"Un Jour En France"

Un site utilisant WordPress.com

Automne

with 8 comments

"Les sanglots longs des violons de l’automne, bercent mon cœur d’une langueur monotone…" Quelle façon romantique d’évoquer l’automne. Moi, cela m’évoque bien plus le débarquement de Normandie, mais  bon passons. Un autre poète écrivit et chanta : " les feuilles mortes se ramassent à la pelle". Certes! Avec une brosse à dent c’eût été moins efficace  -quoique un peu plus drôle- cependant je me demande bien pourquoi cette saison trouve un tel écho auprès de tous ces artistes, car, n’ayons pas peur des mots, l’automne est une saison de merde.

 Saison de rentrée scolaire d’abord! Horreur et bananes flambées: On allait m’obliger  une année de plus, à gâcher ma lumineuse intelligence sur des questions futiles, fuites de robinet, contenance de baignoire et autres problèmes de canalisations . Perte de temps considérable,  attendu que je n’ai jamais eu le début d’un poil de cul d’intention de devenir plombier. J’avais beau clamer haut et fort à ma mère mon génie, que je devais par conséquent rejoindre une école de génies,  icelle était obnubilée par son désir de normalité. Alors que dans le même temps, les mères de mes crétins de coreligionnaires se targuaient  d’avoir engendré,  qui la huitième merveille du monde, qui un futur président ou je ne sais quoi d’autre. Le monde à l’envers, non?. Alors voilà, chaque automne que Dieu fit, j’allai poser mon séant sur des bancs bien trop durs pour lui et subir la peu enviable compagnie de gueux en goguettes:  Terreurs de bacs à sable,  colleurs de chewing-gum sous la table, petomanes roteurs, et autres futurs grilleurs d’ampoules…

Et que dire du ciel gris crasse? De la pluie dégueulasse? De ce soleil pâle? Prélude à la tout-à-fait morte saison que sera l’hiver! L’automne c’est l’agonie de l’été. Une agonie bruyante, voyante et interminable. Vivement l’hiver qu’on en finisse… Je préfère les morts aux mourants. Ils sont plus calmes.  



             
Publicités

Written by saiphilippe

17 octobre 2008 à 9 h 18 min

Publié dans Chronique

8 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Assez d’accord avec toi ! C’est TRISTE, l’automne…

    Michel

    17 octobre 2008 at 10 h 10 min

  2. Jamais personne n’a aussi bien exprimé mon dégout de l’automne mdrrrrrrr
    On va commencer à le savoir, mais j’aime pô cette saison -na !!!!!!
     

    Hello Philippe ! J’passe pour le p’tit coucou du vendredi et pour te souhaiter un excellent week-end.
    Bon, la semaine prochaine, Coyote étant en vacances, on s’ra en balade tous les jours. Mais après, un tit tour et des comm’ s par ci par là, chez les amis Spaces. Ne serait-ce que pour prendre des news, et en donner.
    Allez, cette fois, j’y vais. Plein de trucs à faire dehors, et donc j’éteints l’ordi. Bisous et affectueuses pensées @ bientôt Solène

    SOlène

    17 octobre 2008 at 11 h 39 min

  3. mdrrr …. je cite: je prefere les morts aux mourants ils sont plus calme !! … lolll
    ben je suis un peu comme Jojo dis donc  !!! mais ou tu es toi, ou tu as vu de la pluie ??
    baaaa c’est une idée ou alors se sont les souvenirs d’été car là ou on a eu de la flote
    j’aime la nature qui change de couleurs … du vert/marron/rouge .. wouahh c ‘est beau !!!
    franchement on est jamais content .. l’ete fait trop chaud / le printemps c les giboulées/
    l’hiver est gris / et toi tu aimes pas l’automne qui te rappele des souvenirs de douleurs
    a cause des bancs trop dures … mdrrrr … aaaah j’aime bien ton humour ça fait du bien
    bisous a toi et bon week end  ….
     

    Odha

    17 octobre 2008 at 16 h 30 min

  4. Salut Philippe,
     
    Ben Moi, l’automne c’est la saison que je préfère. Si si sans rigoler. Après j’aime aussi l’hiver…enfin que si il y a de la neige. Je déteste par dessus tout le printemps ça me fait trop penser à la reproduction. C’est la saison où tous les rescapés du suicide se sentent revivre et n’ont qu’une envie: c’est d’aller s’enboiter dans leurs congénères (j’ai déjà mis ça sur leur blog d’un type qui faisait l’éloge du printemps et qui voulait savoir comment on vivait cette saison…et ben il m’a suprimé de ses contacts pfff!). J’aime pas l’été, il fait trop chaud et puis il s’y passe rien. J’espère que tu ne m’en voudra pas si on a pas les mêmes valeurs.
     
    A part ça, il est vrai que je déserte quelque peu la blogosphère…mais il m’arrive de lire certains de tes billets, car ils sont toujours très intéressants et très amusants. En ce moment j’ai des tas de projets qui se concrétisent et j’ai du mal à faire plusieures choses à la fois. Ainsi, en plus de mon boulot, je me lance dans la recherche; au boulot; je mets en place de nouveaux dispositifs qui me prennent beaucoup de temps. En plus, j’ai dû préparer un cours d’introduction à la psychologie pour de futurs éducateurs…si si moi, la cancre, j’enseigne.
    Bien sûr j’ai eu vent de cette crise financière et je me dit que ce monde est vraiment trop dingue. Ca ne peut pas continuer comme ça indéfiniment… comment peut on à ce point penser à si court terme. Cela ne disuade pas populations à se reproduire et à accroître ainsi, de manière exponencielle, la courbe démographique; et moi, ça ne m’empêche pas de déguster tous les jours des marrons chauds en marchant avec un plaisir enfantin sur des tas de feuilles mortes.
     
    Je t’embrasse bien tendrement
     
    Alexandra
    ps: je réflechis à un prochain billet

    Alexandra

    18 octobre 2008 at 16 h 53 min

  5. oui l’automne est ce qu’elle est : une saison de merde !  …et tu en as très bien parlé !   merci !

    glandouille

    18 octobre 2008 at 17 h 11 min

  6. Oui l’automne qui sait poser ces couleurs mordorés , devient une saison que je déteste …Mais cela n’empêche pas de continuer à avancer et garder de belles couleurs dans la tête …Douce soirée …Bisous …

    Marie

    19 octobre 2008 at 16 h 59 min

  7. moi j’adore… putain, fait pas trop chaud, fait pas trop froid…
    Bon d’accord c’est une saison tiède, une saison ni-ni
    mais on s’en fout…
    c’est juste histoire de causer du temps qu’il fait, du temps qui passe, et comment ça va ma bonne dame, ah les legumes c’est pu c’que c’était…
    bon on s’en fout
    causer c’est dejà ça
     
    Hasta luego

    mu

    22 octobre 2008 at 17 h 56 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :