    claire

    27 novembre 2008 at 12 h 05 min

  6. je l’ai déjà lu et commenté ce texte , alors je ne vais pas radoter , mais tu as bien fait de le mettre ici pour ceux qui n’avaient pas eu la chance de le lire . C’est une belle histoire

    jojo

    27 novembre 2008 at 12 h 12 min

  7. wouahhhh j’adore !!! … j’ai gardé une âme d’enfant malgré ce que l’on peut penser oui oui …
    tu sais j’aimeraifaire des rencontres comme celle là … et pkoi pas hein !! j’ai vu des choses
    en Afrique que personne croirait si j’en parlais .. alors .. je peux aller sous ton escalier ??
    bon je rigole pas je suis serieuse … je ne recherche pas l’intemporel .. mais … ?!
    il t’est pas arrivé l’espace de 3 sc … te trouver dans un endroit … ou avoir deja fait … moi si et
    pour cela je crois qu’il y a qlq chose … bon c mon imaginaire du matin .. mais !!!
    gros bisous Phil douce journée

    Odha

    27 novembre 2008 at 12 h 29 min

  8.   J’ai rien pigé. Rien de rien.
      T’étais face à quoi, alors? Un truc imaginaire? Un machin, un bidule?
      Moi, tout ce qui est irréel, fantasmagorique, je décroche vite.

    Ed

    27 novembre 2008 at 17 h 02 min

  9. Superbe histoire !!! Il s’en passe des choses sous les escaliers de notre enfance ;o)Très bonne idée de  l’avoir réédité ^^;o)Bonne soirée et gros bisous !Merci pour ton commentaire !

    Elisa

    27 novembre 2008 at 18 h 01 min

  10. MERCI DE TON PASSAGE SUR MON BLOG…. OUI UN DUCKY SM….. DROLE D IDEE….IL Y EN AVAIT UN DIVA…AVEC UN BOA….. MAIS CEUX QUI L ON CHOISI ON TROUVE LE SM BCP PLUS DROLE….. GROS BISOUS ET BON WEEK END
     

    Stéphanie

    28 novembre 2008 at 20 h 59 min

  11. TON HISTOIRE ME DONNE DES FRISSONS C LE GENR EDE CHOSE QUI VA MEMPECHER DE DORMIR…. JAI PEUR…..MOI UN TRUC COMME CA JHURLE …… TIENS NOUS AU COURRANT SI TU RECROISE CETTE CREATURE…. BISOUS

    Stéphanie

    28 novembre 2008 at 21 h 04 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :