"Un Jour En France"

Un site utilisant WordPress.com

« Le pouvoir de la prière » IIIème partie

with 7 comments

La nuit fut longue est blanche, pour Lezcinsky et Pastor. Après avoir laissé les gars de l’identité judiciaire relever les empreintes éventuelles, prendre les clichés de la scène de crime; laissé également le médecin légiste embarquer le corps de la défunte; ils rejoignirent le commissariat, non loin de là. L’avantage et les inconvénients des petites villes de province: n’être loin de nulle part en les murs, éloignés de tout en dehors!

Quatre heures du matin. Antoine à son bureau fixait la fameuse carte de tarot. Comment était-elle arrivée sous cette table? avait-on retrouvé le reste du jeu? Que signifiait tout ceci?…Distraitement il demanda à Pastor ce qu’il savait du tarot de Marseille. Ce vieil imbécile allait peut-être se montrer utile, pour une fois! Le Major ayant retrouvé sa bonhommie naturelle éclaira la lanterne de son supérieur, sans animosité ,malgré l’attitude méprisante  d’icelui: " Le tarot dit "de Marseille" est un outil de cartomancien, pour la divination, si vous préférez! il y a 78 cartes en tout, divisées en 2 catégories: les arcanes majeurs, au nombre de 22. Les 56 autres étant des arcanes mineurs. Celle qui nous intéresse ici est la lame numéro neuf, "l’ermite" …." Que me chantez vous?  que vient faire  l’âme ici?" coupa nerveusement Antoine; les termes "divination" et "cartomancie" avaient fait naitre en lui un sentiment étrange, un malaise diffus. Son catholicisme intransigeant  s’accordant mal avec ce genre de pratique.
Pascal Pastor, habitué au sautes d’humeur de son patron, reprit sans sourciller:" Non chef! pas l’âme…mais "lame", comme celle d’une épée! c’est comme ça que l’on appelle les cartes de ce tarot particulier!". Lezcinsky s’apaisa un peu puis questionna à nouveau d’un air pincé: " Puisque vous semblez être un expert en la matière, pourriez vous avoir l’obligeance de me dire ce que signifie cet arcane numéro neuf , cette lame ou je ne sais quoi?". " Comme vous vous en doutez certainement l’ermite symbolise la solitude , la réflexion, le détachement de soi…l’abnégation"…"Ça va, ça va aller! suffit! merci Pastor" coupa Antoine ,derechef. Puis il replongea dans le mutisme, agitant rapidement la main pour congédier le  major, qui inspira  profondément pour résister à l’envie subite de claquer la gueule de ce petit merdeux prétentieux. Puis "Passe-passe"(pour les intimes) tourna les talons et prit la porte, la referma calmement et… "trouvez moi donc un bouquin qui traite du tarot Pastor!!!" gueula Lezcinski à cet instant précis!. "Zen attitude Pascal!" soupira le vieux en lui même, sans prendre la peine de répondre à l’invective de son jeune supérieur…

Un peu plus tard dans la journée, arrivèrent les rapports de l’identité judiciaire… Pas d’empreintes. pas de traces de lutte. Hormis un cadavre, aucun indice. Sauf, bien sûr cette fameuse carte de tarot.  Tout de même un peu juste! L’enquête de voisinage, l’état civil, n’apportèrent pas grand chose non plus: Suzanne Bartoli, 37 ans, célibataire sans enfants, infirmière en arrêt maladie pour dépression depuis trois mois, pas de relations sentimentalo-sexuelle connues, parents décédés. Pas de patrimoine non plus, hors son modeste logement. Une femme isolée, dans tous les sens du terme!  Seule chose un tant soit peu remarquable:  Le mot "victime" semblait habiller cette femme bien avant son trépas! Cette absence de mobile apparent pouvait signifier qu’il s’agisse là d’un crime de psychopathe où de maniaque sexuel. Cela posé, il faudrait toutefois attendre le résultat de l’autopsie…si  le toubib parvenait à tirer de la carcasse creuse de feu Suzanne Bartoli la moindre indication!  L’inspecteur se rabattit donc, en attendant, sur le témoignage des deux policiers: Pierre Olivet, agent de la paix et André Péqueux, sous-brigadier: " Effectuant, à pied,  notre patrouille quotidienne dans le secteur du centre ville ,  nous [suivent les noms et grades]  avons entendu  un hurlement prolongé  provenant d’un rue parallèle à celle que nous parcourions. Nous arrivâmes  à temps pour apercevoir un suspect sauter du deuxième, se réceptionner avec un roulé-boulé sur la chaussée et prendre la fuite. Le suspect ayant sur nous une cinquantaine de mètres d’avance (distance de l’observation initiale), étant excessivement agile et rapide, il ne nous a pas été possible de l’appréhender." Suit une description succincte du  suspect:  "  Taille comprise entre  1m70  et 1m80, corpulence moyenne. Incertitude quant au sexe de l’individu en raison ,d’une part de la distance, d’autre part des vêtements du suspect: noirs des pieds à la tête."

Avec ça, l’inspecteur était bien avancé! Néanmoins, faute de n’avoir rien de mieux à faire il convoqua  les deux flics dans son bureau.  Des détails leurs reviendraient peut-être.

A Suivre….

      

Publicités

Written by saiphilippe

15 juin 2008 à 11 h 41 min

7 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. tu as vraiment un style qui correspond bien au genre policier, c’est toujours un plaisir de te lire :=)

    Kathleen

    15 juin 2008 at 12 h 00 min

  2. c’est toi qui a imaginé l’histoire? j’aime bien comme c’est écrit bises

    pascaline

    15 juin 2008 at 12 h 07 min

  3. Tres sympa a lire ton polar teinté d’une ambiance surnaturelle …
     
    A+

    seb

    15 juin 2008 at 14 h 47 min

  4. C’est vrai que ce n’est pas mal écrit du tout et on se laisse facilement porter par le plaisir de la lecture. On est impatient de découvrir…la suite 😉 . Bonne fin de week end.

    Ayda

    15 juin 2008 at 19 h 13 min

  5. Thierry a fait le coup! J’en suis sur, c’est l’ermite!
     

    Centelm

    16 juin 2008 at 16 h 03 min

  6. j’adore .. bien ecrit .. le suspense et là … vivement la suite .. sourire
    bisous a toi bonne journée

    Odha

    17 juin 2008 at 8 h 55 min

  7. de l’ésotérisme, du suspense, de la réflexion…J’adore.Je me garde la suite pour demain…Ou je fais comme d’habitude, je vais lire la dernière page pour savoir qui a fait le coup…Suis-je bête, est ce possible sur un blog?

    Stéphanie-Emmanuelle

    26 août 2008 at 17 h 18 min


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :