"Un Jour En France"

Un site utilisant WordPress.com

Effluves

with 14 comments

C’est poétique comme titre, n’est-il pas? Profitez en, ça ne saurait durer, car le sujet de ce jour sera d’une trivialité qu’on ne rencontre plus guère de nos jours que dans la bouche de notre bien aimé Président:  Mesdames, je suis à peu près sûr que certaines pratiques masculines vous dégoutent au plus haut point. Je ne fais nullement allusion à la masturbation cela dit, aussi je vous serez gré de garder vos pensées salaces au fin fond de vos esprits lubriques.  C’est une maison respectable ici au cas où vous ne l’auriez point remarqué. Quoiqu’il en soit , afin de préserver la paix des ménages, dans le but de ne pas laisser de vulgaires bisbilles compromettre l’avenir radieux de couples en devenir, je me dois d’aborder les sujets qui fâchent.

 Un seul en fait, ce qui ne sera pas si mal surtout quand on sait qu’il est à l’origine de bien des divorces, de bagarres voire même de petits meurtre entre amants. Je parle…des chaussettes, que monsieur laisse trainer un peu partout! Répugnantes socquettes, trouées la plupart du temps, suintantes d’un jus gras au parfum fromager. Odieuses pièces de tissu auxquelles semble vouer un culte votre compagnon: Quel démon jailli des tréfonds de l’Hadès peut être à l’origine de cette horreur sans nom?  Quelle infâme harpie pousse votre homme, si charmant pourtant, à cette libation perverse? Quels bas instincts hérités d’on ne sait quel âge sombre de l’humanité, mènent votre mari parle bout du nez?  Ne vous voilez pas la face  mesdames, je sais que je remue des souvenirs douloureux… Un jour, que Dieu aurait mieux fait de ne point faire, vous l’avez surpris! Vous l’avez vu… retirer nonchalamment ces maudites chaussettes…puis les porter à ses naseaux afin de se délecter des effluves, abominables, dégagées par icelles… Oui, l’homme que vous aimez, cet être doux et viril tout à la fois, dont vous vantiez les qualités a vos copines afin de les faire bisquer. Cet être n’est en définitive qu’un pourceau infect! Dire que vous comptiez le présenter à votre Maman chérie. Si ça se trouve, vous l’avez déjà fait! Abomination… Et voilà, le mythe s’écroule: Don Juan pue des pieds et se replet de leurs émanations sataniques. Le Prince Charmant, l’œil au vague, béatement, hume sa propre puanteur. C’est ignoble.

J’en fais trop, non? C’est pourtant vrai que c’est dégueulasse …enfin pas autant que de respirer des odeurs de culotte pas fraiche. Suivez mon regard…A bon entendeur salut…Et puis je comprends moi: Ça ne me déplais pas de renifler vos dessous.

Publicités

Written by saiphilippe

16 novembre 2008 à 18 h 09 min

Publié dans Chronique

14 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. coucou
    si seulement cela ca resumait aux chaussettes…mdr a croire que le panier a linge sale ou la machine à laver est trop loin mdr.
    en parlant de machine à laver electromenager trop complexe pour le faire fonctionner mdr
    bises
     

    pascaline

    16 novembre 2008 at 18 h 18 min

  2. Moi mon homme a des chaussettes qui sentent bon la lessive, il en change deux fois par jour ben oui la nuit on transpire…
    Tu n’arriveras pas à créer la zizanie dans notre couple Mdr… En plus c’est mon homme qui fait les lessives…
    bonne soirée bisous…
    Ps ton histoire on dirait du vécu, je me trompe…
    re bisous..
     

    cendrine

    16 novembre 2008 at 18 h 36 min

  3. J’en perd totalement le Nord..un doux Seigneur dont les bonnes manières n’ont d’égale que son ravissement d’esprit,
    son rafinement de pensée, exposer de la façon la plus grossière de telles abominations?..
    Mais je dois avouer que peu de plumes savantes savent conclure assez finement pour concilier les âmes les plus prudes :-).
    Bon début de semaine cher ami.
    Bises.

    Ayda

    16 novembre 2008 at 18 h 36 min

  4. Il est vrai qu’il y a des effluves à pas sortir le nez dehors …. rire Très bien écrit Philippe … Douce soirée …Bises aux odeurs soleil …:-)

    Marie

    16 novembre 2008 at 18 h 48 min

  5. Vive le célibat !!!…c’est tout ce que j’ai à dire.

    Alexandra

    16 novembre 2008 at 18 h 49 min

  6. excellent billet mais entre les senteurs de marées et la fromagerie on a presque envie d’aller au restau non?????disonc que bon tout le monde ne pue pas des pieds et quand aux culottes qui sentent le poiscal non plus encore heureux yaurait des mouches lol bisous kirdy

    °°°¤¤¤KIRDY

    16 novembre 2008 at 19 h 40 min

  7. Tien, je commente au fur et à mesure de ma lecture…..
    Effluve est poetique si on pense aux parfums, à un sillage laissé en passant, maintenant si tu penses aux "remontées d’égouts"…..
    Mdr!!!!
    J’attends la suite, pask pour me donner encore moins l’envie de vivre en couple, je vois pas comment ça serait possible!!!!
    MDR MDR MDR !!!!!!!
    Chaussettes et petites (enfin pas forcement pour tout le monde… hi hi hi, la vilaine garce!!!!!) culottes….
     
    You wash, you wash, you wash
    You smell…hmmmmm !!!!
    You wash you wash, you wash….
     
    Bisses !

    Mata

    16 novembre 2008 at 22 h 18 min

  8. un seul remede :
    -choisir un type qui ne met pas de chaussettes et se promène en espadrilles été comme hiver (il en existe, du moins j’en ai trouvé un)
    -ne pas mettre de culotte (à déconseiller aux femmes venant d’accoucher -mollesse périnéale) et aux femmes trop facilement excitables
     
     Bon cela ne résoud pas les problèmes d’odeurs cela dit… car les chaussettes, les culottes on peut s’en défaire… l’haleine de chacal, ou les aisselles de fin de journée beaucoup moins….
     
    Mais tu fais bien de susciter notre vigilance sur ce problème essentiel lol

    mu

    17 novembre 2008 at 12 h 03 min

  9. Ah bon? C’est une maison respectable ici ?
    (soupir)
    J’ai compris, je sors…pffff

    Stéphanie-Emmanuelle

    17 novembre 2008 at 12 h 30 min

  10. mdr de mdr !!!!!!
    on sent le vécu
     

    jojo

    17 novembre 2008 at 13 h 44 min

  11. et comme dit le vieil adage : qui s’endort avec le cul qui gratte se réveille avec le doigt qui pue !!

    glandouille

    17 novembre 2008 at 14 h 17 min

  12. mdrrr … oui oui ça c’est du vecu … trop bien raconté ah ah ah
    moi je suis souvent pieds nus … je sais je sais tu parles des mecs avec les chaussettes …
    mais je porte une culotte lààààà … roooo tu me laisses pas finir … mon mari les chaussettes j’ai fait la guerre
    maintenant elles sont sur la fenêtre de la salle de bain .. oué oué j’y suis arrivée … comme koi on peut mater
    ces petites bêtes là !!!
    bonne journée Phil
    bisous

    Odha

    18 novembre 2008 at 10 h 37 min

  13. PTDR ! Si j’ose dire PT……….
    Des vissicitudes de la vie de couple…
    Au sujet de Malthus, c’est bien de lui dont il s’agissait, et de sa politique de la maîtrise de la natalité par les moyens de contraception et l’avortement, expression reprise à Huxley et son concept de "bouclier malthusien". :-)

    Michel

    18 novembre 2008 at 11 h 49 min

  14. Mdrrrrrrrrrrrrrrrrrr.MDRRRRRRRRRRRRRRRRRRRR…………
    culottes pas fraiches ……..moi c’est ça qui m’a le plus marquée, PARCE QUE C TA CHUTE et que tu l’as savourée tout le long de ton billet……..je suis sure ,certaine………
    kel coup bassssssss !!! rhôôôôôôôô….
    Ptrdrrrrrrrrrrrrr
    bises ami de la poésie ….
    NiNne
     
     

    ภเภภє.ツ

    20 novembre 2008 at 17 h 02 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :