"Un Jour En France"

Un site utilisant WordPress.com

Anniversaire

with 18 comments

Ce mien espace qui est aussi le votre fête, en ce jour saint, sa première année d’existence… Ou peu s’en faut, je ne me rappelle plus exactement de la date précise, en tous cas c’était octobre ou novembre 2007. Mais peu importe,  il n’y a qu’à dire que c’est aujourd’hui et puis c’est tout! Quel jour sommes nous au fait? Ah oui, le neuf novembre! Dans deux jours la guerre sera finie. Dans un mois et demi, les gosses par milliers recevront les cadeaux que leur fabriquent, en ce moment même, d’autres mômes aux quatre coins de la misère mondiale…. Et voilà que me reviennent les sensations qui présidèrent à la création de ce blog, une vieille haine de l’humanité, et le dégoût profond que j’ai d’en faire partie. C’est dur comme phrase non? Si vous aviez pu lire les textes que je crachai alors, vous eûtes pu comprendre. Cela dit:  Ne cherchez pas, je les ai supprimés. Ils étaient bien trop glauques, même pour moi! C’est dire.

Enfin bref, petit à petit, ma plume incertaine et vindicative s’affina. Je pris gout à l’écriture et me suis même fendu d’un "Bescherelle" pour soigner ma conjugaison approximative. Je ne prétends à aucun talent littéraire, sinon celui d’arriver a jeter, de temps en temps, des phrases pas trop mal fagotées. J’avais, par contre, besoin de créer, de faire travailler mon imagination. Retrouver ce monde intérieur que je savais riche. Retrouver le pouvoir d’aller à cent mille lieues des illusions de la réalité. La réalité, catin perverse, gourgandine et courtisane, vampire lubrique,  qui  vous chope à la gorge et ne vous lâche plus…et on bosse,  on dort, on dîne, on baise, ou pas, et finalement on crève. Une vie de petite fourmi laborieuse et matérialiste. Le matérialisme, voilà l’ennemi! Ignoreriez-vous que l’esprit peut tout? Dieu n’existe pas en réalité. Dieu existe car des hommes croient qu’Il est. L’amour n’existe pas en réalité, c’est juste une histoire de phéromones. Mais des hommes croient qu’il peut durer toujours…et de fait, quelquefois il dure toujours. Et alors que les canons en ont une, iriez-vous jusqu’à nier que l’homme possède une âme? Non, bien sûr! Vous savez, en votre for intérieur, que j’ai raison. D’ailleurs, et c’est mon drâme, je suis le seul homme à avoir réelement toujours raison. Quand les autres se contentent de croire avoir…

Et le titre? Pourquoi "un jour en France"? me demandez-vous, foule en délire. Ah, insatiables petits curieux! C’est une référence à la chanson de Noir Désir qui résume bien le fond de ma pensée:


Noir Desir – Un Jour en France

Et pour ce qui est de l’effet escompté à la lecture des textes de cet espace, mirifique au demeurant -et pas au demeuré! soyez polis je vous prie-, voilà ce que j’espère:



Publicités

Written by saiphilippe

9 novembre 2008 à 10 h 57 min

Publié dans Chronique

18 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. bOn @nnivers@ire à ce blog que j’@ime bien…
    Longue vie à lui et son propriét@ire …
    gros bisous…
    cEndrine…

    delphine

    9 novembre 2008 at 11 h 06 min

  2. yesss preumssss

    jojo

    9 novembre 2008 at 11 h 10 min

  3. Oh sombrero de la Terre…
    oups…,je souhaite un "happy birthday"à ta création,à tes mots et images
    passes un agréable dimanche,à bientôt biz Angélik
    (ps:jamais 2 sans 3)
     
     

    Angélique

    9 novembre 2008 at 11 h 20 min

  4. wouahhhhh j’ai bien fait d’envoyer direct j’ai doublé sur le fil la miss ci-dessous
    bon d’accord c’est gamin mais que veux-tu à mon âge on se rapproche du stade "retour-en-âge-maternel"
    lol
    ben alors on dit BON ANNIVERSAIRE à ton blog , fort agréable au demeurant .
    Va pas prendre la grosse tête pour autant , parce que là pour le coup tu risques que de te retrouver en monsieur Culbuto .
    tu connais ?
    oui-oui et ses amis ; c’est de ta génération , non ?
    c’est quand la tête est + lourde que les pieds et que du coup tu te retrouves les fesses en l’air sans pouvoir te redresser
    tu visualises la situation ?  Inconfortable et ridicule .
    C’est pourquoi il est préférable parfois de garder les pieds sur terre
    bon je dis n’importe quoi , pardon
    Buvons un coup à la santé de ton blog et à la tienne par la même occasiion , et puis question anniv , c’est celui du DD aujourd’hui .
    Il mérits pô qu’on lui souhaite vu qu’il a zappé le mien cet été , mais comme je peux pas bouder longtemps depuis août y a prescription .
    bon dimanche Philippe !
     

    jojo

    9 novembre 2008 at 11 h 20 min

  5. Joyeux anniversaire.
    N’en doute pas, la noirceur cynique qui sourd parfois dans tes textes ne m’a pas échappée mais comme tu es capable de sourire et de te consiudérer avec cette dérision qui fait la différence entre le pédant et le talent, je te pardonne.Soupire de soulagement, mon ami, je n’écrirai donc pas à l’inspecteur pour cette fois. Mais pour cette fois seulement.
    A bientôt…ailleurs.

    Stéphanie-Emmanuelle

    9 novembre 2008 at 11 h 26 min

  6. considérer pas consiudérer…( n’écris pas à l’inspecteur, je t’en prie, Phiphi)

    Stéphanie-Emmanuelle

    9 novembre 2008 at 11 h 27 min

  7. couco bon anniv a ton bébé blog je t’embrasse également kirdy

    °°°¤¤¤KIRDY

    9 novembre 2008 at 11 h 29 min

  8. Joyeux anniversaire !!!
    Un an déjà qu’on prend du plaisir à venir te lire !!!
    Pourvu que ça dure !
    bises

    Kat

    9 novembre 2008 at 11 h 34 min

  9. Certe, tu es peut-être le seul homme à avoir raison…mais il y a une seule femme, et pas des moindre, qui a aussi toujours raison: c’est MOI ! Ceci dit, si tu n’as pas encore lu Schoppenhauer ou Nietzsche je te les recommande vivement. Je comprend ta haine de l’humanité car je l’éprouve aussi par moment, mais je n’ose pas trop en parler ouvertement parceque je suis psychologue et une psychologue misantrope, honnêtement, ça craint. Mais, au fond, je ne crois pas que nous soyons véritablement  misantropes; car comme le dit si bien Desproges, nous sommes juste un peu dessus parce que, au départ, nous avions une très haute idée de l’humanité. Je pense même être capable d’aimer, mais d’un amour qui ne cherche jamais retenir l’autre et qui ne conduit pas à la copulation…c’est un amour plus diffus, un peu comme le Christ l’a éprouvé (je crois à la personne du Christ). D’ailleurs il vaut mieux pas parler de cet amour trop ouvertement si l’on ne veut pas se faire trucider par ses congénères, car cet amour là dérange l’ordre établi. Très souvent, je m’interroge sur les raisons profondes qui poussent l’humain à produire et à se reproduire car je sents bien qu’il y a là derrière quelque chose de peu glorieux; une sorte de protestation narcissique liée à des angoisses existencielles. Je me souviens, avoir parlé un jour à un collègue des dangers possible de l’augmentation exponnentielle de la démographie; je pensais à ce moment là à la nécessité de réguler les naissances. Sais-tu ce que lui m’a repondu ? "Ce qu’Il faudrait c’est une bonne guerre !". Je n’ai pas su quoi répondre tellement ça m’a sidéré…La connerie est toujours un peu sidérante. M’enfin, tout ça ne m’empèche pas d’être une bonne psychologue dans des unités de néonatologie…si si ch’t’assure.Pour terminer ce com un peu long (c’est que ton billet m’inspire), je tenais à te dire que je suis ravie que ton blog existe et que je ne me lasse pas de te lire.
    Bise.
    Alexandra
     

    Alexandra

    9 novembre 2008 at 11 h 48 min

  10. Joyeux anniversaire, donc. et continue à t’exprimer. Ca peut pas te faire de mal.

    Ed

    9 novembre 2008 at 12 h 02 min

  11. Tu en as fait du chemin Philou, tu as une écriture que j’adore……puis au niveau culture, on peut repasser crois moi !!!!!on  t’arrive mm pas à la cheville……..
    Pour ce qui est du titre, j’avais compris parce que je suis une fan de N.D et si tu te souviens mon blog précédent se nommait "No Pasaran sous les fourches caudines"….et je reste persuadée que tu connais la signification…me fais pas de soucis à ce sujet…
    alors bon anniversaire à ce blog et surtout longue longue trés longue vie
    Bisous Phil !! tt doux les bisous bien sur
    NiNne

    ภเภภє.ツ

    9 novembre 2008 at 12 h 28 min

  12. C’est la seconde confession que je lis…Cela doit être la saison ou les consciences muent pour une poésie nouvelle…
     
    Il est interessant d’apprendre que tu es un converti, un humaniste…c’était le seul parti à prendre.
     
    Enfin, que tu ais toujours raison reste discutable (et ce n’est point pour remettre en cause ton immense sagesse): tout ce que tu vois et sens est donné en spectacle à la vue et la sensibilité de tous. L’on choisit ou pas d’être aveugle, insensible ou simplement lache, tout dépend du rendez vous pour lequel on se reserve… 
     
    Bien amicalement.

    Ayda

    9 novembre 2008 at 12 h 30 min

  13. hum N.D. j’adore .. et contente que tu aimes ce groupe tres … bon soyons pas buté ni fan a tik mais tres bordelais .. rire
    meuuu non je suis pas chauvine … pffff
    alors je souhaite longue vie a ton blog et un joyeux anniv … bien envie de te lire encore tres longtemps .. mine de rien
    j’apprends des choses chez toi … c’est ce qui fait le charme de certains blogs !
    gros bisous Phil bon dimanhe qui se termine presque … alors je dirai bon courage pour la semaine qui va demarrer ;))

    Odha

    9 novembre 2008 at 14 h 04 min

  14. Salut la foule!
    Ben pour qq un qui passe son temps à râler apres l’humain…. t’as un sacré fan club!!!
    Et c’est laaaaargement mérité!!!!
    Comme le dis si bien Ninne…. et on le disait au tel y’a pas longtemps : Mais quelle culture çuilà !!!!!
    Mdr mdr mdr !
    Longue vie à ton blog!
    Longue vie aux chansons de noir des’….
    Bises!

    Mata

    9 novembre 2008 at 16 h 15 min

  15. je n’ai pas lu tes écrits plus glauques… mais malgré une tonalité désabusée, permets moi de te dire que ton écriture transcende tout cela… et que dans tant de noirceur on ne voit que le talent :o)
     

    mu

    10 novembre 2008 at 15 h 29 min

  16. Effectivement, je constate que c’est la saison des confessions… 😉
    Ce n’est pas parce que tu ne te revendiques pas de talent littéraire que tu en es dépourvu. Bien de ceux qui le font n’en ont pas la moindre once. Ceci n’a rien à voir.
    Je suppose que tu dois éprouver de façon aigüe, la vanité de beaucoup en l’existence. Tous tes textes ironiques (je ne sais pas s’ils sont véritablement cyniques ; à l’instar de Corto, "toujours ironique, jamais cynique"), recellent en eux le décalage utile, le recul salvateur qu’il me semble nécessaire de porter sur notre condition si l’on veut se souvenir du réellement important.
    Cette liste de films que tu as posé sur un coin de nape du wagon-restaurant, me parle. Les vieilles paroles de Noir Désir résonnent comme un tocsin que peu semblent avoir entendu pour autre chose qu’un divertissement. Quelque chose cloche en ce monde. La Cybérie, elle-même, se la joue à coup de flagorneries ! J’écris les doigts gras de charcuterie… Il reste des taches… Ceignantes de par leurs auréoles, mais quoi qu’il subsistat de ce qui fut au sein de notre prosodie, l’aréole s’en propage comme des ronds dans l’eau.
    Je ne pense plus que nous fussions des écrivains vains, Philippe !

    Michel

    10 novembre 2008 at 15 h 51 min

  17. Bon anniversaire ^^;o) Après tous ces éloges superbes , je vais dire quoi ? Bah continue Philippe ! Ta plume s’est étoffée et les sujets sont bien menés ! Gros bisous ! ;o)

    Elisa

    11 novembre 2008 at 7 h 14 min

  18. Eh bien Happy birthday et longue vie à ce blog intelligent et rempli d’humour. Tout comme j’aime !

    SOlène

    12 novembre 2008 at 14 h 40 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :